Île "Paradisiaque"Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yu Tsuboi
The Yellow Storm
avatar

Messages :
7

Feuille de personnage
Doriki: 410
Berry's: 0
Réputation/Prime: 0
MessageÎle "Paradisiaque"    Lun 12 Jan - 10:44

Île "Paradisiaque"


Feat. DeathRock




Le ciel était d'un orange carotte magnifique. Le jeune Yu était encore sur le pont, rêvassant tout en regardant les nuages passer au-dessus du navire, comme s'il espérait un jour pouvoir les atteindre. Comme quoi, la vie en mer peut faire penser à des choses plus ou moins bizarres. Le tout jeune pirate s'était de nouveau fait embarquer dans un navire de pêche, en attendant de se trouver un navire qui lui permettra de voguer comme bon lui semble. C'était plus une liberté qu'une corvée pour lui, après tout, il ne comptait pas rester dans ce bateau à pêcher, aider les membre d'équipages ou faire lui cuisine pour les remercier de l'embarquer.

Ainsi donc il s'était retrouvé sur ce navire, accompagné d'autres personnes ne possédant pas d'argent sur eux et qui désiraient partir de leur île. Il avait rapidement lancé un regard autour de lui après être sorti de ses pensées. Il pouvait voir que tout était calme sur ce navire, tout le monde était à son poste ou discutaient entre eux, ils n'attendaient plus que leur arrivée sur leur prochaine destination : Sourf Land. Le brun n'avait pas réellement de raison de se diriger à cet endroit... Peut-être pour y trouver des gens assez fous pour le suivre dans sa folle aventure ? Peut-être espérait-il pouvoir voler un petit navire assez grand pour au moins lui tout seul ? Ou est-ce que c'était juste pour pouvoir voir de lui-même à quoi ressemblait le reste du monde... Qui sait ? En tout cas, ce qu'il savait déjà, c'est que dès qu'il posera les pieds sur la terre-ferme, il s'empressera de traîner dans les ruelles à la recherche d'un bar pour pouvoir se reposer tranquillement. Il pouvait voir l'île se rapprocher de plus en plus. Il pouvait voir de cette distance que l'île semblait animée... Et même magnifique avec un paysage digne d'une station balnéaire. De grandes vagues venaient s'écraser sur la plage, signe qu'il pouvait y avoir énormément de surfeur.

« TERRE !! Nous sommes arrivés ! »

Il ne fallut pas très longtemps pour que le navire s'accroche au ponton, permettant à l'équipage de poser pied sur terre après quelques jours de navigation en mer. La chaussure de cuir de Yu se posa à son tour sur le bois humide qui composé ce fameux ponton. Il n'avait plus besoin de sentir le bateau tanguer de droit à gauche dût aux vagues qui venaient se fracasser sur la coque. Marcher sur la terre ferme était ainsi un régale. La nuit n'allait pas tarder à tomber, et le pirate décida de s'enfoncer dans la ville, se mélangeant ainsi à la population semblant tellement joyeuse malgré la nuit qui n'allait pas tarder. Le fait de marcher au milieu des rues avec autant de charme donnait un sentiment de plaisir, de sympathie envers eux. Comme s'ils dégageaient une aura accueillante envers les nouveaux venus et les vacanciers.

Après presque une trentaine de minutes de marche, Tsuboi s'était arrêté devant un petit bar qui donnait accès à une bout de plage calme. Ici, il sentait qu'il allait pouvoir faire une bonne pause sans avoir de soucis quelconques. Il était rentré, laissant la porte en bois grincer légèrement quand il la poussa, attirant le regard du peu de clients présents et celui des employés. Le pirate remarqua assez rapidement une place au niveau de la terrasse, ce qui lui permettra de rester dans la brise nocturne qui n'allait pas tarder et la senteur marine qui s'y mélangeait parfaitement. A son habitude, il commanda un repas pour cinq personnes, composé de viande animal et plusieurs légumes, accompagné d'une bouteille de vin rouge pour déguster entre les nombreuses bouchés qu'il allait prendre. Est-ce qu'il avait de quoi payer ? ... Tel était la question. Pourtant, personne ne posa de question, peut-être grâce à son armure d'or ?

La nuit était bien tombée, et le jeune brun était occupé à manger, entamant la moitié du service qu'on lui avait apporté. Son ventre se remplissait rapidement, et pourtant ne gonflait que très peu malgré tout ce qu'il avait déjà englouti. Son repas fut pourtant interrompu par un grand bruit de fracas. Un homme... Ivre semblait-il, s'était introduit pour le bar en fracassant tout ce qui se trouver sur son passage. Tables, chaises, personnes, il n'y avait pas réellement de sélection dans les cibles. Le pirate avait un bout de viande dans la bouche, regardant la scène d'un air curieux, jusqu'au moment où l'homme remarqua son regard. Il s'approcha rapidement du consommateur de viande avant de foutre toutes ses assiettes à terre d'un revers de la main.

«  Qu'est-ce qu... hic... que tu regardes comme ça, gamin ? »

Il était grand... Imposant même, bien plus que Yu. Il ne semblait pas commode comme gars. Malgré cette menace, le jeune homme resta là, avec un air plein de questions, avant de poser sa main sur la table et se lever à son tour. Il resta là, à regarder le gêneur son montrer d'expression particulière, attendant une quelconque réaction ou réponse de sa part.

HRP:
 




(c)Kazu de C.G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: Île "Paradisiaque"    Lun 12 Jan - 21:49



Île "Paradisiaque"





Les plages, la mer, le surf. J'avais trouvé une île sympathique après l'île Karaté où ça avait été un bordel d'enfer. Réussir à se faire détester par une île entière, c'était une prouesse que j'étais capable de faire rapidement. Mais là, j'avais battu des records. Sourf Island était bien plus intéressante pour ça, déjà ici ils vénéraient le surf, et un homme poisson en particulier, il été assez repoussant en plus. J'avais mes chances ici. Si je savais faire du surf, ça m'aiderait. J'ai essayé d'en faire, mais la planche restait sous l'eau. Du coup on avait abandonné l'idée.

Je me promenais dans un short noir, une tête de mort dessiné à l'avant et un smiley sur chacune de mes fesses, le tout en sirotant un cocktail à base de mangue et d'ananas. Et d'alcool bien sûr. Et j'attirais la foule, ou plutôt leurs regards. Un mastodonte  comme moi, avec une guitare hache dans le dos, ça ne devait pas se voir tous les jours. Ou c'était peut être le fait que je possède des cicatrices  un peu partout sur le corps, et des avants bras de squelettes. Mais le tout était bien fait. Même les parties métalliques de mon corps que l'on voyait assez bien. Tout cela ne plaisait pourtant pas à ces gens qui s'écartaient et changeait de trottoir en me voyant. Bande d'ingrat.

C'pas comme si j'en avais quelque chose à foutre en fait, et je me posais tranquillement le bord de la plage à jouer des morceaux calmes, oui, ça m'arrivait. Seul sur le sable, les pieds dans l'eau, mon rêve était trop beau... Mais il était temps de se lever, et de trouver à boire. J'avais fini mon putain de cocktail moi ! Une paillote à trouver ? A cette heure si, un bar serait un meilleur choix, c'est qu'il commençait à se faire tard ici, la nuit s'approchant à grand pas.
Entrant dans un petit bar restaurant je regardais les clients environnent, dont un qui avait un appétit de loup malgré son corps plus frêle que le mien. Je commandais donc à mon tour.

« J'voudrais un petit tonneau de bière. »

Il fallait bien ça pour mon corps, de toute façon, les petits verres c'était pas cool pour mes grandes mains. Et me vint donc une magnifique conversation avec le barman...

« Vous avez de quoi payer ?

_ Non.

_ Partez alors.

_ Non plus. »

Je poussais un peu se gars et me servait moi même, j'allais pas me laisser emmerder par un barman récalcitrant. Quand un homme à soif on lui donne à boire. Même s'il ressemble à un squelette géant.
M'installant en terrasse avec mon petit tonneau que je perçais d'un doigt, je buvais sans rétention, quant une homme, visiblement ivre, entra dans ce bar. Défonçant tout sur son passage, il était très utile ce gars, il faisait oublier mon entrée précédente. C'était une bonne occasion pour moi de le virer d'ici pour que les gens m'adulent et m'offrent des bières. Je rigolais alors tout seul dans mon coin tandis que le poltron allait emmerder le bouffeur que j'avais aperçu un peu plus tôt. Vue la différence de carrure des deux bonhommes qui commençaient à s'interposer, je me levais à mon tour et me postait derrière eux.

« Oh non pitié ! Pas une baston de bar ! C'est tellement pas original ! J'sais pas, jouer au shifumi ! Allez, le gros, joue avec moi »

Mettant ma main en position devant lui, même si, étant donné ma taille, elle se trouvait proche de sa tête, je commençais donc Pierre... Feuille... Ciseaux !
L'ivrogne venait de faire ciseaux... Et moi Pierre !
Lui collant une droite le faisant décoller à travers la pièce jusqu'à la sortie, je levais les bras en l'air, en signe de victoire, tout en cassant un morceau du plafond, et je poursuivais ma cible dehors.

« La pierre défonce le ciseau ! HASH HASH HASH HASH !

_ Qui va payer pour mon toit ?

_ Hein ? Quoi, j'vous ai viré ce...

_ Et alors, vous avez fais deux trous dans le plafond !

_ Putain, mais c'est votre passion les gens de South Blue de me faire chier ? T'as vu ma gueule ? Tu crois que j'en ai quelque chose à foutre de ton plafond ? Si t'es pas content, t'as qu'à aller te plaindre à qui tu veux j'm'en tape.

_ Dans ce cas nous allons chercher la Marine ! Vous ne nous faites pas peur.

_ Ah ? Dans ce cas autant faire les choses en grand. »

Tu me cherches, tu me trouves. J'avais pas envie de me faire emmerder par un propriétaire de bar qui me cassait les couilles parce que j'avais pété son plafond. Revenant à l'intérieur du bar je sortais ma HEAVY METAL AXE GUITAR, et je commençais à fendre le bar avec de grand coup de hache en rigolant comme le fou que j'étais. Le barman à genoux tentait de me supplier d'arrêter, qu'il s'excusait, mais moi je ne pardonne pas, je tue ! Bon, là je tuais du bois, mais ça peut être très dangereux le bois, car ça rappe. Mais le METAL BATS LE RAP !
Je continuais ensuite par détruire quelques tables pendant que les clients sortaient... Et je piquais deux trois tonneaux de bières, fallait en profiter un peu... Et aussi un gros jambon qui me faisait les yeux doux. Étant quelqu'un de très sentimental, je me voyais dans l'obligation de le prendre avec moi.

Ne manquant pas de foutre le feu, je sortais de cet endroit déplorable avec mon butin dans les bras... Mais le petit gars et son armure en or de tout à l'heure était encore là...

« Tu veux d'la bière ? »


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 Île "Paradisiaque"Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: South Blue :: Sourf Land-