Red Hulk VS DeathRockVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRed Hulk VS DeathRock    Lun 19 Jan - 15:43


Ange & Démon





Il arrive parfois dans la vie que l'on change de route pour revenir sur l'ancienne, c'est ce que j'avais fait aujourd'hui. Je revenais sur Saint Urea, alors que j'y avais volé un petit navire la dernière fois, peut être un remord, je devais présenter des excuses.... HASH HASH HASH ! Vous m'avez cru ? Vous êtes si naïfs... Non en fait, j'me suis endormi sur le quai du port de Sourf Land, du un groupe de marchands pensait que j'étais une statut, et me voilà déposé en pleine rue de Saint Urea, immobile, à regarder les passants qui passent.

J'avais un peu l'air con là, mais quand les gens seuls approchaient, quelques mouvements brusques les faisaient sursauter. Je m'amusais bien ici, mais pour y arriver ça n'avait pas été facile. Ne rien faire pendant plusieurs heures de voyage pendant que tout le monde pensait que vous n'étiez qu'une sculpture d'un artiste étrange... Je ne sais d'ailleurs pas ce qui est le pire, se faire passer pour une Statut ou de voir que ces cons ont réussis à me vendre 1 000 000 de Berry's à une galerie d'art qui m'exposait là, en pleine rue, sur la route entre le port et la caserne de la Marine. J’espérais juste que Frank Armass n'allait pas se pointer, il m'aurait reconnu. Les habitants eux me dévisageaient et de ce que j'entendais des conversations, certains se disaient que je ressemblais à quelqu'un qui m'avait déjà vu. Une vieille m'avait même foutu un coup de pied sur le bas de mon tibia car je ressemblais à, je cite, « le Fils de gourgandine emmanchée une Dimanche de tempête » qui avait marché sur son Yorkshire et qui l'avait tué. Je plaide coupable, j'étais bien responsable.

Enfin... Les heures après ce coup de pied furent assez chiante, vue que pour me venger, j'avais fait peur à la bonne femme qui venait de décéder d'une crise cardiaque. J'ai du me taper les passages incessants de la Marine, des secours, et des badauds qui venaient voir ce qu'il se passait. Et moi je restais là, immobile à attendre sans avoir trop le choix. Quelqu'un accusa aussi la statut d'être à l'origine de la frayeur de la petite grand-mère, mais le propriétaire de la galerie d'art était venu afin de défendre mon esthétisme et ma magnifique sculpture. De toute façon pour lui personne ne pouvait comprendre l'art, et là, je dois dire j'étais bien d'accord avec ce gus !

La journée avançait lentement jusqu'à ce que je vois les rues se vider peu à peu pendant qu'un convoi de la marine arrivait. Une dizaine de gars dont deux qui semblaient sortir un peu du lot, ils transportaient ce qui devait être une mallette. Des billets ? Non, je pensais plutôt à des informations, mais après je ne savais pas pourquoi. Cela m'intriguait un peu, mais je ne pouvais m'empêcher de faire le con. Alors qu'ils passaient devant moi, je m'écriais d'une voix robotique.

« Il a l'air con le chauve.

_ HEEEEEEIN ? »

Susceptible en plus de ça. Je restais là, de marbre, pendant que le marine chauve s'avançait vers moi, la couleur de sa peau virant un peu au rouge... Énervé à ce point pour une simple phrase, il ne devait pas être très marrant comme gars. L'autre officier, habillé dans un costume et qui portait un magnifique couvre chef prit alors la parole :

« Borr, on a autre chose à faire que de provoquer des statuts...

_ Elle m'a parlé j'en suis sûr, pourtant. »

Sa peau reprenait une couleur normale tandis qu'ils reprenaient la marche, et moi je tirais la langue en lui faisant un signe de la main.

« Vous avez vu là ? » 

Sa peau devenait à nouveau rouge tandis qu'il prenait un Bisento, son arme sûrement, et qu'il proférant plusieurs injures à mon encontre. Pour ma part je n'en pouvais plus, il était tordant ce type, du coup je commençais à éclater de rire.

« PUTAIN MAIS C'EST PAS UNE STATUT ! T'ES QUOI DEMON ? UN ENVOYÉ DES CÉLESTES ? J'VAIS TE FAIRE LA PEAU RACLURE.

_ Oh, calme toi Papy !

_ Borr Dur ! Calme toi ! »

Son collègue venait de l’appeler comment ? Bordure ? Ce mec s’appelait Borr Dur ! Je tombais à genoux tellement son nom me faisait rire. Le pointant du doigt, les larmes aux yeux je reprenais.

« Tu t'appelles vraiment Bordure ? Tu fais quoi pour arrondir tes fins de mois ? Le trottoir ? »

Certains des membres de la marine présents pouffèrent, même son homologue au costume eut un sourire... Et moi je commençais à courir parce que le bougre était en train de me poursuivre en vociférant des tonnes de provocations et des noms d'oiseaux différents.

« DEMERDE TOI AL ! MOI JE VAIS ECLATER LA GUEULE DE CE CONNARD ! »

Dépité, l'homme en costume restait aux aguets, son convoi était bien fragilisé actuellement... Pour ma part j'avais un mec qui courrait aussi vite que moi qui essayait de me trancher avec sa lame.



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Dernière édition par DeathRock le Sam 7 Fév - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: Red Hulk VS DeathRock    Sam 31 Jan - 0:31


Ange & Démon





Et me voilà poursuivit par un homme rouge de colère ! Il était rigolo comme gars, mais il ne m'impressionnait pas plus que ça. Le fait qu'il court aussi vite que moi malgré mes grandes jambes et ma puissance physique m'énervait toutefois un petit peu. Il me fallait une nouvelle stratégie, mais j'étais chanceux, il essayait pas de détruire les bâtiments autour de lui pour me gêner, un bon marine ! En colère, mais il avait encore son honneur. Je l'entendais s'énerver de plus en plus après moi, quand soudain je me ramassais un projectile assez conséquent lancé à une force extrême dans mon dos... Frappant le cul par terre, rebondissant dans une bâtisse en bois qui se trouvait sur le chemin de ma chute, on pouvait désormais voir ma silhouette dans le pauvre mur dont les propriétaires allaient déplorer l'état. En parlant d'État, c'est lui qui le rembourserait. Pas moi haha !

Me relevant des débris en sortant de ce bâtiment je me retrouvais sur une jolie place ou trônait une fontaine au centre. Ce lieu allait donc être mon arène de combat contre Bordure, cet officier de la marine qui semblait devenir de plus en plus rouge au fur et à mesure qu'il s'énervait. Il perdait un peu de sa couleur cramoisie à force de rassurer les habitants des alentours à s'écarter de cet endroit car un affrontement allait peut être avoir lieu. Avisé.
Je m'étais arrêté par respect pour cet homme qui, malgré la colère, s'intéressait toujours à la protection de ses semblables. Je n'étais pas du genre à vouloir blesser volontairement un grand nombre de personnes, je préférais insuffler la peur en détruisant tout ce qu'il y avait devant moi. Je n'aimais d'ailleurs pas spécialement les personnes trop sanglantes, même si tuer de temps en temps ne faisait pas de mal... Et mon adversaire ne pouvait pas me contredire, étant donné le regard de haine qu'il me lança. Il devint soudainement tellement rouge qu'il aurait rendu une tomate jalouse.
De plus, de la fumée commençait à sortir de ses pores.

« Je sais pas qui tu es toi, mais tu vas passer un sale moment !

_ Appelle moi DeathRock ! Mais c'est toi qui va passer un mauvais quart d'heure ! Et en cinq minutes ! »

Hurlant de rage il se mit alors à foncer sur moi, et tenta de me frapper d'un mouvement latéral de son bisento que j’eus bien du mal à éviter. Mais j'avais tout de même réussi ! Prenant ma hache qui frétillait d'envie de combattre dans mon dos, je me mis alors en garde, attendant le prochain coup, qui ne tarda pas à m'envoyer valser sur la jolie fontaine de tout à l'heure. Parfois, j'étais fier d'avoir ce corps de métal solide ! Parce que vue le coup que je venais de recevoir et voyant l'étant de cette pauvre œuvre derrière moi, je pense qu'un corps humain normalement constitué aurait été brisé en milles morceaux. Ma hache, elle, tenait le coup. M'en servant pour me relever je lançais au marine un regard aussi noir que le sien.

Changeant la position de ma HEAVY METAL AXE GUITAR, je me mis alors à jouer un morceau en hurlant à mon tour dans un son gutturale des paroles visant à insulter la pauvre mère de cet abruti qui me faisait face. Elle n'avait rien à voir là dedans, c'était un coup bas, certes. Mais je m'en contre carrait l'oignon hahaha ! J'accompagnais le tout d'un merveilleux Head Bang qui laissait perplexe l'enragé. Il se mit alors à frapper le sol afin de délogé plusieurs pavés, pour s'en servir de projectiles lancés à pleine force grâce à son pouvoir. J'étais prêt pour ça. Toute ma vie j'attendais ce moment. JOUER AU BASEBALL ! Reprenant une nouvelle position, je me servais alors de ma hache comme d'une batte afin de renvoyer les morceaux de sol à l'envoyeur. Un, et deux et... AIEEEEEE !

L'enfoiré, il venait de m'en envoyer un dans les parties. Ma voix venait de tourner dans les aigus. Et ça me foutait en rogne moi aussi, j'allais l'accueillir cet enfoiré moi ! Il était peut être sacrément fort, mais j'allais lui faire goûter la puissance d'un Cyborg Monster. Détachant une des cordes de ma guitare prévue à cet effet, je commençais donc à faire tournoyer mon arme au dessus de moi tel un kusarigama ! Tentant de frapper cet adversaire costaud, il esquivait mes attaques, bien qu'une réussit à lui causer une coupure sur le visage. Quelques centimètres près et il était décapité... Sa rage ne cessait de croire tandis que mes attaques s'intensifiaient. Je fis alors tourner mon arme à une plus grande vitesse mais pour m'attaquer aux différentes bâtissent en bois qui subissait les dégâts de plein fouet. Le but étant de toutes les détruire afin rendre poussiéreux la place et d'avoir ce bougre à la stratégie. Ma technique fut rapidement contrecarrée quand ma hache se planta tout simplement dans un mur... Et sans tenir le manche entre les mains, j'aurais beaucoup de mal à l'extraire.

« HAHAHAHA ! C'est qui qui avait l'air con tout à l'heure, Bandit !

_ C'est... une nouvelle technique. Je maîtrise pas encore.

_ Tu ne fais pas le poids face à la Justice !!!

_ C'est à cause du soleil qui luit sur ton crâne, ça m'a déconcentré.

_ REPETE UN PEU ?

_ Car en plus d'être con et chauve, t'es sourd ?

_ J'VAIS T'ETRIPER SALAUD !

Et c'était reparti pour un tour de rage ! Moi je m'éclatais comme un gosse.



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: Red Hulk VS DeathRock    Dim 8 Fév - 0:08


Ange & Démon





Un monsieur rouge de colère voulait m'étriper... Il pouvait essayer, mais je n'allais pas me laisser faire. Et en plus de ça, je voulais gagner. Toutefois, je sous-estimais un peu trop ce marine qui réussit à me surprendre. Sa vitesse semblait être de plus en plus fulgurante à mesure qu'il s'énervait... et sa force aussi. Le bougre me projeta d'un coup de paume à l'autre bout de la place. Je venais d'atterrir sur un mur de pierre, complètement éclaté. Pour la première fois depuis longtemps je me retrouvais à genoux en train d'essayer de retrouver mon souffle, du sang coulant de mes lèvres. Il déconnait pas l'homme en colère.

« Je possède le fruit de la rage. Plus on m'énerve et plus je deviens puissant. Voyons comment tu vas te débrouiller sans ton arme maintenant. »

Ma hache était toujours plantée dans un mur... Je me retrouvais partiellement orphelin. Mais pour le moment je peinais à retrouver ma respiration. Je sentais mon revêtement de titane enfoncé dans mon corps à l'endroit où il avait frappé. Je redoutais le jour où j'allais devoir changer ces quelques parties de mon corps qui me servait d'armure. Même si j'en avais pas l'utilité pour le moment. Alors que mon ennemi s'approchait de moi avec un air supérieur comme s'il avait déjà gagné le combat, je restais encore là, à terre à attendre un rétablissement miracle. Borr Dur était alors à une distance raisonnable, son bisento en main il s’apprêtait à me pourfendre afin de me punir de mes actions. C'était un endroit parfait là où il se trouvait. Je ricanais alors, sans raison pour lui, vraisemblablement.

« Tu rigoles face à la mort ? J'admire ton courage brigand ! Toutefois la Justice t'empêchera d'accomplir de nouveaux mauvais actes.

_ Borr Dur ! Non ! »

Mon adversaire tourna alors légèrement la tête pour apercevoir son allié en costume courir dans sa direction, sûrement pour l'empêcher de me finir ou bien autre chose. Cependant, il était déjà trop tard puisque, profitant de cette inattention arrivant au bon moment je me relevais en l’attrapant d'un bras par le cou, le soulevant le plus haut possible du sol. La surprise et la pression lui faire lâcher son arme. Il essayait dorénavant de m'empêcher de l'étrangler un peu plus. Pour ma part j'admirais sa couleur rouge disparaître alors que j'augmentais la force de mon étranglement. Mes doigts de métal serraient sa gorge jusqu'au sang, et de rouge Borr Dur passait au bleu, sa force se dissipant peu à peu. Quand il perdit conscience je le lâchais alors, sans même vérifier s'il était vivant ou mort. Il avait perdu connaissances, pour moi le combat était fini. Cela froisserait sûrement un grand nombre de guerrier de rester en vie dans de telles circonstances... L'honneur. L'honneur a tué plus d'homme qu'il n'en a sauvé.

Son coéquipier ainsi que les autres marines avaient rapidement réagis et me tenaient déjà en joug. Sans sommation ils se mirent à tirer sur ma carcasse de métal. Bien que d'ordinaire ce genre d'offensive ne me gênaient pas, les coups du précédent olibrius m'avaient rappelés ce qu'était une vraie douleur. Il fallait que je récupère ma hache. D'autant que le second officier avait un bâton dans les mains pour me vaincre, mais il restait en retrait, ses hommes me fonçant dessus. Je pris alors une position de croix et courais vers ces militaires avant d'effectuer un tourbillon en étant désarmé, quoiqu'en prenant soin de laisser mes bras frapper ces soldats, les envoyant voler dans tous les recoins de la place de Saint Urea.

Tous au tapis en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, et ma hache à portée de main. La saisissant je pris en joug le quidam à l'accoutrement de gentleman, lançant un regard plein de défi. Il constatait les dégâts en regardant ses hommes et semblant dépité à chaque fois qu'il posait le regard sur mon faciès.

« Mon Visage ne te plaît pas ?

_ Je me demandais juste si tu avais un nez.

_ J'ai au moins un odorat !

_Oh, bon à savoir. »

Il lança alors quelque chose dans ma direction ainsi qu'un dial qui propulsa ce petit nuage en plein dans mon visage... ATCHAAAAAAAAA ! Putain ! Me voilà prit d’éternuement, et tout ça ne s'arrête pas. Du poivre ! Oh le petit enculé, il venait de me balancer une poignée de poivre dans la tronche pour me mettre out quelques instants. Je ressentis alors un coup de bâton dans l'arrière des genoux, ce qui me poussa une nouvelle fois à poser les genoux à terre. Pas le temps de me plaindre, je recevais un violent coup de son arme à l'arrière de mon crane.
Les deux mains au sol je crachais du sang une nouvelle fois. Cette journée n'était pas de tout repos.

« Je ne sais pas qui tu es mais j'aime ton style.

_ Hmpf. Merci. Je suis celui qui t'arrêtera, Sergent Chef Al Strad !

_ Deathrock, celui qui te défoncera. »






_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: Red Hulk VS DeathRock    Dim 8 Fév - 18:39


Ange & Démon





Je n'étais pas au mieux niveau forme, mais j'avais encore pas mal d'énergie à revendre. Je pensais être largement capable de vaincre ce nouveau marine. En fait depuis le début de son combat, il semblait lancer des  regards à son allié que j'avais battu tout à l'heure, avec un air peu assuré.  Soit je l'avais tué, ce qui ne m'étonnerai pas s'il s'avérait que ça soit vrai, soit il se savait plus faible que son acolyte et savait sa fin proche. Oh puis merde, j'avais pas à réfléchir à ça, il fallait agir tant que je me sentais assez en forme pour l'éclater.

Les muscles endoloris et ma respiration moins en joie depuis le coup de l'hulk rouge, je regardais le sol paisiblement après avoir été mis à genoux par ce type aux allures de gentleman. Mon arme en main, je pris soin de lancer un rapide coup circulaire qui fit mouche... J'étais étonné de frapper si facilement mon adversaire. Il semblait toutefois avoir esquivé en grande partie mon attaque. Son bras saignait pourtant abondamment. Levant à nouveau mon bras en l'air pour asséner un nouveau coup violent, je ressentais une douleur vive dans le thorax. Il fallait vraiment que je fasse quelque chose pour redresser la plaque de titane que j'avais sur l'avant de mon corps. Néanmoins mon attaque frappa, bien que contrer par le bâton d'Al Strad, qui résistait tant bien que mal à cette puissance.

Sa défense était sur le point de céder alors que nous échangions de nouveau coup, quand d'un geste prompt, je lui infligeais un coup de genoux puissant en plein dans la mâchoire, ce qui eut pour effet immédiat de l'envoyer valdinguer à quelques mètres. Le combat n'avait pas été si difficile contre ce deuxième adversaire finalement, c'était au moins ça de pris. Puis un hurlement se fit entendre... Le rageux de tout à l'heure avait repris connaissance, le cou tâché de sang déteignait sur sa peau qui prenait une couleur pourpre vive. C'était parti pour un deuxième round. Tous les deux diminués, ce nouveau tour n'allait pas être facile. En particulier pour lui, puis sa colère augmentait, plus le sang jaillissait de sa blessure.

« Calme toi trottoir ! Tu vas crever avant de t'approcher hahaha... »

Je toussais alors légèrement, laissant un filet de sang couler le long de ma bouche. Portant ma main à cette endroit, j'essuyais ledit filet tout en observant mon adversaire qui tournait autour de moi, le bisento à la main. Puis conscient que je devais sûrement avoir raison, il chargea vers moi, à nouveau. Il était beaucoup trop prévisible, ça en était presque énervant. Son fruit était parfait pour un colérique irréfléchi comme lui. Mais j'avais un avantage, ses mouvements je les avais déjà observé lors du précédent combat. Cet échange allait être le dernier.

Frappa en diagonale lors de sa charge, je m'écroulais alors au sol, comme précédemment, touché par son attaque. Il avait réussit à me toucher à la ceinture abdominale. Malheureusement pour lui mon armure titanesque était encore intacte à cette endroit. J'évaluais alors ma chance, si le coup avait été porté un peu plus haut, je serais peut être mort, ou dans un état proche de l'Ohio. Me relevant péniblement, je regardais alors mon adversaire, sa peau était redevenue normale, mais il restait debout, immobile. Son attitude semblait assez étrange.

« J'ai échoué...

_ T'es vivant, donc l'échec n'est pas total !

_ Hahaha ! T'es marrant Cyborg. Si je bouge je sens que la plaie que tu viens de m'infliger va déverser tout mon sang par terre. Mais ça va... Frank Armass va se ramener avec tout le grabuge que t'as fait.

_ J'm'en branle, j'étais juste de passage. Aller, tchou, j'me casse.

_ Euh... tu... voulais même pas la... malle.... »

Le bougre s'écroula au sol sans terminer sa phrase, voulant sûrement me parler de l'objet qu'il protégeait lui et ses amis marines. Personnellement oui, je m'en moquais totalement. J'étais venu ici par un caprice du destin, et ce qui s'était passé jusqu'alors relevait de l'amusement. J'avais gagné un combat difficile c'est tout ce qui m'importait.
Mais la curiosité m'avait piqué, me dirigeant vers la mallette, je découvrais alors des documents, des simples feuilles rapportant les emplacements et les mouvements récents des célestes sur South Blue. Retenant simplement ce qu'il y avait d'écrit sur ceux-ci, je les laissais alors retomber.

« Non, je m'en foutais du contenu de ta mallette... Mais c'était fort intéressant. »

Confisquant le bâton d'Al Strad afin de m'en servir pour marcher comme un vieux pépé, un hurlement me força une nouvelle fois à me retourner. C'était ce bon vieux Frank Armass qui était à l'opposé de la place avec une cohorte de marine. Et Merde.

« KIRIKOU CHOULO ! DEATHROCK ! T'ES EN ETAT D'ARRESTATION !

_ NON JE SUIS EN ETAT DE MARCHE CONNARD ! »


Joignant l'acte à la parole je me mis à courir le plus loin possible pour éviter de me faire rattraper.
Les quais étaient pas loin de moi, je repérais rapidement quelque chose pouvant me servir de barque et dans mon élan, mon saut me permit de m'en servir comme d'un surf et de m'éloigner de l'île, encore une fois.
Rigolant à plein poumon, je pris alors ma guitare et jouait un morceau afin de provoquer les marines qui arrivaient sur le ponton alors que je m'éloignais de plus en plus. Mais une quinte de toux m'obligea alors à changer d'attitude.

J'appuyais sur la plaque de titane qui recouvrait mon corps de mes doigts métallique, et quand je pu la saisir, je la tirais dans l'autre sens. Mon souffle était meilleur, mais la douleur qui en résultait me força à rester assis quelques minutes, sans mouvement. Des sifflements de boulet de canon qui atterrissaient proche de ma position me soulevèrent alors de ma torpeur. Les marines de saint Urea avait abandonné ma poursuite, par contre, il essayait de me couler à coup de canon. Je me mis alors à ramer pour m'enfuir de ce lieu.


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageRe: Red Hulk VS DeathRock   
Revenir en haut Aller en bas


 Red Hulk VS DeathRockVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: South Blue :: Royaume de Saint Urea-