A light in the darkness ~ MinatoVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alexander R. Wayland
~ The Fallen ~
avatar

Messages :
7

Feuille de personnage
Doriki: 470
Berry's: 50 000
Réputation/Prime: 0
MessageA light in the darkness ~ Minato    Sam 31 Jan - 10:17

A light in the darkness
Minato D. Youkou - Alexander R. Wayland

La paix. La sérénité. Les yeux vers le ciel, il observait ce firmament embrasé à la recherche d'un signe, d'un espoir. Il songeait que quelque part dans au-dessus de ces cieux, car selon lui, il devait en exister plusieurs, il y avait un Dieu Tout-puissant qui régnait sans partage. Lui accorderait-il le pardon ? Il l'ignorait, mais ne vivait que pour le savoir. Alexander, protecteur des hommes selon son nom, mais comment les protéger d'eux-mêmes. Alors qu'il se livrait à une réflexion existentielle sur les toits de Loguetown, les flammes de l'enfer dévorèrent une maison non loin de là où il se trouvait. Aucun reflet dans ses yeux rouges. Sans perdre une seconde, il se livra à une course effrénée sur les toits voisins. Il ne lui fallut que quelques secondes pour arriver sur les lieux. La teinte bleue que le ciel avait revêtit avait une allure plus menaçante, tirée vers le rouge que repeignait l'explosion. Un triste vent nuptial fit voler les mèches traînantes du marine et quand finalement la vue lui fut redonnée, c'était pour assister à un triste spectacle. En contre bas, des hommes armés tiraient une famille entière hors de leurs demeures pour les aligner, genoux contre terre. Brigands. Pirates vus leurs allures. Alors qu'un homme les tenait à joue, deux autres remplissaient les sacs. Tous, sourires aux lèvres. Le camp des marines était à l'autre bout de la ville. Ils auraient largement le temps de partir et de rejoindre discrètement le quai pour se tirer. Celui chargeait de l'exécution s'était laissé emporter dans un rire sordide et sarcastique. De sa main libre, il alla tirer les cheveux de l'aînée de la famille, une belle demoiselle qui avait le pouvoir de charmer n'importe quel homme malgré son jeune âge. La brute épaisse la traîna sur le sol jusqu'à la séparer du reste de sa famille, sous les supplications et les cris insuffisants de ses proches.

Magots enfin ramassés, ses deux compères le rejoignirent. Se lançant dans une discussion machiavélique, ils s'étaient décidé à emporter la jeune fille en guise de trophée. Assez. Cerbère relâché des enfers, son triple aboiement fut suivi par la chute d'un corps dépossédé de toute âme. Figées, les deux crapules restantes regardèrent inquiets la dépouille de leur chef qui les séparait. Et tel un ange libérateur, Alexander quitta les toits d'un saut gracieux et atterrit main gauche en première. Délicatement, il se releva, dévoilant peu à peu son visage aux traits angéliques et aux yeux démoniaques. Le silence avait regagné les lieux. L'air semblait plus apaiser. Délicatement, le sergent posa ses yeux interrogateurs sur la famille, composée d'un petit garçon et sa grande-sœur ainsi que de leurs deux parents. Si ce n'était le père qui était amoché au visage et sans doute à d'autres endroits du corps, ils étaient sains et sauf. A présent... Ses deux prunelles de sang se posèrent sur les deux survivants. L'un tremblait, l'autre exprimait une rage intense dans son regard. Le mort qu'Alexander avait fait devait peut-être être un proche à lui. Le second sortit son épée. Le troisième prit la fuite, laissant le butin par la même occasion. Tant pis, il tombera peut-être sur quelqu'un qui l'arrêtera. Quant à celui qui était en face du sergent, il était déterminé à séparer la tête d'Alexander du reste de son corps. Dans un cri de rage, il prit son élan et se mit dans une course rapide en direction du marine. A quelques mètres du sergent, le brigand décolla ses pieds du sol pour exécuter un saut qui n'avait qu'un seul but : donner de la puissance à son coup d'épée.

Alexander demeurait immobile tel une statue. Le regard figé sur son adversaire d'un soir, il ne bougeait pas encore le moindre doigt. Alors que le coup se rapprochait, au dernier moment le sergent interrompit l'envol du pirate en sautant lui aussi. Son bras gauche avait agrippé la gorge du voyou et la plaquait contre sol, suivie du reste du corps. Allongé contre cette terre ravagée, les deux mains sur le poignet du bras cybernétique, il tentait désespérément de se sauver de cette étreinte qui allait peut-être lui coûter la vie. La peur commença à dessiner les traits de son visage, l'effroi se lisait dans ses yeux quand ceux-ci plongèrent dans l'océan de sang d'Alexander. Une question hantait l'esprit de cet homme, qui était-il ?

    - Tu t'es rendu coupable de crimes odieux. As-tu quelque chose à dire avant que la sentence soit prononcée ?


Cette voix si glacée. La terreur qui se dégageait de chacun des mots qui sortaient de sa bouche. Est-ce que le diable avait une voix si ténébreuse ? Dur à dire. L'orgueil du mal qui sommeillait en ce pirate ne s'était pas apaisé malgré ça.

    - Va... te faire... voir...


Un sourire sadique embrassa les lèvres d'Alexander, il appréciait lorsqu'on échangeait le pardon contre l'arrogance, même aux portes de la mort. Brutalement, le sergent le jeta aux pieds de la famille à présent dépossédée de tout habitat. Le pirate rampait, gémissait, se maudissait d'avoir mis les pieds ici. Dans son dos, Alexander ramassait l'épée avec laquelle ce brigand a tenté de le tuer. Main tendue vers le père, le pirate semblait chercher une aide quelconque. Porté par la main du châtiment et de la punition, le marine trancha le poignet du malheureux sans la moindre hésitation. Une fontaine de sang jaillit du reste, alors que la main tombait au sol, sous les yeux du malfaiteur qui criait de toutes ses forces. Les yeux des victimes s'écarquillèrent face à cette parodie de la justice. Le ciel fut pourfendu d'un cri de douleur sans nul précédent, Alexander ne compatissait d'aucune façon face à cette douleur. Chacun devait payer le moindre des actes et quand viendra son tour, il ne tenterait aucune parade.

    - Tu as dilapidé les biens de cette famille au profit de tes intérêts. Tu as brûlé leur demeure sans le moindre scrupule. Goûte à présent au châtiment du feu que tu as toi-même provoqué et prie pour que Dieu t'accorde son pardon.


Sur ces paroles, Alexander souleva le pirate par le col à l'aide de son bras gauche et l'envoya dans les débris incendiés de la maison. Des hurlements témoignant de la douleur s'émanèrent de la gorge du brigand, tandis que neutre, le sergent l'observait brûler sans la moindre pitié.

crackle bones

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Alexander Raphaël Wayland
« Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes. » by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 A light in the darkness ~ MinatoVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: East Blue :: Loguetown-