Isaiah Pierre DeSalvo, Junior ak.a "The Dandy" [en cours]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isaiah DeSalvo

avatar

Messages :
3

Feuille de personnage
Doriki: 0
Berry's: 2 000
Réputation/Prime: 0
MessageIsaiah Pierre DeSalvo, Junior ak.a "The Dandy" [en cours]    Dim 1 Fév - 12:31


DeSalvo, Jr.

Isaiah Pierre





Présentation IRL

Prénom / Pseudo : Humpy
Sexe :
Âge : 17 ans
Comment avez-vous découvert le Forum ? : Top-Site maggle
Un mot sur le Forum : Rien à dire, maguenifique.
Origine de votre AVATAR : Tetsurô Kuroo ▬ Haikyuu





Nom / Surnom / IRP

Nom :  DeSalvo (Jr.)
Prénom : Isaiah (Pierre)
Surnom : "The Dandy"
Age : 25 ans
Race : Humain
Rang : the dandy.

But : Éradiquer... les... Célestes. Trouver le One Piece !i!i!i!i!i!
Faction : Pirate.
Armements : Un simple katana.
Équipage : ///
Capacités/FDD/Dials : Hie Hie no Mi



Physique

« Si le corp est droit, il n'importe que l'ombre soit tordue. »

Oui, je sais, j'utilise des proverbes parce que j'suis un type comme ça, un type qui se tient droit quand il marche et qui se mouche le nez pour dire bonjour à la dame. Je le tiens de mon éducation stricte et rigoureuse que j'ai reçu de mon paternel. J'ai appris à marché de manière distingué et élégante mais j'avoue que la plupart du temps, j'ai le dos penché, la tête vers le sol (histoire de voir si y aurais pas quelques berrys qui traînent sur le sol) et les pieds qui traînent, à quoi bon se presser quand on a le temps ? C'est aussi un proverbe, je sais, je suis un génie. Quand à mon regard ? Difficile d'être subjectif, mes parents aime souvent me dire que j'ai le regard d'un tombeur mais les parents restent les parents, j'ai entendu dire d'un ami que mon regard ne provoquait pas forcément un sentiment particulier, ni d'euphorie, ni d'amour, ni de peur, rien. J'ai aussi l'apparence extrêmement soigné à tel point que plusieurs de mes potes ont fini par m'appelé le "Dandy". De toute façon je ne traîne plus avec ces bouffons depuis que j'ai pris la mer, il n'en avait qu'après mon argent et ma popularité auprès de la gonzesse !

Si on rentre dans le détails et que l'on va de haut en bas : mes cheveux sont assez particuliers, en effet, je suis coiffé d'un côté et le reste c'est l'oreiller qui fait le taff ! Autant dire que ça marche, accompagné à cette coiffure déjantée une couleur sombre, très sombre... pour ne pas dire noir... très noir, si on descend, on peut voir que mon front est caché d'un côté mais ce n'est qu'un détail, puis on arrive aux yeux marrons clairs ! Légère contraste donc avec mes cheveux. Mes yeux marrons, ah ! Comme dit précédemment, il paraîtrait que cela ne provoque rien chez autrui mais j'avoue que je m'entraîne à faire le regard du "c'est la dernière fois que tu regardes quelqu'un dans les yeux", ça n'a pas l'air de marcher mais j'y travaille réellement ! On arrive à mon nez, j'ai un nez pointu mais pas trop... Bon peut être OK j'avoue ! Faîtes pas chier ! J'aime pas mon nez j'fais c'que j'veux d'abord ! Je ne sais même pas de qui je l'ai hérité parce que ni ma mère, ni mon père, ni mon oncle ou le facteur n'a ce nez (vous comprendrez peut être la subtilité de la blague). On arrive à la bouche... c'est une bouche et tout ce qu'il y a de plus normal, j'ai les lèvres bien en place, tout mes dents blanches et droites, ma langue n'en sort pas comme bon lui semble. Pour conclure, le tout forme un visage de beau gosse suprême, gare à vous ladies !

La stature ! Je ne dirais pas que j'ai une impresionnante stature mais... plutôt quand même ouais ! Après tout je mesure un mètre quatre-vingt-sept, ce qui fait de moi le plus grand de ma famille, je suis plus grand que mon père et que ma mère, je n'ai pas de frère ou de soeur donc je ne peux pas comparer. Accompagné de soixante-quinze kilos de muscle pur que je travaille chaque jour, car comme on dit toujours, un esprit sain dans un corps sain... Enfin on verra plus tard pour l'esprit sain(t) ! En faîte j'ai atteint cette stature parfaite à l'âge de mes dix-septs ans et depuis je la cultive ! A dix-sept ans donc je faisais déjà vingt-cinq ans ce qui est plutôt incroyable et ce qui était pratique pour acheter de l'alcool à l'épicerie du coin.

Question vêtements, on va dire qu'il n'y a que deux choses qui importe dans ma vie : le rouge et le noir (après les filles et la fête bien sûr), je porte toujours un pantalon rouge comme le sang accompagné d'une splendide veste rouge aussi tandis que j'y mets un t-shirt noir et des chaussures noirs. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai toujours adoré la combinaison de ces deux couleurs, elles m'allaient super bien allez savoir pourquoi ce qui faisait de moi encore plus un super beau gosse.

Pour finir en beauté (ahah), il n'y a aucun signe distinctif qui permettrais de me différencier à un civil, pas de tatouages, pas de cicatrices, pas d'oeil au beurre noir.. Simplement mon katana, qui est aussi banal que d'autres mais qui, pour moi, à une valeur sentimentale énorme vu que c'est mon père qui l'a fabriqué. Dessus y est gravé les kanjis "Artisan" "Amour" car une fois reçu mon père me dit "Avec les mains de ton père et l'amour de ta mère... et de ton père aussi ne t'inquiètes pas !"

Après cette visite guider de ce magnifique body, je vais vous faire une visite guidé d'ma teu-té, t'as vu ?


Psychologique


« Fais preuve de respect envers tous, mais ne t'abaisse devant personne. »

C'est ainsi que mon père voyait la vie et qu'il m'a transmit le moyen de voir la vie. Cependant j'ai vite basculé dans la recherche du plaisir acharné, sans modération, je voulais profiter de la vie un max et c'est ce que j'ai fais. Déjà il y a deux étapes dans cette visite guidée : ma partie saine, et la malsaine.

Mais avant d'entamer une longue perte de temps, commençons d'abord par mes points forts... Hum, je dirais que je suis quelqu'un de très athlétique, je faisais beaucoup de sport et j'en fais toujours autant d'ailleurs, j'essaie de rester en forme pour me battre de manière très régulière, que je fasse en sorte de pouvoir courir, frapper et tout àa le plus longtemps, vous aurez compris : vitesse, puissance et endurance sont mes maîtres mots. Je n'ai jamais osé le dire tout haut mais... je... je suis un amoureux de la nature. Toute la verdure cela me rend bien, lorsqu'il y a trop de bâtiments et aucune verdure cela me donne envie de vomir, je suis le défenseur du faible et de l'opprimé. Je n'ai jamais été très serviable pour des gens qui n'en avait pas besoin, enfin si, je leur donnait un "coup de main" (fait pas genre t'as pas compris steuplait) car je détestais et je déteste ceux qui se croient supérieur... et encore plus ces satanés Célestes avec leur nouvelle technologie ils se croient supérieur et bien on verra qui se tiendras encore debouts après... désolé je m'égard parce que je m'énerve très vite pour des raisons qui parfois ne volent pas haut...

M'enfin, côté point faible vous trouverez ça bizarre mais.. Je ne sais pas manier le sabre. Je l'ai juste eu le jour où j'ai dis que je voulais devenir pirate et que ma mère ai eu une crise d'angoisse aigüe. A part ça... Ma subtilité ? Ma finesse de travail ? J'SUIS UN BOURRIN (taïaut !) !! Réflechir ? Kessecé ? C'est comestible ? A partir du moment où il y a de l'action, je suis toujours le premier sur le champ de bataille près à casser du Célestes ! Ces saloperies qui se croient... OK j'arrête.

Bon comme je le disais, y a une partie saine et une partie malsaine en moi, la partie saine est celle très bien éduquée, polie et courtoise, amicale, toujours prêt à rire avec autrui, sérieuse quand il le faut mais ma partie malsaine... Et bien elle n'est pas mal éduquée, malpolie, solitaire, toujours prête à casser l'ambiance mais j'avoue que c'est une dépendance à laquel je ne peux échapper... Dormir. Encore. Toujours. POUR toujours. Oui, je souffre de  somnanbulisme et c'est plutôt désavantageux... Vous vous attendiez à quelque chose de plus "sombre", "terrifiant" ? Quand même pas abusé, je suis pas un de ces nombreux fous qui ce mette à la recherche du One Piece... Bon si je le suis.

Je suis favorable à la liberté, celle où personne ne peux me dire que je dois aller me coucher à telle ou telle heure, celle où on ne me force pas à faire mes devoirs de citoyen, la liberté absolue, c'est ce que je prêche car chaque Homme naît libre et égaux en droit, ceux qui utilise la liberté à des moyens crapuleuses sont des moins que rien, ceux qui l'enlève aux Hommes sont pire... Voyez par la que je parle des Célestes.

Oui, vous l'aurez compris, je déteste ces gens, j'irais leur couper les ails et m'en faire une tête d'oreiller dans un avenir proche.


Biographie

« L'autobiographie est ce qu'on a inventé de mieux pour échapper aux biographes. »

CHAPTER 0 : PROLOGUE

« Je veux être pirate ! »

C'est ce que j'ai balancé à mon père y a pas longtemps, le pauvre, il ne s'en est toujours pas remis et je ne pense pas qu'il s'en remette de si tôt. Comme tout adulte de vingt-cinq ans normal, je ne me souviens pas de ma naissance, c'est normal, mais j'ai l'acte, je suis né sur une île de North Blue, là où je réside toujours d'ailleurs mais ces derniers temps j'ai envie de m'échapper, de visiter les autres mers, atteindre Grand Line, le Nouveau Monde... Devenir le Seigneur des Pirates et du monde tel qui l'est... Botter le cul à grand coups de pieds les « Célestes », les anges déguisés en démons, pour sûr. Je me souviens de ce que m'a dit m'ont père à ce moment là.

« Écoute, la vie de pirate est ce qu'elle est, c'est à dire, pas pour des gens comme nous, nous nous sommes des gens biens et les gens biens ne pillent pas, ne tuent pas et ne poursuive pas la quête d'un stupide trésor imaginaire, à quoi bon ? Tu ferais mieux de rester ici, au chaud et à l'abri de ces barbaries incessante, qu'en dis-tu fiston ? »

Et là, je me suis énervé, non pas contre mon père mais contre ses propos, comment pouvait-il dire que nous étions à l'abri ici ? Comment pouvait-il dire que les pirates étaient tous les mêmes ? Je n'en croyais pas mes yeux et encore moins mes oreilles, mon père, mon exemple, venait de s'écrouler devant mes yeux en quelques phrases absurdes, je ne pouvais pas laisser passer ça !

« Un abri ? ICI ? Un abri ? Vraiment ? Tu crois que les pirates ne sont que sur Grand Line ? Il y en a ici aussi ! Tu crois que les pirates sont tous les mêmes ? Comment le sais-tu ? Toi qui est resté toute ta vie sur cette île paumée ! Et puis il ne faut pas oublier ces créatures néfastes que les gens appellent « Célestes » qui se sont mis en quête d'invasion de territoires, qui te dit que demain il ne seront pas là ? Hein ? Qui te le dit ? Peut-être nous perdrons la vie nous trois ce demain si ils arrivaient ! Ce sont des gens détestable ! ILS SONT IMMONDES ! »

Et ce qui devait se passer arriva, mon père m'infligea une gifle, mais attention, pas une gifle de faible, une VRAIE gifle, celle qui peut laisser une marque pendant des jours sur mon magnifique visage ! POURQUOI ? Pourquoi prenait-il la défense des anges et de leur stupide Dieu ? Il était devenu un faible à mes yeux, ma mère n'en disait rien, elle resta assise sur sa chaise et regardait le sol, un air vide, elle détestait quand moi et mon père haussions le ton et que mon paternel en venait au main. Sur le coup, j'avais envie de partir dans ma chambre ou dehors, n'importe où je ne pouvais pas voir mon père mais je me rétractais, je ne voulais plus esquiver la confrontation avec lui, je ne voulais pas en venir au main mais avec la parole car il restait mon père après tout. Je croisais alors les bras et je faisais face à ses yeux bleus comme la mer et son regard de tueur. Je lançais un regard furtif vers ma mère qui n'avait pas bougé d'un poil, toujours ses yeux marrons fixés vers le sol, le bras posé sur la table près du vase familiale, transmis de génération en génération dans la famille de ma mère. Je décroisais alors les bras et  plongea les mains dans les poches.

« Toujours et encore la violence ? N'as-tu pas d'autres arguments ? Pourquoi tu défends ceux qui prive la liberté ? Hein ? N'est-ce pas toi qui me disais de m'abaisser devant personne ? C'est toi qui disait ça n'est-il pas ? Quand les gueules d'anges ont mis les pieds sur nos terres, je pensais que cela était un message de paix, mais ils ont commencé à faire tomber les îles les unes après les autres, c'est inadmissible, un homme doit être libre de faire ce qu'il veut, pas être envahi par des fous en toge, avec des ailes et des foutus auréoles au dessus de la tête ! »

Mon père resta alors sans voix, il me regarda de ses grand yeux ronds qu'il avait l'habitude de prendre quand il n'avait pas d'inspiration, j'avais fais mon effet, j'étais content. Il décida alors de se poser sur le canapé, devant la cheminée et posa sa tête dans ses mains, soulevant ses lunettes.

« Je t'ai aussi appris à respecter tout le monde... File dans ta chambre, on a assez discuté pour aujourd'hui, la nuit porte conseil. »

« Mais... »

« IL N'Y A... aucun mais. »

J'étais alors déçu de sa réaction, je montais alors dans ma chambre, ma chambre, elle m'apaisait à chaque fois que j'entrais dans la pièce, des plantes partout, la nature auprès de moi, je ne pouvais pas laisser mon père dicter ma vie, à vingt-cinq ans, vous vous rendez compte ? Je décidais alors de prendre un bouquin vierge, de l'encre et une plume et de me mettre à écrire. J'avais envie d'écrire ma vie, pour peser le pour et le contre.

CHAPITRE I : « Naître ou ne pas naître... this is the question. »

Comme tout adulte de vingt-cinq ans, je ne me souviens pas de ma naissance, mais on me l'a raconté, le 2 avril 1576 dans un hôpital de l'île, j'étais déjà un beau bébé, quatre kilos quatre-cent-soixante-quinze, autant vous dire que pour sortir, j'ai eu un peu de mal et que m'a mère, a eu mal (je ne vais pas vous faire un dessin.) On disait de moi que quand j'étais petit, j'étais une vrai pile électrique... déchargée, en effet, j'étais mou, pas tout à fais en coordination dans mes mouvements et chose rare, mes parents ont eu du mal à me choisir un prénom, mon père voulait m'appeler Isaiah, comme son père et ma mère Pierre... comme son père, j'ai donc eu le droit à Isaiah Pierre DeSalvo, Junior mais je préfère simplement Isaiah DeSalvo. Lorsque j’eus l'âge d'apprendre à marcher, on disait que il y avait du potentiel... En bref, j'ai galérer pour apprendre à marcher, parce que mes jambes étaient trop bouffi, j'avais trop de mal à les lever.

J'ai grandis et à l'âge de cinq ans, j'ai commencé à maigrir et à grandir... plus vite que la moyenne, j'étais déjà plus grand que la plupart des garçons de mon âge, cela me faisait sentir un peu fier, je pouvais les regarder de haut, me sentir supérieur à eux mais je ne l'exprimais pas devant tout le monde car mon père m'inculquais une notion de « respect » à l'égard des autres, que tout le monde avait ses différences et qu'on devait accepter de vivre avec. Je suivais à la lettre ce qu'il me disait, j'étais un garçon obéissant et plein de bonnes intentions. Étudiant de génie, j'étudiais à en apprendre par cœur les manuels d'Histoire, de géographie, d'archéologie, quand j'étais plus petit, ma curiosité était sans égal et c'est ce qui plaisait à mes parents et si cela plaisait à mes parents, cela me plaisait à moi aussi car finalement je faisais tout ça pour que mes parents me félicite. Aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais fais aucune bêtise, la pire chose que j'ai du faire à cette époque est d'avoir eu un dix-huit sur vingt en classe, vous voyez un peu quel genre de tête j'étais ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: Isaiah Pierre DeSalvo, Junior ak.a "The Dandy" [en cours]    Lun 16 Fév - 12:26
Bonjour !

Où en est cette présentation ? =)

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Isaiah DeSalvo

avatar

Messages :
3

Feuille de personnage
Doriki: 0
Berry's: 2 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Isaiah Pierre DeSalvo, Junior ak.a "The Dandy" [en cours]    Lun 16 Fév - 15:41
Hello, en ce moment je suis en train de réviser car j'ai énormément de contrôles/épreuves, je vais essayer de finir sans trop bâcler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: Isaiah Pierre DeSalvo, Junior ak.a "The Dandy" [en cours]    Lun 16 Fév - 16:24
Concentre toi sur tes épreuves, c'était juste pour avoir des nouvelles ^^

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: Isaiah Pierre DeSalvo, Junior ak.a "The Dandy" [en cours]    Mer 11 Mar - 11:45
Je reviens de nouveau vers toi pour te reposer la précédente question ^^

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageRe: Isaiah Pierre DeSalvo, Junior ak.a "The Dandy" [en cours]   
Revenir en haut Aller en bas


 Isaiah Pierre DeSalvo, Junior ak.a "The Dandy" [en cours]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: Personnages et Agencement RP :: Présentations :: Refusées-