Une mouette trop loin du rivage ...Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alucard Etsukazu
抗争 ▬ Vendetta
avatar

Messages :
34

Feuille de personnage
Doriki: 371
Berry's: 27 000
Réputation/Prime: 0
MessageUne mouette trop loin du rivage ...    Jeu 5 Fév - 13:52






Recherche & Destruction


    Non ! Notre héros n'était pas dans Call of Duty, il venait de quitter l'île de Ruiin. Il avait fait assez de temps à l'ombre, enfin façon de parler. Il avait fait une bonne rencontre dans cet endroit, mais il ne divulguerait pas le moindre mot sur celle-ci. Il préférait garder un peu de mystère pour la suite. En tout cas, il était toujours dans la région de South Blue. Il aimait cette région et en ferait certainement son lieu de débauches et de massacres en tout genre. Enfin massacre, il avait tout de même lever le pied sur les conneries. Il commençait à s'assagir, mais il ne savait pas quand sa prochaine colère risquait d'émerger. Il venait de faire escale sur une île du nom de "Sweat". C'était vraiment un drôle de nom ! Mais c'était un endroit plaisant, car la marine et le gouvernement était peu présent dans les parages. Alucard pouvait donc encore souffler quelques instants, avant de reprendre réellement la route et de continuer à combattre pour sa liberté. Il ne savait pas s'il avait déjà une prime sur le dos ou non. Il n'avait pas encore eu la chance de rencontrer un chasseur de prime ou agent du gouvernement depuis sa dernière escale.



    L'île de Sweat ressemblait à un énorme bidonville. Il y avait des maisons les unes sur les autres et la pauvreté touchait facilement les 80% de la population. On pouvait voir des prostituées et de camés dans chaque coin de rue. Les enfants portaient des vêtements déchirés, voir quasiment aucun. L'hygiène était proche du seuil zéro et on pouvait également croiser quelques fausses communes autour des quartiers. Il y avait des tas d'ordures, les gens passaient sur journée à trouver le moindre ustensile qui avait un peu de valeur pour aller l'échanger contre une dose de drogue. Il existait un petit étage au Sud de l'île. Là-bas, la vie était bien différent .. un peu comme le jour et la nuit. Un mur d'enceinte avait été créé et une milice gardait les lieux. C'était une sorte de mafia locale qui fournissait le bidonville en drogue et ainsi, il pouvait continuer à faire leur business dans l'ombre et à l'abris des regards. Alucard réussit à s'infiltrer sans trop de peine dans la ville. Il n'y avait que des crasseux et des drogués dans les bidonvilles. Il était donc très aisé de se faire passer pour un habitant de la ville dans ce secteur.



    La ville était vraiment agréable à observer après la vision cauchemardesque du bidonville. Tout était propre, les gens étaient bien habillés et il y avait des magasins partout. On pouvait trouver tout ce qu'on désirait dans les parages. Toutefois, la milice était toujours présente. Elle faisait même pression sur les commerçants qui ne donnaient pas leur butin à temps. La mafia protégeait du bidonville et des quelques voleurs moyennant une contribution. Cependant, si la bourse était en retard, les vitrines étaient cassées et les commerces prenaient feu. Il fallait pas rigoler avec ces types là ! Etsu' restait souvent en retrait et dans l'ombre. Il essayait de ne pas trop attirer l'attention sur sa personne. Il était juste là en coup de vent. Il ne devait surtout pas attirer l'attention de la mafia sur sa personne. Il n'était pas là pour régler un contrat, il était juste là pour ... ... ...



    Ce fut exactement à ce moment qu'il la vit pour la première fois. Il s'agissait d'une femme, elle avait des cheveux blancs comme la neige et des yeux aussi turquoise que la mer en été. Sa tenue très légère épousait parfaitement ses formes, mais les chaines à ses pieds venait contraster avec la pâleur de son teint. Elle était d'une beauté hors du commun et notre héros était déjà sous son charme. Mais il prit un peu de recule pour observer complètement la scène. Il y avait une dizaine de gardes et une bonne vingtaine d'esclaves. Alu' pouvait être la prie crapule de tous les temps, il avait une seule chose qu'il détestait par dessus tout : c'était l'esclavagisme. Notre homme était né libre et mourrait en homme libre. Il ne pouvait donc pas concevoir un tel acte. Même s'il devait y laisser la vie, ou s'attaquer à Mariejoa tout seul, il ferait tout pour libérer tous les esclaves de ce monde. Il allait commencer par cette île et il allait laisser des traces de son passage. Il n'était pas du genre à faire dans la dentelle. Pourtant, il dût calmer ses ardeurs. Il y avait trop de gardes et il faisait encore jour. Il devait attendre que la nuit tombe.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 Une mouette trop loin du rivage ...Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: South Blue :: Autres Îles-