Link StartVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lille Barro
The Punk
avatar

Messages :
4

Feuille de personnage
Doriki: 375
Berry's: 0
Réputation/Prime: 0
MessageLink Start    Jeu 12 Mar - 17:24






¤ Luvneel ¤


Le voyage fut long et périlleux. En effet, sur le quai de Luvneel, Royaume immense, on pouvait apercevoir une embarcation braver les mers. C'était un Navire de la Marine. Bien évidemment, nous ne parlons pas d'immenses flottes militaires du Gouvernement mais, plutôt de navire moyenne, avec l'étendard bleu et blanc de la Justice. Ce navire, à qui était-il ? Il appartenait autrefois au vénérable Lieutenant-Colonel Pagot qui était venu rétablir la paix à Gazar, île maudite et tourmentée par la pauvreté. Pourquoi ce navire était-il présent ? Car il devait transporter, sur ordre de ce même officier, des Soldats en direction du Royaume de Luvneel. Dans quel but ? Pour aider, voilà tout. Ils avaient demandé du renfort et les Soldats formés à Gazar étaient réputés pour ce genre de mission dangereuse sur le Terrain. C'était alors ça le but de ce Lieutenant-Colonel. Prendre des endurcis, des futurs parias, ceux qui avaient vécu dans la pègre pour en faire des chasseurs, pour la Justice mais, des Chasseurs tout de même. Ils avaient appris à ne pas parler, négocier, discuter si jamais la mission était une exécution ou une capture et tout cela tomba dans l'oreille du Commandant de la Base de Luvneel, ayant bien besoin de ce genre de personne pour un problème qui durait dans le Royaume enneigé.


C'était la raison pour laquelle ces fameux Chasseurs arrivaient de loin vers Luvneel. Regardant depuis la proue de ce navire de fortune, le dénommé "Punk" était actuellement présent. Il était songeur, regardant autour avant de replonger dans le rêve. Dans ce navire, le fraîchement Marin connaissait tout le monde étant donné qu'il s'agissait presque entièrement de jeune homme de son île, ayant un âge assez proche de celui qu'il avait. Certains étaient jadis des voisins, des connaissances où des "compagnons". Seulement, étant complètement renfermé, il ne parlait point pour ceux-ci, préférant les ignorer et se pavaner pour faire aux autres admirer et jalouser son "style", chose qu'il aimait particulièrement mettre en valeur. Que voulez-vous, Lille Barro était devenu cet homme. Les Soldats de Gazar n'avaient pas toutes les informations concernant ce qui allait suivre sur Luvneel. Ils savaient uniquement qu'il s'agissait d'une mission contre un groupe à démanteler et qu'ils seraient épaulés par les autres forces de la Base Maritime du Royaume ainsi que son Commandant. Ils ne connaissaient ni son nom, ni celui de leurs adversaires et encore moins tout ce qui allait s'en suivre.


Dans les nuages et les bras croisés, Lille tapotait sur son triceps gauche grâce à son index, signe qu'il ne pouvait plus attendre. En effet, ce n'était pas un homme de mer où de long périple. Il préférait largement se trouver sur un sol fixe et l'action plutôt que l'attente, malgré son petit côté paresseux. Au pire, le Punk allait juste se prélasser sur le bord, voilà tout. Les autres hommes de l'embarcation étaient tous très occupés. Les tâches à faire pour arriver à bon port, les manoeuvres, certains au commandant et d'autres faisant vaisselles et autres corvées. Le Bateau devait être "clean" en cas de visite du Commandant de la Base, coutume fréquente pour constater si les Soldats étaient organisés. Le Punk s'en fichait pas mal, il ne travaillait pas et se contentait uniquement de ranger ce qu'il avait dérangé, ignorant les remarques de ses compatriotes de Gazar. Alors, n'ayant pas le talent pour lui "foutre" une dérouillée, ils préféraient l'ignorer à leur tour et voilà, aucun problème ne pouvait survenir à ce rythme. Dans ses pensées, il se demandait encore pourquoi avait-il rejoint la Marine. Quel était son but et ses motivations à l'instant même où celui-ci avait posé son pied dans cette Base.


Il avait rejoint les Rangs de la Marine sur un coup de tête à vrai dire. Avant de s'enrôler, il n'avait aucune confiance en eux, les voyants comme des profiteurs et des parias ayant une définition de la Justice propre à eux et non au restant de l'humanité sur Terre et plus loin encore. Il voulait voir ce que c'était d'être un paria protégé par les "Chiens" du Gouvernement et voir également si l'entraînement à Gazar avec ce Lieutenant-Colonel Pagot était si difficile que ça. À vrai dire, il l'était car Gazar ne s'arrêtait jamais. Quand il décidait de les endurcir, il les transformait en diamant, voilà tout. Lille avait passé des jours et des nuits à s'entraîner sans rien lâcher, son objectif était dans les démasquer. Très vite, il fut enrôlé et apprécié de son supérieur, comme certains soldats dans son même cas. Il fut alors envoyé dans des missions à travers North Blue, voyant que la pègre n'était pas uniquement sur son île natale. Il l'a voyait partout et décida qu'il allait plutôt combattre que de vouloir faire tomber la Marine. Bien sûr, il n'avait toujours aucun foi en eux mais, c'était le seul moyen de pouvoir quitter son île en sécurité pour voguer loin. Il avait également, en cours de route découvert l'existence du One Piece que ce fameux trésor pouvait rendre fou n'importe quel idiot, incitant celui-ci à braver tous les crimes possibles.


Son côté "justicier" lui avait recommandé de trouver ce trésor pour le détruire et ainsi empêcher une nouvelle vague de destruction tandis que son côté sadique lui disait de le détruire aux yeux des autres pirates, uniquement pour les faire "rager". Finalement, arrêtant d'y penser, Lille remarqua que le bateau ne bougeait plus du tout. Ils étaient enfin arrivés à bon port, dans le Royaume de Luvneel. Il foula le sol le premier, tout en s'étirant un peu, regardant ses autres camarades en sortir. L'accueil fut froid mais, chaleureux en même temps. Froid, car il neigeait beaucoup et chaleureux, car certains habitants et Marins étaient venus les accueillir et les indiquer la suite de leur périple. Escorté par la fine équipe de ce Royaume, les Soldats de Gazar étaient arrivés dans cette fameuse Base, juste à côté du Château Royal. Sur cette île glacée respirait le bien-être et la sérénité. Bien sûr, n'étant pas dupe, Lille savait qu'il existait un côté sombre dans cet endroit, une partie cachée et bonne nouvelle pour celui-ci, il était venu pour cela, lui et les autres Soldats "Maudits". Accompagné de ses deux Fusils à Silex, portés aux hanches et de son Long Fusil de Précision, attaché sur son dos, il était déjà prêt à partir en mission. Ses bottes écrasant les flocons de neige entassés par millions, que dis-je, milliards au sol, il ne pensait qu'à remplir son obligation et partir.


Traversant l'immense porte de cette Base, il faisait chaud à l'intérieur grâce à un système très ingénieux de "chauffage" artisanale, empêchant aux gens d'ici de mourir gelé sur l'île. Frappant son pied au sol pour se débarrasser de la neige sur ses bottes, le "Punk" expirait de l'air pour réchauffer ses mains dans ses gants, tout en les frottant l'un contre l'autre, manoeuvre pour faire monter la température de son corps assez rapidement et ainsi s'adapter au climat. Arrivé dans l'immense hall de cette Base Marine à Luvneel, une alarme stoppa les visiteurs, Lille également s'arrêtant, surpris par celle-ci. Les autres Militaires de la base s'étaient alignés avec ceux de Gazar, devant un immense escalier de fer, attendant et entendant des pas bruyants se faire entendre à chaque seconde. Quelqu'un d'imposant et d'important semblait descendre et c'était sûrement lui qui avait activé l'alarme, coutume d'ici s'imaginait le Punk. Sans attendre et sans gêne, celui-ci se plaça devant son escadron, voulant voir de ses propres yeux la personne qui s'apprêtait à arriver. Puis d'un coup, une autre alarme mais, cette fois-ci, différente, se fit entendre. Les autres Soldats se mirent alors à exécuter une série de pompe au sol, exercice physique. Pour s'adapter, Lille et ses compagnons firent de même, avant d'entendre une voix grave et masculine se faire entendre.



« Vous êtes les Soldats de l'Île de Gazar ? On m'a informé de cette venue, messieurs ! »

« Oui mon Commandant »

« Si j'ai bien à faire à des Soldats de Gazar, j'ai cru comprendre que vous étiez des solides gaillards ! Alors montrer moi des pompes digne des Soldats de Gazar et de leur réputation ! »

« Bien reçu mon Commandant ! »


Disaient-ils en coeur alors que Lille ne parla point, attendant la venue de cet homme qui parlait. Esquissant un sourire quand il vit un de ses pieds armés d'une solide botte, il continua ses pompes. Etant habitué à en faire régulièrement, il ne faiblissait pas et continua même à regarder devant, au contraire de ses camarades, transpirant déjà. Ce fameux Commandant étaient alors apparus en entier, regardant toujours sa Base en plein exercice. Des Pompes ? C'était surtout un moyen de se réchauffer et non un test comme il voulait le faire croire et ça, Le Punk l'avait bien compris. Ce Commandant cherchait simplement à habituer les arrivants au climat extrême de son Île, voilà tout. Celui-ci était imposant, tenant un Den Den Mushi dans sa main, celui-ci semblait lié aux autres présentes dans toute la pièce pour se faire entendre de tout le monde. Il était autoritaire. Continuant alors les exercices, il s'écria d'arrêter et de se relever, ce que tout le monde fit, ainsi que le "Punk", en position de "Garde à vous", toujours devant son escadron, comme un véritable dirigeant pour les Soldats de Gazar.



« Bien, Escadron de Gazar, votre Chef m'a désigné un de vous pour commander cette mission au sol. Qui est Lille Barro ? Qu'il se présente et qu'il me suive. »


Le Lieutenant-Colonel avait donc recommandé le "Punk" pour donner des ordres à son escouade, au plus grand désespoir de ses compatriotes ne l'aimant guère à cause de son caractère. Sans attendre son reste, Lille s'avança alors d'un pas déterminé, la main tendue au niveau de son front, parallèle aux sourcils. Il se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire et en quoi consistait sa mission. Le Commandant voulait parler au Punk, seul ? Il allait sûrement lui expliquer la situation, le nombre d'ennemi et tout ce qui semblait important à savoir pour le bon déroulement de l'opération. Toujours dans cette position, une main derrière lui, au niveau de sa moelle épinière, il serra le poing, pensant à ce qu'il allait pouvoir faire et ce qu'il allait pouvoir démontrer aux autres avant de commencer à parler, pour se présenter tout d'abord.


« Oui mon Commandant. »


« Soldat Lille Barro venant tout droit de l'Île de Gazar. Formé par le Lieutenant-Colonel Pagot en personne et sur ordre de celui-ci, Capitaine de cette Escadron de Soldat venant de cette même île. J'apporterais une victoire totale pour la Marine, ses valeurs et ses principes, Monsieur ! Honoré de pouvoir être sous votre juridiction, Monsieur ! »


Le Punk avait relâché toutes ses tripes dans ce qu'il venait de dire. Il devait faire bonne impression et se présenter comme le lui avait enseigné le Lieutenant-Colonel. Il fallait donner son nom, son instructeur ainsi que sa place. Être Capitaine d'Escadron était nouveau pour lui mais, il savait qu'il fallait être autoritaire en parlant tout en marquant une distance et un respect vers son supérieur, voilà ce qu'il venait d'exécuter. Esquissant un léger sourire et secouant la tête pour marquer une "surprise", ce Commandant ne s'attendait sûrement pas à une telle présentation venant du Punk et de son allure. Il se retourna alors en faisant un geste de la main incitant Lille à le suivre dans un étage plus élevé. Arrivé devant une porte après avoir monté ses escaliers, il poussa la porte, sûrement le bureau de ce Commandant. À suivre...



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Lille Barro
The Punk
avatar

Messages :
4

Feuille de personnage
Doriki: 375
Berry's: 0
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Link Start    Jeu 12 Mar - 23:20






¤ Plan & Action ¤


Lille quitta alors rapidement le Hall de cette Base pour rejoindre l'antre de ce Commandant dont il ignorait tout. Il ne connaissait pas son identité, ses intentions et son fonctionnement. Il était, comme, en Terre inconnue, c'était le mot. Grimpant les marches de fer une à une avec ses bottes glissantes à cause de la neige ayant fondue, il se retrouvait alors derrière ce grand homme. D'ailleurs, la grande taille du Punk ne semblait rien à côté du gabarit de ce Commandant. Mesurant largement plus de deux mètres cinquante, il imposa son immense main sur la porte pour ouvrir celle-ci, laissant Lille se faufiler ensuite. L'homme s'était hâté alors vers son bureau, s'essayant et s'adossant tranquillement à son siège avant d'ouvrir un des nombreux tiroirs de sa table, posant tout un lot de document devant le Punk, toujours debout, le corps tendu et les mains sur le dos. Il ne parla point, attendant que son nouveau supérieur se décide à discuter. Le Commandant se contenta de récupérer un cigare de sa veste blanche et de l'allumer, inspirant fortement, il libéra ses poumons de la fumée qu'il avait emmagasiné ensuite avant de parler.


« Soldat Barro, ce sont les documents concernant l'affaire... »


« Il y a depuis peu des bruits qui courent concernant un impressionnant trafic de Den Den Mushi. Vous savez ce qu'est un Den Den Mushi, non ? Enfin bref, après plusieurs enquêtes, un nom est sorti plusieurs fois : Nicolas Hammer, un puissant homme d'affaire de Luvneel. Seulement, nous n'avons aucune preuve de sa culpabilité et nous ne pouvons pas agir. C'est dans cette optique que nous avons demandés des renforts qui excellent dans ce domaine. Dans ce document, il y a toutes les informations nécessaires pour votre opération. Vous sentez vous capable de rapporter une victoire totale pour la Marine comme vous dîtes, maintenant ? »


Prenant alors ce document dans ses mains, le Punk commença à l'ouvrir et à l'examiner, attendant un moment avant de répondre à la question du Commandant qui continua à fumer. Lille lisait attentivement chaque pièce de ce grand puzzle à reconstituer tout en essayant de construire un plan rapidement pour commencer. Pour l'instant, le Punk se disait que le plus important n'était pas de le démasquer mais, plutôt de le piéger, chose qu'il aimait particulièrement faire. Il aimait surtout voir le faciès de ceux qu'il piégeait, le désespoir et la tromperie. Le Punk commença doucement à modeler un chemin dans son esprit, un chemin vers la victoire. Il avait l'idée d'un plan qui allait, selon lui, fonctionner. Finissant alors sa lecture, Lille se contenta de faire un ce geste militaire avec sa main tant apprécié à la Marine avant de tourner le dos au Commandant et de s'en aller du bureau. Il descendit une à une les marches de l'escalier de ferraille pour la deuxième fois avant de se rendre dans le Hall où attendait les autres. La tête pensante, tout en demandant aux autres d'attendre ici, car il avait quelque chose d'important à faire et qu'il se devait de remplir.


« Comment ça on doit attendre ? Genre t'es l'Chef et nous tes toutous ? »


« Laisse le, il a prit la grosse tête depuis longtemps ce type... »

« Si tu veux, on règle ça maintenant enflure, hein ? Comme à Gazar, dans le scred »

« Calme toi Gator, nous sommes dans la Marine maintenant du con. Tout ce qui a été fait à Gazar reste à Gazar, on risque gros si tu fais des conneries... »


Les hommes de Gazar restaient des hommes de Gazar après tout. Ils avaient déjà tous les mains sales, comme ce jeune Punk et n'hésiterait pas à les salir à nouveau pour des broutilles, exactement comme Lille ferait en tant normal. Seulement, il avait la jugeote de se dire que ce n'était ni le moment et ni l'instant de le faire. Il avait tout une vie pour régler ce petit problème avec ses collèges. Ils étaient peut-être plus imposants mais, en aucun cas plus forts, le Punk avait de l'expérience dans ce domaine. Celui-ci avait tout d'abord dans l'idée de les faire taire à tout jamais mais, celui opta pour le professionnalisme. Restant maître de son corps et de ses émotions, celui-ci plaça sa main dans sa poche et attrapa de l'eau sa tignasse avant de se "recoiffer" d'un trait. Il finit par remettre la main libre dans la même position que l'autre, montrant ainsi qu'il gardait le contrôle contrairement à ses congénères et qu'il méritait son poste et sa "titre" du jour. Ne montrant aucun signe de stress et d'énervement, il esquiva un léger sourire ironique pour la provocation et commença à soupirer d'une fois lassée, se montrant supérieur aux réactions complètement banales des autres.


« Voyons, voyons, restez calme, vous êtes de la Marine maintenant, messieurs. Fufufu »

« Si vous avez la rage de mon "titre" du jour, essayez de l'obtenir, ne jalousez pas. Vous n'avez simplement pas la "Classe" pour le détenir, c'est tout. »


Une phrase calme qui tomba comme un marteau écrasant un crâne. Ils les avaient bombardés avec son éternel air impassible. Se retournant alors, son Fusil de Précision sur le dos, le Punk décida de s'en aller de la Base de Luvneel, reprenant son chemin dans le froid de cette île. Un chemin blanc qui ne semblait pas se terminer. Voyant des habitations non loin, il avait une idée en tête. En feuilletant ce Document tout en réfléchissant à un plan d'action pour coincer ce Nicolas Hammer, il était tombé sur un homme qu'on soupçonnait être son client, un certain Rajiv McFist, gérant d'un restaurant cinq étoiles dans le coin. Le client d'un génie des affaires étaient un riche restaurateur ? Intéressant selon Lille. Il se devait de trouver un lien entre ses deux hommes pour pouvoir mettre la suite de son plan à exécution, à savoir la capture de ce Nicolas. Bien sûr, il voulait la réussite parfaite de cette mission pour la renommée qu'il allait détenir ensuite. Il pourrait ainsi progresser dans sa longue route en tant qu'officier et grimper au sommet. Enfin, pour l'instant, il allait d'un pas déterminé dans une direction bien précise, retirant de son attirail tout ce qui pouvait rappeler que celui-ci était de la Marine, il serait alors reconnu uniquement comme un homme vêtu de blanc avec un sens du style approfondi.


Arrivant alors devant un immense bâtiment, le restaurant se trouvait à cet emplacement selon les informations du Commandant de Luvneel. En effet, celui-ci savait qu'il faisait des affaires avec Hammer mais, ne pouvait l'inculper, ne connaissant pas la nature de ceux-ci. C'était d'ailleurs la raison qui poussa le Punk à se faire passer pour un civil simple avec de bons revenus. Il allait tout nier depuis le début s'il savait que la Marine l'interrogeait. Ce fameux restaurant se trouvait au-dessus d'un hôtel assez réputé où les personnes les plus richissimes venaient s'installer quand ils voyageaient dans le Royaume Glacé qu'était Luvneel. Empruntant l'immense escalier de marbre, il y avait des gens en costume trois pièces ainsi que des femmes portant de longues robes coûteuses. D'ailleurs, à chaque passage de l'une d'entre elle, Lille se rinçait un peu l'oeil, lui qui adorait les cambrures et les courbures. Le Punk, malgré sa coiffure, se fondait parfaitement dans la masse. Il parvenu facilement à entrer dans ce lieu, se laissant placer dans un coin sombre, un coin stratégique, il se contenta d'attendre tout en observant ses bourgeois s'esclaffer. Il avait rêvé d'une vie comme ça, ce fut un temps...




« Bonjour. Avez-vous consulter la carte ? Que désirez- vous monsieur ? »


Souriant alors, le Punk devait faire preuve d'ingéniosité sur le coup, pour montrer qu'il ne s'agissait de n'importe qui et qu'il était informé de ce qu'il croyait se passer ici. Ce trafic de Den Den Mushi était forcement lié à ce type ou alors, il n'était qu'un client lambda. En tout cas, ce Rajiv devait détenir des informations. De plus, en levant un peu les yeux et en faisant attention, on pouvait remarquer la présence de plusieurs Den Den Mushi de surveillance que le Punk n'avait jamais vu dans le marcher, une preuve accablante encore. Il les avait achetés à ce type donc ? Il fallait en être sûr. Déposant la carte sur la table, il passa sa main avant d'attraper une fourchette d'argent, jouant de celle-ci avec ses doigts, Lille se contenta alors de regarder ce serveur, un air complètement détendu, jouant ce que l'on nommait : Le Bluff


« Oui, j'ai fait mon choix mais, depuis longtemps. »


« Je suis un homme pressé voyez-vous mais, je prendrais mon temps pour vous et le très bon travail de votre... Patron. Je prendrais votre meilleur sélection d'escargot, si vous me suivez. »


Le jeune serveur acquiesça alors d'un geste de la tête, commençant à transpirer avant de dire qu'il allait s'en occuper. Celui-ci regarda le Punk quelques secondes avant de s'en aller, courant presque jusqu'en cuisine, sûrement pour prévenir son boss d'un homme louche parlant d'escargot et de son travail. Il devrait sûrement faire le rapprochement très rapidement. Pour l'instant, Lille se contenta d'attendre tout en se maîtrisant pour montrer quelqu'un d'assuré. À suivre...



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 Link StartVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: North Blue :: Royaume de Luvneel-