Le raisin le plus rare au monde ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageLe raisin le plus rare au monde !     Lun 16 Mar - 3:01


" Épisode 1 : Ingrédient "






Feat. Shinmen Musashi




Depuis quelques temps maintenant, l'île de Micqueot fait circuler des rumeurs comme quoi une nouvelle génération de raisin a vu le jour. Cette nouvelle sorte de raisin est rare est impossible à multiplier en grand nombre, car chaque arbre à raisin ne possède qu'une seule graine, ce qui empêche sa surproduction en masse. Néanmoins, une poignée de raisin pourrait suffire à en produire un vin délicieux, convoité par le monde entier ! Cette rumeur parvint jusqu'aux oreilles des nobles qui vivent sur les îles célestes. Apparemment, la personne qui garde ce raisin en sa possession serait un noble qui paie des voleurs expérimentés pour lui ramener des raretés de partout dans le monde. Il posséderait donc sans aucun doute des tonnes et des tonnes d'objets rares sans aucun lien entre eux. Le comble étant qu'il ne se salit jamais lui-même les mains et ose même se vanter publiquement de ses raretés, étant donné qu'il possède tout le soutient de la marine et des nobles du monde entier à qui il vend certaines de ces raretés. S'en prendre à lui n'est pas aussi grave que de s'en prendre à un Dragon Céleste, par exemple, néanmoins, il reste plutôt influent, au point que la marine ne garde même pas sa maison, dût au fait que personne ne serait assez fou pour venir attenter à sa vie. Et bien oui, ces marines oublient que dans ce monde, il y a bien des individus prêt à tout pour mettre la main sur certains des objets qui sont en la possession de cette personne. Son nom ? Orochimaru ! Cet homme aux allures de Emo-Gothique ou je ne sais quoi est un véritable maniaque qui adore se vanter et qui a une confiance totale en son influence, ce qui fait qu'il vit chez lui sans le moindre soucis, observant sa collection chaque jour.

C'est après avoir synthétisé ces informations à partir de sa longue fiche de lecture qui lui a été donné par ses supérieurs que Tenshirou descendit de son lit pour s'habiller, se préparant à une mission facile. C'était une mission d'infiltration très primordiale, dans quelques semaines, un haut dirigeant des célestes ainsi qu'un haut dirigeant du gouvernement mondial allaient se rencontrer afin de discuter d'une potentielle coopération, discussion qui est prévu à l'échec évidemment. Néanmoins, ce sont tous les deux des nobles, et qui dit noble dit plutôt sensible, ce qui signifie qu'il n'est pas impossible pour eux d'au moins bien s'entendre si jamais ils pouvaient se partager le meilleur vin de toute l'île Micqueot. Le Frelon avait très bien compris le but de sa mission. C'était pas très compliqué : Il devait s'infiltrer et voler une poignée de raisin, le mettre dans une boîte attachée à sa ceinture et s'enfuir aussitôt. Le bateau céleste le déposera dans la forêt et le récupérera dans la forêt également. Il disposait d'un délai d'à peine 2 jours, après tout, le vin doit être prêt pour dans quelques semaines, s'il prenait trop de temps, ce vin ne serait jamais assez goûteux ! Surtout que cette fois-ci, ses supérieurs ont l'aide d'une machine qui aide à ce que le vin se fermente plus rapidement, beaucoup plus rapidement.

Une fois son masque mis, il entendait le bateau qui venait d'atterrir en pleine forêt. Il sortit alors, prenant la petite boîte et l'attachant à ses hanches puis prit une carte de l'île avant de quitter. Le bateau monta ensuite directement aux cieux. C'est alors que son aventure commença. Il devait d'abord trouver où habite cet homme.

Après avoir traversé la fameuse forêt pour se rendre directement en ville, il fut émerveillé par la grandeur des plantations de raisins. C'était immense ! Tout vert et plutôt beau à voir en fin de journée. C'est alors qu'il se mit à marcher en direction de la ville. Après une heure de marche à travers les plantations, il y arriva enfin. C'était tranquille, la nuit venait de tomber, c'était plutôt silencieux, les soldats de la marine semblaient faire la fête tous ensemble, plus ou moins. En observant dans les environs, il trouva enfin des baraques de riches. C'était plutôt impressionnant, beaucoup plus que dans les autres îles d'en bas qu'il avait eut la chance de visiter. Ici, c'était vraiment ce qu'il pouvait appeler des "designs raffinés". Il pouvait d'ailleurs sentir la bonne odeur des raisins une fois en ville, comme si tout le monde avait sa propre sorte préférée, aucune odeur n'était totalement pareil, mais bon, pour un amateur comme Tenshirou, ils se ressemblaient tous plus ou moins. Mais curieux comme il l'était, il se devait d'au moins apprendre quelque chose. C'est dans cette idée qu'il s'infiltra alors dans ce qui semble être une sorte de bal masqué entre nobles, un peu au centre des habitations. Avec son masque à lui, ça allait probablement passer, avec un peu de chance, Orochimaru y serait lui aussi. Le jeune Traqueur céleste savait à quoi celui-ci ressemble, mais avec un bal masqué, c'était pas évident de pouvoir le démasquer. Pourtant, il n'abandonna pas l'idée et y entra facilement.

L'intérieur était luxueusement fait, on savait que c'était un garçon puisqu'il ne portait pas de robe, mais plusieurs personnes le dévisagèrent dût à son uniforme un peu bizarre. C'est en se faisant dévisager qu'il se fit un instant plus tard tirer par ce qui semble être une humaine femelle d'âge adulte qui lui souriait. Elle avait un masque de lapin, c'était plutôt mignon, mais du coup, ils avaient l'air des deux dérangés dans la salle.

"N'as tu pas envie de partager un petit vin avec moi ?"

"Pour tout vous dire, je n'y connais pas grand chose, peut-être pourriez vous m'en présenter ?"

La jeune femme sourit alors et partit chercher quelques verres avant de les déposer sur la table. Il était surprit, elle avait vachement exagéré les choses, il y avait exactement 6 verres sur la table qui était libre à ce moment-là.

"Essaies les tous, je te les présenterais ensuite."

Sur ces paroles, la jeune femme s'assit sur la chaise devant lui et le regarda d'un air plutôt intrigué. Tenshirou pensait à ce moment-là qu'il n'aurait peut-être pas dût dire cela, mais au moins, il pourrait se cultiver un minimum. Il prit alors le premier verre avant de boire un peu avant de le reposer.

"Ouaaah, il est plutôt fort ... qu'est-ce que c'est ?"

La jeune femme pouffa de rire avant de lui répondre.

"C'est pourtant ce qu'on a de plus faible ici, dites moi, jeune homme, vous ne seriez pas un étranger ?"

Ne répondant pas tout de suite, il prit le second verre pour le goûter, se disant que ça ne serait pas de la tarte. C'est là que, soudainement, en regardant ailleurs que la jeune femme et la table, il vit un homme masqué aux cheveux longs et fins, comme sur la photo qu'on lui avait montré.

*Bingo, j'espère que c'est bien lui ...*

Cependant, en regardant ailleurs dans la salle, il se sentit mal à l'aise, comme s'il n'était pas le seul intrus indésirable de cette fête.

[hrpg] Comme on porte tous les deux des masques, j'ai pensé à un bal masqué, j'espère que tu apprécies mon effort d'imagination. ~


Un grand merci à Mwet pour ce codage !





Dernière édition par Tenshirou Tachibana le Ven 20 Mar - 2:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Shinmen Musashi
Shikaku no Kage
avatar

Messages :
151

Feuille de personnage
Doriki: 611
Berry's: 330 500
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Le raisin le plus rare au monde !     Mer 18 Mar - 2:19

- Le raisin le plus rare au monde ! -







Après mon échauffourée sur Ruiin, je voulais retourner dans mon chez moi, dans le très grand royaume de Luvneel, le royaume le plus grand de tous les blue. Après que Zung soit devenu Sayaku suite à la guerre et au désastre dont l'île avait subi, j'ai été obligé de migrer dans une autre île, mon choix c'était alors porté sur Luvneel pour une seule et bonne raison, Nordland Montblanc, petit j'étais totalement fasciné par cet homme qui avait voyagé aux quatre coins du monde, mon rêve était de le surpasser, mais tout cela est bien loin. Une fois arrivée là-bas je me dirigeais vers une boutique légèrement spéciale, cette échoppe était spécialisée dans les vêtements traditionnels du royaume de Wa, tenue en personne par mon ancienne belle-soeur. C'est là-bas que je me fournissais pour mes vêtements, préférant rester dans le traditionnel de mon pays d'origine. Elle était la seule personne dans mes relations à pouvoir me fabriquer mes vestes, des habits uniques, car il devait pouvoir allier souplesse et robustesse ainsi que divers rangement pour mes armes, mes aiguilles. À Ruiin, c'est justement ma combinaison d'assassin qui avait été abimé par l'homme que j'avais affronté dans cet endroit miteux. « Musashi ? Ta veste est encore déchirée ... ! Tu es encore allé chercher des ennuie sans avoir de contrat ?! » Bien que Tsubaki avait mon âge à chaque fois qu'elle m'adressait la parole j'entendais le même ton de voix que prenais ma mère lorsque jadis je me bagarrais avec mes compagnons, elle savait que j'étais ce fameux assassin, elle était même la seule, à Luvneel cet assassin masqué avait eu une petite réputation et certaine personne passait des contrats, c'est avec ça que je gagnais ma vie.

- Tu as un nouveau contrat ... Une personne désirant la mort d'un voleur récidiviste...

- ... C'est un gros poisson cette fois-ci.

- Oui et encore une fois je te dis de ne pas tenter le diable

- C'est un noble, un voleur d'objet rare et couteux, rien que son existence devrait être punie, je m'en occupe

- ... J'ai au moins préparé une nouvelle veste, de toute façon avec ta veste doublée en acier et pleine de rangement il n'y a surement que moi dans les environs pour t'habiller, ta garde robe est bien trop farfelue !

- Nickel ! Elle est encore mieux que l'ancienne !

- Bien sûr ! Pour qui me prends-tu ? J'aurais mauvaise conscience si tu mourrais avec un de mes Kimono sur ton dos ...



Après notre légère entrevue je prenais connaissance du contrat, ma cible se trouvait sur l'île de Micqueot, une terre qui a ma connaissance était très paisible ... voir beaucoup trop à mon goût, Orochimaru ma proie allait participer à une sorte de gala privé, un bal masqué, les riches humains en raffolaient, mon oncle à l'époque m'en avait beaucoup parlé, très facile à infiltrer et d'agir en secret. Je prenais alors le bateau pour cette île pacifique, le voyage ne fût guère long, en quelque heure à peine le petit navire marchand et touristique qui m'y accompagnait, avait déjà rejoint le large des côtes. Cette île abritait de large étendu de terre fertile, ainsi que de quelques bâtiments, mais utiliser ce mot-là était voir trop grand, on pourrait parler d'installation fermière, seul les habitations des nobles avaient le luxe d'être de vraies maisons. Une fois fraichement débarqué sur cette terre paisible au possible, je devais avant tout trouver un endroit où me changer, je n'étais pas venu en portant le masque, mais à visage découvert, logique, tout le monde à la fête va bientôt connaitre mon masque, si j'y commets un crime, un délit, il serait con que je ne puisse m'enfuir et aujourd'hui je ne voulais pas prendre ma longue veste noire comme déguisement, j'allais justement garder mes Haori, des vêtements traditionnels venant tout droit de Wa, enfin ceux venait surtout de la boutique de Tsubaki, mais passons !

Après avoir trouvé l'endroit où me changer discrètement à l'abri des regards, sauf celle des vaches et chevaux, car oui, j'avais dû me changer dans une grange qui abritait certain animaux de ferme, si avec de la chance personne ne murmure à leur oreille, aucun humain ne pouvais savoir que je m'étais donc changé ici. Ainsi j'avais décidé de revêtir mes vêtements que je porte habituellement, cet à dire un Haori, une veste, ses Geta de bois et ainsi que son masque, il était fin prêt pour infiltrer ce petit bal masqué et il était, comparé aux autres des bals que j'avais fréquentés dans ma carrière d'assassin, facile d'accès, pas besoin de se fondre dans la masse, ni même de porter atteinte à la vie d'un invité pour lui dérober son passe, le simple masque suffisait alors pour s'introduire dans la belle maison des nobles. L'ambiance était très festive, mais pourtant elle y dégageait une lourde senteur de stress, de haine pourrait-on même dire, c'était ce que j'aimais dans ce genre de fête organisée, lorsque vous personne porte un masque elle se dévoile complètement, pouvant parler en toute franchise sans crainte de le reconnaitre et c'est cette même franchise qui attisait les braise d'un futur grand feu, cette sincérité qui soufflait sur ces braise, mettre un masque sur la tête des gens et les pires noirceurs du cœur apparaîtrons soudainement à vos yeux, voilà ce que j'aimais voir.

- Dite ... Votre masque me dit vaguement quelque chose ...



- Ah ? Oui c'est fort probable ma chère, c'est une copie de l'assassin au masque, une légende du royaume de Luvneel ma dame


Ce masque était peu connu, mais l'étais surtout pour les habitants de Luvneel qui depuis plusieurs années entendaient des légendes sur moi, qui au final n'en étaient pas, pourtant, un homme aux longs cheveux noirs n'était pas dupe, pour lui cet homme n'était pas une légende « Pourtant, mon bon monsieur, il est dit qu'il s'attaque à n'importe quel criminel, monnayant payant bien sûr et votre masque l'air d'être presque authentique ... Et puis pourquoi un costume si archaïque ? » Il est vrai que devant tous ces costumes mon accoutrement devait être daté, d'un lointain temps révolu à leurs yeux. Mais alors que j'allais répondre à ce jeune homme, j'eus un flash, cette personne ressemblait fortement à ma cible et quand je voulais l'empoigner une des servantes renversa du vin sur ma tunique, une tunique toute neuve qui était déjà prête pour être rendu à Tsubaki, j'allais à coup sûr me prendre un savon mémorable. Pendant ces quelques secondes d'inattention l'homme qui ressemblait fortement à ma cible c'était alors très largement écarté de moi, je ne pouvais pas le laisser partir, je le suivais tout en poussant légèrement la foule qui me gênait, il semblait être obnubiler par une chose en particulier, quand alors j'arrivais à son niveau, d'un geste rapide je saisissais son épaule pour l'interpeller, mais tout juste j'eus le temps de le saisir qu'un poids lourd me frappait les côtes, m'envoyant par la même occasion loin dans mon dos, dans le mobilier de luxe facilement cinq six mètres derrière moi, pendant un instant j'avais pu sentir la force de cet homme, c'était bel et bien lui. Alors qu'il m'avait éjecté dans le décor, je me trouvais genoux a terre pour récupérer du coup féroce que je venais de subir, bien sûr cela avait attiré l'attention de tout le monde et j'avais perdu par la même occasion ma cible, s'étant mêlée à la foule devenue maintenant trop dense pour espérer le retrouver.


- Veuillez m’excusez mesdames et messieurs pour la gêne occasionner, il semblerait qu’un homme n’est trouver le vin à son goût.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Le raisin le plus rare au monde !     Mer 18 Mar - 22:19


" Épisode 1 : Ingrédient "






Feat. Shinmen Musashi




Tenshirou observait aux alentours et vit sa cible se déplacer tranquillement, jusqu'à devenir soudainement pressé et méfiant. Le changement d'attitude chez celui-ci était plutôt suspect. Le jeune Traqueur le suivit alors subtilement afin de garder un oeil sur lui. La jeune dame suivait Tenshirou tout en apportant les vins, semblant clairement insister pour que Tenshirou boive ce foutu vin. Il buvait doucement mais se rendait bien compte qu'au final, ce vin était plus bon qu'il croyait. La plupart n'avait pas une forte dose d'alcool, mais c'était pas non plus de la grande boisson à prendre. Tout en s'approchant, il vit celui-ci prendre une grosse massue en pierre et assommer une autre personne, dont le style vestimentaire était tout aussi coloré.

Voyant cette scène, Tenshirou recula parmi la foule, histoire de se faire discret et ne pas trop attirer l'attention sur lui face à un adversaire aussi terrifiant. La foule, quant à elle, ne paniqua pas, comme si cet homme était digne de confiance à leurs yeux. Regardant autour de lui, il vit de nouveau la dame masquée qui lui avait parlé des vin. Il se mit alors à chuchoter.

"Dites, qui est cet homme et pourquoi il attaque une autre personne comme ça ?"

"C'est un homme influent, ne t'approches pas de lui, mon garçon, il pourrait te tuer sans le moindre remord."

Au moins c'est rassurant, Tenshirou était tombé sur une fille qui était encore saine d'esprit. Ensuite, son regard se déposa vers l'autre homme en question. Il semblait plutôt mal en point. Malgré sa mission, ce serait difficile pour le Frelon de supporter que quelqu'un se fasse tabasser comme ça sous ses yeux sans rien faire, mais en même temps, se démarquer auprès de sa cible rendrait sa mission beaucoup plus difficile. Il se déplaça alors parmi la foule jusqu'à être plutôt proche des gens qui entouraient l'homme à terre avant de l'observer de plus près.

*Pas de bobo à priori, il est plutôt costaud, si ça se trouve, il pourrait tuer Orochimaru sans problème ... enfin, j'espère en tout cas, parce que je ne sais pas si je pourrais faire grand chose pour lui s'il avait la cervelle écrasée.*

Soupirant d'un coup, Tenshirou s'avança au premier rang pour regarder. La cible, Orochimaru, venait d'avancer encore un peu, semblant bien déterminé à tuer son adversaire. Voyant la scène qui risquait d'arriver, Tenshirou recula dans la foule et attrapa une bouteille de vin avant de la lancer sur la tête d'Orochimaru. Celui-ci s'étant retrouvé la tête aspergé de vin, la salle entière retint un rire. Cependant, bien caché parmi la population, personne ne l'avait remarqué spécialement. L'homme en question se mit alors à chercher, brandissant sa massue vers la foule et avançant vers elle.

*Bon aller le gars, si tu sais vraiment te battre, c'est l'heure de montrer ce que tu sais faire, il ne te regarde plus, ça devrait suffire pour te laisser une ouverture !*


Un grand merci à Mwet pour ce codage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Shinmen Musashi
Shikaku no Kage
avatar

Messages :
151

Feuille de personnage
Doriki: 611
Berry's: 330 500
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Le raisin le plus rare au monde !     Sam 21 Mar - 19:59

- Le raisin le plus rare au monde ! -







Il était gênant de se retrouver tout autour de ce beau monde, recevoir un coup et poser genoux a terre après celui-ci était quelque peu humiliant et tous les regards qui fusaient dans ma direction apportait un poids supplémentaire sur ma personne. Alors que j'avais convié les convives à dissiper la foule, personne n'avait fait cas de mes mots, si je voulais dissiper cette foule c'était surtout pour retrouver ma cible, l'homme portant le nom d'Orochimaru, moi qui pensais qu'il allait profiter de la cohue pour s'éloigner et me fuir il semblait avoir toutes autres motivations. L'énergumène s'approchait alors petit à petit de moi, tenant une arme étrangement grossière, au premier coup d’œil elle semblait être une simple masse en pierre, était-ce avec ceci qu'il m'avait assené un coup ? Sans doute, je n'étais pas sorti sans dommage au premier coup, fort heureusement j'avais pu les atténuer grâce à un petit réflexe simple comme bonjour, celui de reculer avant de prendre le coup, cela permet de recevoir moins de dégât lorsque ce genre de coup vous est porté. Le bougre ne semblait pas encore satisfait après le premier coup, voulait-il m'achever ? Cette blague était bien bonne, s'il pensait réellement pouvoir m'en remettre un aussi facilement, il se trompait fortement cet imbécile, je sortais alors de mon Kimono six longue aiguille trancheuses pour venir les armer entre les creux de mes doigts, prêt à recevoir le dissident.

Et c'est alors, qu'une autre personne intervenue avant le début du combat, du verre venait s'éclater en pleine tête de ma cible, le vin éclaboussait toute sa tête, j'esquissais alors, caché sous mon masque, d'un large sourire, sa situation était au final bien plus humiliante que la mienne, le karma avait-il encore frappé de plein fouet ? Le fou se mit alors à chercher qui dans la foule avait osé ce sacrilège ? Une aubaine pour moi, je pouvais remercier celui qui avait osé un tel acte, car il venait alors de créer une grosse occasion de me venger en personne. Malheureusement je ne pouvais tout simplement lui foncer dessus, la foule était bien trop dense et je risquai alors d'en blesser quelques-uns par mégarde. Je profitais alors de mon emplacement pour en prendre partis, je sautais sur le mur pour rebondir plus haut, me trouvant ainsi en hauteur je me servais du plafond pour faire tremplin à mon élan, puis je fonçais à toute vitesse sur mon ennemie, visant à trancher son artère à l'aide de mes aiguilles trancheuses. Mais alors que j'arrivais à son hauteur il esquiva par je ne sais quel miracle, m'attrapant par le col suivant d'un mouvement circulaire il m'envoyait cette fois-ci à travers la fenêtre, pourtant mes lame avait bel et bien tranché quelque chose, elles étaient imprégnées de sang, la blessure ne devait pas être bien profonde mais présente.


Je ne pouvais pas me permettre d'être éjecté de la sorte sans réagir un minimum, alors avant de tomber du premier étage du bâtiment je lançais rapidement un des nombreux fils de métal que j'avais pour lui attraper le bras, avec ceci je l'emportait alors dans ma faible chute. Grace à ma dextéritée, j'avais pu me rattraper in extrémiste sur le sol sans subir de dégât trop lourd, je ne pouvais pas en dire autant de ma proie, avec sa masse son poids était énorme et avec un membre inapte à cause de mes fils, il n'avait pas pu se rattraper efficacement. Son poids était telle qu'il avait fissuré le sol lors de son rattrapage.

- Tu es donc bien le tueur masqué dont certain parle à travers North Blue ? Venir pour moi ... Est-ce un honneur ?

- Beaucoup se moque de moi, seulement après, ils regrettent tous d'avoir croisé mon chemin

- Penses-tu réellement pouvoir me terrasser ?

- Peut-être, en tout cas si je ne le tente pas, comment pourrais-je y répondre ?

Sa main gauche était toujours sous l'emprise de mon fil, j'y tirais constamment dessus pour ne pas lui laisser une liberté de mouvement trop grande, pendant que je l'observais il tirait à son tour sur le fil puis il tenta une action, il s'apprêtait avec sa masse de donner un violent coup sur le fil qui nous reliait, avec le poids de celle-ci, s'il arrivait à effectuer son coup je serais alors irrémédiablement attiré vers lui sans possibilité de réagir. A la seconde près, je lâchais mon fil, l'imbécile donnais alors un coup sur un fil qui n'avait aucune résistance, cela lui avait fait perdre son équilibre, le balançant légèrement en avant, le poids de la masse en étant la cause. Je fusais alors sur lui avec mes aiguilles pour cette fois-ci en finir une bonne fois pour toute, je ne voulais pas m'éterniser beaucoup trop longtemps, le risque que l'autorité locale et la marine débarque était bien trop grande. Lorsque enfin j'allais lui planter quelques aiguilles il utilisait l'élan que lui avait fait prendre sa masse pour tourner à l'aide d'un pied qui servait d'appui, je n'avais pu lui planter que deux aiguille dans l'épaule et sa jambe droite arrivant à toute vitesse grâce au mouvement circulaire qu'il venait de faire, en y mettant tout son poids je sentais une large douleur sur mes côtes, fort heureusement j'avais pu utiliser ma musculature pour me protéger un minimum du coup. Comme dit plus tôt, je possède aussi une certaine dextérité ainsi que de bon réflexe à en faire rougir certain, lorsque mon corps avait subi son coup j'avais pu lui loger la dernière aiguille qu'il me restait dans la main gauche, mon autre bras servant à protéger un maximum le coup que je venais de subir. La violence était si grande que son attaque m'avait envoyé plus loin, lui se trouvait toujours juste en dessous de la fenêtre depuis laquelle il m'avait expulsé plus tôt

- Eh ben mon cochon, je n'aurais pas cru que tu aurais pu effectuer un tel coup dans une position pareille

- Je dois prendre ça comme un compliment j'imagine ? Et toi je ne te pensais pas capable de te défendre et d'attaquer en même temps, dommage pour toi, tu as surement subit bien plus de dégât que moi, je me trompe ?

- Qui sait ? Je bluffe peut être !

- ... Tu ne comprends pas ? On ne peut me tuer !

- Va dire cela au mec au-dessus de toi ...

Pendant la discutions que j'avais entamée, une autre bouille avait fait surface, qui était-il ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Le raisin le plus rare au monde !     Dim 22 Mar - 7:50


" Épisode 1 : Ingrédient "






Feat. Shinmen Musashi




Comme il l'espérait, l'homme masqué s'est mit à profiter de la situation pour tenter une offensive contre Orochimaru. Tout en reculant, toujours caché dans la foule, Tenshirou profita de sa petite taille pour encore mieux se dissimuler et se cacher de l'homme à la massue, désormais très en colère. À dire vrai, en se rappelant de sa précédente mission, Tenshirou n'avait pas vraiment peur de cet homme. Il a pu observer son mouvement de la massue, certes rapide mais extrêmement maladroit et prévisible. S'ils s'affrontaient, le Frelon aurait sans doute une chance de gagner. De plus, un coup bien placé et cet homme pourrait même finir K.O. Non, le réel problème n'est pas là ! Le vrai problème, c'est que s'il attirait l'attention sur lui, aller tranquillement voler le raisin à l'homme ne serait plus trop une option possible. C'est pourquoi, afin de remplir sa mission première, Tenshirou décida de faire profit bas et de laisser l'autre guerrier masqué faire le sale boulot. Bien entendu, il avait tout intérêt à l'aider, étant donné que seul contre Orochimaru, le Traqueur se casserait les côtes sans aucun doute ! Réfléchissant et observant les alentours, Tenshirou est désormais déterminé à soutenir l'homme avec tout ce qu'il avait.

Tout en observant, il vit celui-ci sortir des aiguilles et en faire quelque chose. C'était difficile à voir de loin, mais il semblait préparer quelque chose. Juste après, celui-ci bondit au plafond, faisant preuve d'une très bonne agilité observée par Tenshirou. Il avait désormais de plus en plus confiance en Musashi, cet homme qui lui sauvait beaucoup de peine et dont il ne connaissait même pas encore le nom. Comme un fan dans un stade de football, il l'encourageait de tout son coeur. C'est alors que l'assassin masqué fonça vers Orochimaru, juste avant de se faire attraper et jeter par la fenêtre. Bien entendu, à ce moment-là, le Frelon a pu encore une fois observer un peu le style d'Orochimaru. Celui-ci était rapide et plutôt spontané, sans pour autant être moins maladroit, puisque les lames de Musashi l'a tout de même fait saigner. Il n'était donc pas non plus un combattant vraiment si fort. En 1 contre 1, Tenshirou lui-même aurait beaucoup de mal à dire qui était le plus fort, mais une chose est certaine, cet homme avait un net avantage en arme. Les armes de Musashi ont beau être efficaces, rapides et précis, du point de vue de Tenshirou, Orochimaru pouvait les contrer en même temps qu'attaquer.

C'est alors qu'il vit une attaque très astucieuse de Musashi avant de sortir de la salle avec la foule. La jeune dame l'a rattrapée en lui proposant un autre verre de vin, comme si c'était le moment ! En faisant un mince sourire, il bu alors le dernier verre de vin. Néanmoins, Tenshirou ne tenait pas très bien l'alcool, il était sérieusement entrain de tomber ivre ! Il avait pu observer un court instant le mouvement agile de l'assassin qui lança un fil vers le voleur avant de l'emporter avec lui dans sa chute avant de sortir du bâtiment tous les deux. Ne pouvant plus trop se contrôler, Tenshirou avança alors parmi la foule, sans crainte ni hésitation, perdant totalement toute envie de se cacher encore plus longtemps. Mais juste avant de sortir de la foule, il a pu entendre leur conversation, ce qui le poussa à réfléchir un petit peu.

*À travers North Blue ? Qu'est-ce que c'est que ces histoires ? Ce type est si connu que ça ? Impressionnant ... j'ai choisit le bon camp, il semblerait.*

Tout en regardant le combat, Musashi semblait tout de même prendre plus de dégât, ayant lancé seulement quelques aiguilles dans l'épaule d'Orochimaru pendant que celui-ci lui avait donné un second grand coup, directement dans les côtes. Cela ne devait pas être très facile pour Musashi de se tenir encore en forme après deux grands coups comme ça. Cependant, il venait d'annoncer quelque chose d'intéressant ... un homme au dessus d'Orochimaru venait de faire son apparition ! En regardant en hauteur, il semblait être un autre assassin anonyme !

*Un allié ? Non, probablement pas, sinon, il l'aurait aidé depuis longtemps, quoi qu'il en soit ... c'est ma chance ! C'est maintenant ou jamais !*

En sortant du lot lorsque l'homme en haut descendit vers Orochimaru, Tenshirou fonça à coup de Direct Link vers celui-ci.

"Critical Hit ... Foot !"

Avec un coup de pied bien placé, il envoya l'homme plus loin alors qu'il était sur sa trajectoire vers Orochimaru. Agissant ainsi, il venait de montrer à sa cible qu'il était son allié. Juste avant de sortir, il avait prit avec lui une bouteille remplie de vin. Regardant Orochimaru, il lui dit alors sur un ton calme.

"Vous devriez vous concentrer sur l'ennemi devant vous, monsieur, laissez-moi m'occuper de ce menu fretin ... La Marine arrivera sans doute bientôt."

Esquissant un sourire, Orochimaru regarda alors de nouveau Musashi, d'un regard victorieux.

"Tu vois ? Je te l'avais dis ! He he he Ha ha ha !"

À peine quelques secondes plus tard, Tenshirou serra fortement sa bouteille de vin entre les deux mains et la fracassa de toutes ses forces sur la tête d'Orochimaru, c'était une attaque de dos ! Cependant, celui-ci était plus difficile à tuer que ça. Du sang mélangé à du vin tomba alors du visage de celui-ci. Il regarda Tenshirou, clairement plus énervé qu'avant.

"Petit enfoiré, c'était toi, la bouteille d'avant aussi, n'est-ce pas ?"

Grillé, le Frelon recula alors de quelques pas, jouant la comédie pour montrer qu'il était effrayé alors qu'il ne l'était pas vraiment. Lui qui croyait pouvoir l'assommer facilement, il s'était fait des idées ! Cherchant par où esquiver son coup, il se déplaça en cercle autour d'Orochimaru.

*Des attaques brutales et rapides, mais imprécises ... Je connais cette tactique ... je sais comment faire ... c'était comment déjà ? Ah oui, mais bien sur !*

Se souvenant de la stratégie qu'il fallait employer, il se baissa au sol pour esquiver le premier coup en horizontal juste avant de faire une roulade sur le sol et d'arriver près de la foule. Ramassant au hasard une bouteille de vin fissurée, il la cassa à terre pendant que son adversaire s'approchait de lui en traînant la massue monstrueusement. Avec le peu de vin qu'il restait, il fonça alors sur son adversaire, directement vers le visage. Bien entendu, quand on attaque le visage de quelqu'un, rien d'étonnant à se faire rétamer, puisqu'il s'agit de l'endroit le mieux protégé de tout le corps. Il tendit alors la moitié de bouteille de vin en direction d'Orochimaru tout en se prenant le coup de massue dans le ventre. Le vin se déversa sur les yeux de sa cible, l'aveuglant d'un coup pour un petit moment pendant que lui revolait jusqu'au mur du bâtiment. C'était très douloureux, très risqué, mais très efficace !

*Voilà, cette fois-ci, je l'ai aveuglé, même un débutant pourrait finir la tâche ... j'espère que j'ai eut raison de parier sur toi !*

En pensant cela de bon coeur, il ferma les yeux en se laissant glisser le long du mur, comme s'il était inconscient.

*Comme ça, je pourrais disparaître rapidement de la foule, on pensera que je suis K.O. alors que je ne le suis pas, je pourrais fuir dès que l'attention ne sera plus sur moi*

Les mouvements d'Orochimaru devenaient alors de plus en plus brutales, il attaquait partout autour de lui, ce qui attirait déjà l'attention de toute la foule qui fuyait désormais. Profitant de la confusion, Tenshirou se releva d'un bond, se tenant le ventre et se mettant à courir avec la foule, arrivant derrière une maison avant de s'arrêter et d'observer la scène finale.


Un grand merci à Mwet pour ce codage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Shinmen Musashi
Shikaku no Kage
avatar

Messages :
151

Feuille de personnage
Doriki: 611
Berry's: 330 500
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Le raisin le plus rare au monde !     Sam 28 Mar - 16:44

- Le raisin le plus rare au monde ! -







Je pensais que l'homme se trouvant au-dessus d'Orochimaru était celui-là même qui avait il y a de cela quelque minute, lancé une bouteille de vin en pleine tronche de mon ennemi, était-il un allié ? Je me fichais bien de savoir si oui ou non il l'était, seulement s'il prenait le risque de m'interrompre dans mon jugement, je ne lui pardonnerais pas. Le gueux se jetait alors sur ma cible, l'enflure allais tenter de le tuer, si je laissais faire ça il prendrait alors la prime qui avait été mise sur sa tête, mais la bonne étoile était encore avec moi, un homme masqué, ce qui était normal puisque les masques étaient le thème de cette fête, sortais d'on ne sait où pour infliger un violent coup aux protagoniste, l'empêchant par la même occasion d'attenter à la vie d'Orochimaru, j'avais déjà assez à faire avec un ennemi, m'en coltiner un de plus allait être plus que largement embêtant. L'assassin tombait alors à mes côtés, son masque s'étant cassé à cause de la chute on pouvait discerner clairement son visage, malheureusement pour nous, son visage était disgracieux voir vulgaire, remplis de diverses cicatrices dont une qui le rendait clairement borgne, avoir tant de cicatrice pour un assassin est preuve d'amateurisme il était donc clair pour moi que cet homme n'allait pas me servir à grand-chose, poussant alors un haut soupir de déception.

L'homme ayant infligé un rude coup à l'amateur à mes côté avait l'air d'être du camp de ma cible, je réfléchissais alors à un moyen de les tuer, bien que le deuxième ne m'avais strictement rien fait je ne pouvais concevoir qu'une personne tente de s'allier à ma proie, je n'avais plus beaucoup de temps, la marine pouvait débarquer d'un instant à l'autre, un tel brouhaha ne pouvais pas passer inaperçue parmi les invités. Alors que je me préparais à mettre en action mes plans le nouvel allié d'Orochimaru lui brisais une bouteille de vin en plein dans le crâne, surpris je m'y en attente mon plan en regardant ébahit la scène a laquelle j'assistais, était-il vraiment son allié ? Je riais à haute voix pour me moquer ouvertement de ma cible, incapable de prévoir une telle action d'une personne qui visiblement, il ne connaissait rien, était-je entouré d'amateur en cette journée fabuleuse ? Les actions du petit homme avait rendu complètement aveugle le bougre, cause du vin s'étant imprégné directement dans ses mirettes. Puis le faux associé pris finalement la fuite après ces actions, finalement il m'avait rendu un fier service, peu glorieux d'abattre un homme aveuglé, mais je ne pouvais point, ne pas prendre cette chance d'en finir avant l'arrivée du gouvernement.

Cet alors que l'assassin fumiste se préparait à tuer mon homme, je l'arrêtais aussi sec dans sa préparation, il était ma cible ! Ma proie ! C'était à moi-même d'appliquer le jugement qu'Orochimaru avait besoin ! « Attend, que dirais-tu d'une alliance pour en finir, ensemble puis nous séparons la prime sur sa tête en deux, hein ? Cela te tente ? » Ce n'était qu'une ruse, je ne voulais pas m'allier à un tel homme, c'était très peu honorable de combattre avec pareil bleusaille. Alors que je m'attendais à une réponse positive de sa part le bougre refusait net, pour lui je n'étais qu'un amateur, ironique de sa part, qu'il n'allait rien partager avec moi et que je mourrais si j'avais l'intention de l'arrêter, mourir de sa main bien entendu. Bien que cela soit risible, surtout venant de sa part, je gardais parfaitement mon calme et émettais même une légère impression qu'il me surpassait pour le conforter dans son idée, celle qu'il était plus émérite face à moi. M'approchant alors de lui j'y déposais une main sur son épaule « Lâche-moi scélérat, si tu ne veux pas être occis par ma main » et aussitôt sa phrase finie j'y logeais deux aiguille dans sa gorge, il avait suffisamment relâché son attention pour que je puisse le tuer aussi aisément, preuve d'amateurisme. Je lui chuchotais alors dans l'oreille pour éviter que ma cible entende tout :

- Un fumiste comme toi n'est pas apte à exercer ce métier, tu as fait une grossière erreur de me menacer ouvertement.

Son corps étant entre la vie et la mort, titubant, je le poussais violemment sur Orochimaru, lui-même étant aveuglé il effectuait des mouvements désordonnés, swinguant son arme n'importe comment. En envoyant le corps de l'imbécile que j'avais occis Orochimaru avait brutalement touché son corps encore debout, qui s'écroulait alors au sol. « Te voilà fichtre ! » Orochimaru pensant alors avoir balayé son adversaire faisait déferler toute sa rage sur le corps de l'assassin, j'étais presque pris de peine lorsque je voyais la scène, mourir comme ça devait être atroce, mais je ne pouvais pas lui laisser la peine de prendre la prime qui me revenait de droit. En déferlant toute sa rage sur le malheureux, Orochimaru causait énormément de bruit, ce qui me suffisait alors à me faufiler dans son dos, j'y plantais alors deux aiguilles à chaque épaule, pas au hasard, à l'endroit même où les nerfs reliant les bras passait, causant alors l'arrêt momentané de ses deux bras, j'y passais ensuite ma corde tout autour de son cou, tapais à l'aide de ma jambe l'arrière de ses genoux pour le faire tomber au sol. Mon but étant de le tuer par strangulation, avec ces deux bras inutilisable et la fatigue qu'il possédait il lui était impossible de riposter, voyant sa mort arrivée, enfin presque, étant aveugle il devait seulement la sentir.

Après deux bonnes minutes son corps était maintenant inerte, sans âme qu'y vive, j'étais quelque peu exténué de tous ces efforts, vu le nombre de témoins il était inutile de prendre une preuve de son assassinat, la nouvelle que l'assassin masqué l'avais tué allait surement se propager sur North Blue étant largement suffisante comme preuve. Alors que je soufflais un peu la Marine avait alors encerclé toute la région, les bougres étaient arrivés bien plus tôt que prévue. Heureusement j'avais pallier à cette éventualité, en cachant avant mon arrivée à la fête d'autre vêtement dans une grange. Alors avant que la marine arrive et effectue un joli bordel dans les environs j'accourais vers cette dite granges pour changer mes vêtements, les changeant alors pour quelque chose de plus classique, un t-shirt noir et une longue veste noire en cuir, je changeais aussi mes Geta, elles étaient bien trop exhaustives pour n'avoir pu attirer l'attention. En quelques minutes seulement j'avais totalement changé d'apparence, malheureusement la Marine était elle aussi arrivé tout autour des maisons m'empêchant de fuir en toute discrétion, un dès leur m'interpellait donc en pointant son arme a feu sur moi

- Toi ! Décline ton identité ! Et que fais-tu dans cette grange ?! Est-ce toi qui es venu voler le plus rare des raisins ?!

- Un raisin ? Vous n'êtes pas venue capturer l'assassin d'Orochimaru ?

- Hein ? Bien sûr que non ! Le raisin est bien plus important !

Son chef arrivait donc entre temps, regardant la scène

- Chef ! Cet homme suspect sort tout juste de la grange !

- Abattez-le, on ne prend pas de risque

- Attend je suis juste un citoyen venu participer à la fête !

Le marine tira alors sans hésiter, me touchant à l'épaule, je répliquais aussitôt en envoyant un déluge d'aiguilles directement sur eux, le but n'étant pas de blesser seulement de les stopper pour me permettre de fuir. J'avais alors fui dans la maison ou la fête c'était produit, la marine n'allait surement pas tarder à débarquer pour identifier tout ce beau monde, je profitais alors des quelques minutes que j'avais pour tenter de me soigner dans un coin où je pouvais être tranquille.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Le raisin le plus rare au monde !     Sam 28 Mar - 18:09


" Épisode 1 : Ingrédient "






Feat. Shinmen Musashi




Tout en ayant vu la dernière scène, Tenshirou avait presque eut mal pour le pauvre assassin tué par Orochimaru. C'était franchement pas terrible comme fin. Ensuite, en voyant l'homme masqué en finir avec la cible, il fit un petit signe du bras pour l'encourager, un simple "Yess" ! Étant rassuré, il retourna alors à ses affaires tout en entrant dans l'immense maison d'Orochimaru. C'était pas bien difficile de la retrouver, elle avait un air plus malsain que toutes les autres en plus d'être trois fois plus grosse. Néanmoins, c'était seulement son hypothèse. En regardant autour de la maison, il y vit une sorte de petite entrée de derrière. Utilisant son Critical Hit, il défonça la porte qui était en faite déverrouillée. Suite à quoi, il entra dans le manoir en observant tout autour. C'était plutôt luxueux en faite, rien de bien moche, tout était bien classe, une vraie vie d'aristocrate ! Le Frelon se laissait alors totalement impressionné par toutes ces décorations. Fouillant dans tous les tiroirs et dans toutes les bibliothèques, il ne trouvait rien, mais absolument rien ! C'est alors qu'il regarda un peu dans les autres chambres avant de tomber nez à nez avec une bibliothèque avec 5 livres à terre.

*Pourquoi Orochimaru laisserait-il traîner des livres à terre comme ça ? C'est pas logique, et puis, on dirait ... des inscriptions ?*

En regardant de plus près, il vit des sortes de demi-chiffres sur les livres. En les plaçant bien avec un certain ordre, 2 minutes plus tard, il a pu en sortir un ordre précis. C'était 4 chiffres : 5, 3, 0, 6. Ces chiffres semblaient drôlement suspects, alors Tenshirou les mémorisèrent bien. Tout en fouillant d'autres chambres, il arriva à ce qu'on aurait dit être un sous-sol. Juste en y entrant, l'atmosphère était devenue plus malsaine, comme si des choses étranges se passaient ici. C'est en avançant dans le sous sol qu'il entendit alors un "Groooar !", un cri d'un animal sauvage ! Reculant instinctivement, il vint alors en haut pour fouiller et trouver une lampe avant de l'allumer puis d'y retourner.

En regardant, la bête n'était pas si effrayante, en effet, c'était plutôt une pauvre créature, une sorte de chimère qui semblait plutôt crier à l'aide. En la voyant, Tenshirou ne savait plus vraiment quoi faire ni quoi dire. Soupirant de peine, il s'approcha alors et ouvrit donc la cage, histoire qu'elle puisse s'enfuir. Sortant violemment, elle se précipita vers le haut, tandis que la lampe d'huile venait de tomber à terre, sur le plancher de bois, créant un petit feu qui allumait plutôt bien le sous-sol, mais la maison d'Orochimaru venait de prendre feu ! Il fallait faire vite cette fois-ci ! Regardant partout, il vit une porte avec une sorte de cadena. S'y précipitant, il fit alors la combinaison qu'il avait vu un peu plus tôt. C'était réussi, la porte s'ouvrit ! C'était sans aucun doute la chambre forte. Jetant un simple coup d'oeil, il vit les raisins ainsi que bien des trésors dont il n'avait pas le temps de voler. Pensant uniquement à sa mission, il prit alors une bonne poignée de raisin sur l'arbre qui poussait dans la chambre forte avant de la mettre dans sa petite boîte à sa taille.

En se retournant, il vit le feu prendre d'assaut la chambre, se sentant coincé, il regarda les parois des murs avant de se diriger vers un des murs et d'utiliser sa technique du Critical Hit et démolir le mur, s'ouvrant un passage vers les escaliers vers le hall d'entrée. S'y précipitant en ne faisant pas gaffe au feu, il sortit alors de la maison en voyant que personne n'avait remarqué le feu encore. Courant dans la nuit, il rejoignit l'endroit de rendez-vous, à l'extérieur de la ville, afin d'y attendre le Zeppelin. En chemin, il avait entendu des choses de la marine, du genre "Y'a le feu dans la maison d'Orochimaru ! Quelqu'un a dût tenter de voler le raisin !!" Puis parfois des choses comme "Une créature non-identifiée court et se précipite vers le lieu du bal masqué ! Il faut mettre les civils en sécurité et l'abattre !" Pas très rassuré de tout cela, mais n'y pouvant rien au vu du nombre de soldats contre lui, le Frelon fit une croix sur la bête et attendit simplement le Zeppelin, se trouvant très ringard de ne rien pouvoir faire.

Quelques temps plus tard, le Zeppelin arriva et laissa Tenshirou monter. Sa mission était un succès et il fut simplement remercié par les haut dirigeants. Retrouvant le calme, il regarda l'île avec une maison en feu depuis le haut de son Zeppelin avant de partir à l'aventure. C'était une belle mission, la toute première qu'il avait accomplie d'ailleurs.


Un grand merci à Mwet pour ce codage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Shinmen Musashi
Shikaku no Kage
avatar

Messages :
151

Feuille de personnage
Doriki: 611
Berry's: 330 500
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Le raisin le plus rare au monde !     Dim 29 Mar - 15:54

- Le raisin le plus rare au monde ! -







J'avais pris une balle directement dans l'épaule, les cons de la marine n'avaient pas voulu me croire en leur criant haut et fort que j'étais innocent, bon pas totalement puisque je venais d'assassiner froidement le propriétaire de se dit raisin que la marine cherchait tant à protéger, ces imbéciles n'était donc pas au courant que le maitre de maison était mort ? Enfin il allait être vite au courant en voyant les deux cadavres qui étaient étalés sur la cour de la luxueuse maison d'Orochimaru. Je m'étais abrité dans une petite pièce à l'abri des regards indiscrets pour tenter de me soigner, cette fameuse balle c'était profondément incrusté dans mon épaule, j'entaillais alors légèrement ma blessure pour permettre une plus grande sortie, utilisant alors une de mes aiguilles pour la sortir de là. Le processus était extrêmement douloureux, mais j'avais réussi sans grande difficulté à extraire de ma chair la balle qui s'y était logé, fort heureusement pour moi elle n'avait pas touché de nerf. Alors que je me relevais suite à ma propre opération j'entendais des exclamations dans le manoir, je sentais aussi une étrangère odeur de braise, le manoir prenait feu ! La panique générale c'était alors installé, bien que je déteste les nobles, mais je ne pouvais les laisser mourir dans le feu, parait-il que ce type de mort était la pire possible, qu'elle était la plus douloureuse.

J'accourais alors dans le grand salon, mais les cris que j'avais plus-tôt entendu n'était pas dû au feu, mais à une bête immonde, une créature animale que je ne connaissais point, au premier coup d'oeil il semblerait que cet être était une sorte de chimère. Pourtant, bien que la bête fût immonde elle était tout à fait inoffensive, ne semblant pas vouloir attaquer quiconque, elle semblait même être perdu, comme une bête abandonnée ... J'avais pitié d'elle. Les imbéciles de la fête prit de panique avait attaqué la chimère, bien entendu elle qui était acculé par la marine tout juste dernière elle, des hommes l'attaquant a coup de chaise ne pouvais que se sentir en danger et commençais à attaquer n'importe qui. Elle fût neutralisée en quelques minutes, une seule salve de tir de la part de la marine avait suffi à calmer la bête, la mettre dans un état proche de la mort. Je m'approchais près d'elle, empli de pitié pour la pauvre créature qui n'avait strictement rien fait. Elle souffrait, sa respiration était forte et cadencé, son regard exposait une profonde peur, était-elle pour moi ou pour la mort ? J'achevais alors cet être innocent qui semblait souffrir inutilement, aussi étrange que cela puisse paraitre je ne ressentais rien lors de cet acte, ne cherchant pas à trouver justification sauf à partir d'un certain temps, lorsque les personnes de la marine ouvrit leur sale bouche.

- Chef ? Ce n'est pas la bête des expériences ? »

- Si, Allez prendre son corps, on l'emmène au QG !

Je ne pouvais en aucun cas le laissez faire, dos à moi, je me retournais lentement vers eux, face à face je mis mon masque, les tueries de masse n'étaient pas mon fort, mais celui de l'assassin masqué.

- C'est le tueur ! C'est lui qui a tué Orochimaru !

Je ne leur laissais pas le temps de réagir, trois aiguilles exactement était parti se loger dans le coeur de leur chef.

- Il y a le feu et vous n'êtes pas prêt à aider les civils ? Vous êtes donc aussi corrompu que tous ces malfrats que j'ai dû tuer lors de ma petite vie !

J'entrais alors dans la mêlée pour tous les abattre, en quelque minute j'avais occis la plupart d'entre eux, je ne tentais pas de tuer les fuyards, n'ayant pas le temps pour eux. Le manoir prenais toujours feu, heureusement les combats, le feu et la chimère avaient fait fuir toutes personnes se trouvant en ce lieu, je n'avais donc plus aucun soucis à me faire à ce niveau-là. J'aurai pu enterrer la créature, mais je pense que le feu était la meilleure manière de préserver son corps, je laissais donc le corps de la bête bruler dans les flammes puis je repartais au port, avec toutes mes affaires. Je repartais alors l'esprit calme, sachant que mon travail avait été bien exécuté, certes pas de la meilleure façon pourtant il était bel et bien fait. Je retournais alors voir Tsubaki, très bientôt j'aurais d'autre aventure à vivre, des pirates sévissant alors dans toutes les mers, des Love Pirate si j'avais bel et bien entendu les rumeurs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageRe: Le raisin le plus rare au monde !    
Revenir en haut Aller en bas


 Le raisin le plus rare au monde ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: North Blue :: Île de Micqueot-