Représailles royales [PV : Airakaz Marshall]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Akuma Yueki

avatar

Messages :
22

Feuille de personnage
Doriki: 290
Berry's: 20,000
Réputation/Prime: 0
MessageReprésailles royales [PV : Airakaz Marshall]    Mar 17 Mar - 20:16







† Représailles royales †
•En piste !•

C'était vraiment amusant de voyager, c'était ce dont Akuma rêvait depuis le début de son aventure. Découvrir de nouveaux horizons, de nouveaux défis, de nouvelles façons de vivre et de manger. Akuma voyageait depuis quelques jours dans une caisse de vivres, des biscuits exactement. C'était même la meilleure façon de voyager, elle avait de quoi se nourrir et un abri sûr pour se préserver de la pluie et des regards indiscrets. Les marchands ne savaient pas qu'ils avaient une passagère clandestine et c'était tant mieux, la jeune fille pourrait ainsi continuer son périple sans se tracasser. C'est alors qu'elle sentit une envie de boire et qu'elle migra vers une autre caisse en prenant soin de ne rien déranger ni faire le moindre bruit pour ne pas attirer l'attention. Mais bizarrement ce convoi avait quelque chose de particulier, la plupart des mets étaient de la nourriture vite préparée.

Saucisses, steaks, brochettes, sodas, bières, et ce n'était que le premier tas. Apparemment il devait se dérouler une sacrée fête dans les parages, c'était son jour de chance ! Elle avait l'occasion de s'amuser comme une folle jusqu'à pas-d'heure et de se faire plein d'amis d'un soir. Le tout était de ne pas s'exciter pour éviter d'alerter l'équipage, mais de patienter en mangeant le moins possible afin de réserver le plus gros de son estomac pour la fiesta. Elle ne savait pas encore comment elle allait savoir sur quelle île elle se déroulait, mais ça ne devait pas être bien compliqué, il suffisait de se mettre avec les caisses du même acabit que le nécessaire de barbecue. Ainsi Akuma se plaça dans une caisse en essayant de manger assez pour se faire une place, et par chance sa petite corpulence aidait bien dans ce genre de cas.

Ce n'est qu'au bout d'une longue traversée que le navire accosta sur l'île. Déjà des bruits de musique se faisaient entendre, il devait à peine approvisionner l'île pour les quelques premières fois. C'était une bonne aubaine pour la jeune fille, du premier coup c'était la bonne île ! Ainsi le personnel du festival musical commença à aider les marchands à apporter les caisses vers les tentes prévues à cet effet, alors qu'Akuma attendait tranquillement qu'ils arrivent pour faire sa sortie. Au bout d'un moment de silence, la lumière se fit et la jeune fille sortit de sa caisse en s'étirant pour éliminer les courbatures du voyage.

Autour d'elle résonnaient musiques toutes plus endiablées les unes que les autres, et évidemment sans lésiner sur les basses. C'était un peu assourdissant au début, mais tant qu'elle restait éloignée des baffles, ce n'était pas bien dérangeant. Mais elle remarqua alors un autre navire qui venait d'arriver, mais pas un comme les autres. Un groupe en descendit alors, dont une personnalité noble, sans doute le souverain local, et son cercle de gardes du corps. En le voyant, les musiciens terminèrent leur musique respective en attendant que l'homme monte sur l'estrade. Selon ce qu'il disait, c'était lui l'organisateur de cette grande fête et toute personne douée d'intentions pacifique y était bienvenue. Même les pirates, tant qu'ils se tenaient tranquilles, pouvaient y participer, et c'était gratuit pour tout le monde.

Selon les habitants à qui Akuma demandait, c'était une fête annuelle qui durait trois jours d'affilée, et c'était chaque fois aussi énorme que la précédente. Akuma ne put contenir son excitation et sauta de joie en se ruant vers les stands qui distribuaient de la viande, mordant avec appétit dans les délicieuses parts juteuses de monstre marin et autres bêtes courantes dans les mers en général. Il en fallait bien un entier pour nourrir une si grande île, après tout. La jeune fille se plaisait vraiment bien et c'était un réel bonheur pour elle de participer au second jour d'une énorme fiesta musicale, surtout que c'était bien mieux que les monotones qui se déroulaient sur son île natale.

©Akuma





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Airakaz Marshall
Traqueurs Célestes ▬ Scorpion
avatar

Messages :
100
Localisation :
In The Sky !
Fruit du démon :
Hie Hie No Mi [Réservé]
Grade / Métier :
Traqueur Céleste

Feuille de personnage
Doriki: 1328
Berry's: 295 000
Réputation/Prime: 18 000 000
MessageRe: Représailles royales [PV : Airakaz Marshall]    Mer 18 Mar - 12:08







“ Bananisland ! „




T r o u b l e _ A u _ F e s t i v a l !



Bananisland. Une petite île paradisiaque des mers de North Blue. Unique en son genre, elle était réputée pour être le pôle culturel et économique de la Banane, un fruit qui était même presque considéré comme divin ou miraculeux selon les avis. On disait même sur cette île selon une ancienne légende qu’un chevalier Banane existerait et protégerait les habitants dans l’ombre sans jamais e montrer. Personne ne l’avait jamais aperçu ni même croisé accidentellement. Une superstition amusante et assez originale pour faire sourire Marshall. Ce dernier avait embarqué sur l’un des navires marchands quittant le port de son île natale. Sur le long trajet de ce voyage menant jusqu’à l’île bananière, il n’avait pas chômé et avait donné un coup de main pour ranger les caisses et s’affairait également à la navigation du navire en montant la voile. Même si l’aventure commençait avec ce genre de tâche ingrate à effectuer, le jeune scorpion ne se plaignait guère, pensant que ça faisait partit du jeu. Et puis il n’avait pas vraiment le choix, car l’île de la banane était le premier passage pour Marshall avant de rejoindre l’île de Perdiga, là ou il devait se rendre pour devenir un des membres à part entière du camp des célestes.


♥ ♠ ♣ ♦


Marshall avait finit par atteindre l’île en début d’après midi, le navire marchand en provenance de l’île d’Al Zalarîm accosta à bon port. Le sabreur déposa pied enfin sur la terre ferme et pu observer de ses yeux l’ensemble  du port et des constructions qui surplomberaient un peu plus loin la vue. Il y avait pas mal d’édifice qui faisait rappeler à la forme de la banane ce qui ne manqua pas de faire sourire Marshall qui se contenta par la suite de marcher pour aller de l’avant afin quitter les quais. Il faisait beau, chaud et une musique retentissait sur toute l’île. Aujourd’hui un festival battait son plein. On pouvait voir des affiches collés un peu partout sur la ville de l’île qui annonçait la venue d’un prince, hérité du trône d’une autre nation de North Blue. Tout cela préparait en son honneur. Tel était la vie de ceux qui possédaient la gloire et la richesse. Bref Marshall se rapprocha du centre ville, sur une grande place ou une énorme estrade avait été installée pour y accueillir des chanteurs venus de tous les coins de North blue. Le concert avait commencé de plus belle lurette et le jeune guerrier était arrivé vers la fin, il ne manquait plus qu’un seul chanteur avant l’arrivée du prince. Il s’agissait de l’un des chanteurs local de l’île, il avait une grande réputation par ici et il était aimé de tous.


♥ ♠ ♣ ♦


Il était maintenant aux environs de treize heures trente. C’était maintenant au chanteur répondant au nom de « Black Eyes » de rentrer sur scène. Pas évident de faire son entrée, puisque juste avant un autre des artistes prévu dans le programme du festival venait complètement de briser l’ambiance avec une musique plutôt déplorable et les paroles n’étaient pas du tout entraînante, surtout au vu du public qui était en majeur partie composé d’une tranche d’âge se situant entre 12 et 25 ans. Autant dire qu’il fallait se la jouer Rock N’ Roll sur ce coup là pour rattraper le coup. D’autant plus que le chanteur qui était passé juste avant s’était fait attrapé discrètement hors des yeux du public. Black Eyes ne le savait pas, même toute performance médiocre se résulterait en une peine de prison imminente pour crime contre la banane, ici il fallait faire sourire les gens en leur donnant la banane, si un sourire ne prenait pas la forme d’une banana, c’était de l’ordre du pénal. Tel était la sentence pour ceux qui osaient casser l’ambiance aussi impunément. On ne blaguait pas ici avec les festivals joyeux et dansant. Marshall les mains dans les poches observa ainsi le chanteur Black Eyes faire une entrée timide.


♥ ♠ ♣ ♦


Il s’agissait d’un homme-bête ou plus précisément d’un homme-singe. C’était le moment pour lui de mettre le feu, le front en sueur, ses poils de singe venaient lui donner une allure presque farouche, primitive et repoussante et bien heureusement ses vêtements pouvaient dissimuler sa pilosité qui le trahirait en un instant si jamais il était nu. Il trébuchait brièvement en montant les marches qui menaient à la scène, il avait le trac comme à son habitude. Cependant on dit que le trac est le signe des vrais artistes de talent. Marshall ne pouvait s’empêcher de rire dans sa barbe, tandis que le reste du public restait dubitatif quant à la carrure et la prestance ridicule affiché par Black Eyes. Très vite en se mettant en place derrière lui, les chœurs et les joueurs d’instruments nécessaires à la musique qu’il voulait chanter se mettaient en place. Aujourd’hui il n’allait pas faire gratter la guitare, non, il allait se contenter de chanter de toutes ses forces et avec toute sa passion. Se positionnant juste devant le micro, d’un claquement de doigt il avait donné le top départ pour que la musique se lance, le son était puissant et portait à une très longue distance sur l’île. Laissant la musique passait pendant quelques secondes, voilà que Black Eyes allait pouvoir commencer à jouer sa star.






♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫

One, two, three!
My baby don't mess around
Cause she loves me so
This I know fo sho!

But does she really wanna
But can't stand to see me walk out tha door
Don't try to fight the feeling
Cause the thought alone is killin' me right now
Thank God for Mom and Dad
For sticking together
Like we don't know how

Hey ya! Hey ya!
Hey ya! Hey ya!
Hey ya! Hey ya!
Hey ya! Hey ya!

You think you've got it
Oh, you think you've got it
But got it just don't get it when there's nothin' at all
We get together
Oh, we get together
But separate's always better when there's feelings involved
Know what they say -its:
Nothing lasts forever!
Then what makes it, then what makes it
Then what makes it, then what makes it
Then what makes love the exception?
So why, oh, why, oh
Why, oh, why, oh, why, oh
Are we still in denial when we know we're not happy here

Hey ya! (y'all don't want to here me, ya just want to dance) Hey ya!
Don't want to meet your daddy (oh ohh), just want you in my caddy (oh ohh)
Hey ya! (oh, oh!) Hey ya! (oh, oh!)
Don't want to meet your momma, just want to make you cum-a (oh,oh!)
I'm (oh,oh) I'm (oh,oh) I'm just being honest! (oh,oh)
I'm just being honest!
Hey! alright now! alright now, fellas!
Yea?
Now, what cooler than being cool?
Ice cold!
I can't hear ya! I say what's, what's cooler than being cool?
Ice cold!
Alright alright alright alright alright alright alright alright alright alright alright alright alright alright alright alright!
Okay, now ladies!
Yea?
Now we gonna break this thang down for just a few seconds,
Now don't have me break this thang down for nothin',
I want to see you on your badest behavior!
Lend me some sugar, I am your neighbor!
Ah! Here we go now,
Shake it, shake it, shake it, shake it, shake it,
Shake it, shake it, shake it, shake it,
Shake it like a Polaroid picture! Hey ya!
Shake it, shake it, shake it, shake it, shake it,
Shake it, shake it, shake it, suga!
Shake it like a Polaroid picture!
Now all the Beyonce's, and Lucy Lu's, and baby dolls,
Get on tha floor get on tha floor!
Shake it like a Polaroid picture!
Oh, you! oh, you!
Hey ya!(oh, oh) Hey ya!(oh, oh)
Hey ya!(oh, oh) Hey ya!(oh, oh)
Hey ya!(oh, oh) Hey ya!(oh, oh)
Hey ya!(oh, oh) Hey ya!(oh, oh)
Hey ya!(oh, oh) Hey ya!(oh, oh)
Hey ya! Hey ya!

♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫♪ ♫


La musique et les paroles avaient entraîné tout le public dans une transe jamais vu ici au sein de l’île, on pouvait voir clairement les gens debout dansant comme des fous, s’amusant et riant tous de bon cœur. Même Marshall ne pu s’empêcher de bouger la tête puis la totalité de son corps. Après la dernière note de musique jouée et après la dernière parole prononcée au cœur de la scène, les cris ne cessèrent, le public était véritablement déchaîné. C’était pour cela que « Black Eyes » était connu dans le monde de la musique, quoi qu’il chante ou quoi qu’il fasse à la fin de ses représentations, le public était toujours en délire totale. Comme-ci sa musique en était enivrante et irrésistible. Sous les hurlements des fans, la star de Bananisland finit par quelques mots pour remercier son public comme tout bon artiste et chanteur le ferait après une musique dans un concert. C’était avec nonchalance qu’il dit alors d’une voix calme et monotone :


« Euh…Merci à vous-Banane ! »



« Euh…J’espère que ça vous aura plus-Banane ! »


Dit-il en tenant timidement le micro, le visage inexpressif du fait de ses yeux noirs sombre et excessivement grand d’où son surnom de « Black Eyes » qui signifiait donc « yeux noirs ». On pouvait voir également cette fâcheuse habitude de terminer toute ces phrases avec le mot « Banane » du fait de son appartenance à la race des primates et qu’il était originaire de Banannisland. Après quelques secondes le public se déchaînait et se levait en faveur de Black Eyes afin de lui faire une « standing ovation » scandant son nom à perte d’haleine. La star locale était très apprécié et à chaque fois il faisait sensation même si au début on à toujours quand il monte sur scène.






Les fans étaient très enthousiaste grâce au passage de « Black Eyes » qui avait put effacer la piètre mise en scène du chanteur qui était passé avant lui. D’ailleurs ce charisme innocent avait attiré l’attention de certaine personnalité travaillant pour le prince qui venait maintenant d’arriver, son navire venait tout juste d’accoster à bon bord. Bref quittant la scène, Black Eyes salua une dernière fois la foule d’un geste de la main, timide, pour quitter l’estrade et la scène afin de rejoindre son équipe. Dans la foule des vendeurs ambulants proposaient de la « banana split » en corné de glace pour cinq berrys. Marshall n’hésita pas un seul instant et dépensa cette maigre somme pour s’en mettre plein la panse. C’est alors que sur la scène l’invité de marque de l’île arriva enfin sur l’estrade. Le prince du « Royaume De Druze », une île de north blue enneigé et assez éloigné d’ici. Pour son arrivée le jeune prince allait donnait une représentation pour le public afin d’honorer ceux qui avaient organisé ce festival pour sa venue sur l’île. Guitare en main, il donna le signal de départ d’un geste de la tête à l’attention de son équipe et c’était partit pour du pur rock.





« Let’s Go !! Rock’n’Roll !! »



Le prince faisait littéralement vibrer le public, tout le monde avait les yeux rivés sur le prince tandis que sur le côté droit de la scène, une petite foule s’était amassé, sabres et fusils en main. Il s’agissait à première vue de plusieurs pirates. Marshall comprit immédiatement qu’il se passait quelque chose de louche. Ces derniers observaient le prince avec une malveillance évidente. Puis en plein concert, les pirates monteraient sur la scène pour se diriger vers le prince. Il s’agissait d’une tentative d’assassina purement et simplement. Marshall au cœur du public se fraya à toute vitesse un chemin dans la foule en bousculant bon nombre des gens présents jusqu’à l’estrade et monta rapidement sur cette dernière. Le guerrier stoppa la course de l’un des pirates d’un puissant coup de poing qui l’envoya valsé dans le décor, faisant opposition de son corps afin de protéger le prince. Les pirates stopperaient l’action momentanément tandis que Marshall dégaina sa rapière pour la brandir en face des perturbateurs et s’écria :


« C’est quoi votre problème, pirate de pacotille ? Vous venez de casser l’ambiance. »

« T’inquiète pas pour l’ambiance on va en mettre en étalant le sang de ce prince merdique sur cette scène. On est là pour se venger de son père qui nous a mit en taule il y a quelques mois de ça. Je me suis juré de lui faire payer ça ! »



« Tuer son fils unique, seul héritier du trône du « Royaume De Druze » serait la pire chose pour lui et c’est ce qu’on va faire. Un roi sans héritier, sans aucune descendance n'est rien ! HAHAHAHAHA !! »

« Écarte-toi de là, ce ne sont pas tes affaires. Si tu persiste y aura des bobos, héhé !! »


La situation devenait déplaisante alors que tout se passait pour le mieux, cependant Marshall remarqua rapidement qu’il n’était pas le seul à être intervenu, en effet une fille avec des ailes étranges semblable à celle des chauves sourires avait elle aussi fait une entrée fracassante en s’opposant aux pirates. Était-ce le début d ‘une courte collaboration ? Ou avait-elle en tête elle aussi de tuer le prince et de ne pas laisser les autres pirates lui voler sa cible ? Impossible de le savoir dans l’immédiat, Marshall poussa le prince vers l’arrière afin qu’il évacue l’estrade rapidement et tout autour le public affolé se dispersa en cri pour quitter maintenant la place public quasi vide. S’il y avait réellement un héro chevalier banane, Marshall espérait au fond de lui une intervention miraculeuse pour l’aider à combattre ces maudits pirates. A suivre…














Codage fait par Byby, pour Shinji et Ed. Ne pas recopier. Merci !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Akuma Yueki

avatar

Messages :
22

Feuille de personnage
Doriki: 290
Berry's: 20,000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Représailles royales [PV : Airakaz Marshall]    Ven 20 Mar - 19:22







† Représailles royales †
•Le prix d'une brochette•

Dans ce festival, tous les stands avaient l'air intéressants pour Akuma, il y avait de tout et de rien, mais surtout de la nourriture. Akuma revenait bardée de toutes sortes de choses, de la glace pilée au sirop de banane, des brochettes de viande sautée à la banane, ou encore des beignets à la banane. Bizarrement elle avait l'impression que ce n'étaient pas les mêmes bananes, pourtant une banane restait une banane. Ils avaient vraiment de très bons cuisiniers dans les stands, arriver à donner à un seul fruit autant de goûts était prodigieux. Mais en voyant les costumes de bananes, les décors avec des bananes, les personnes jaunes comme des bananes, ou encore des ballons bananes, il ne faisait aucun doute que cette île accueillait clairement ce fruit comme divinité. C'était vraiment intéressant.

La jeune fille avait tout un tas de choses dans la bouche et en main, notamment quelques brochettes encore chaudes et un soda à la banane pour aider à avaler. Malheureusement elle n'avait plus de main libre et ne pouvait que faire attention à ne pas tomber, ce qui était peu évident avec tous les badauds qui se pressaient pour écouter les différents concerts de musique rock. Il ne faisait aucun doute que ça mettait une ambiance vraiment dynamique, même si Akuma ne pouvait pas danser avec autant de fournitures en main. Mais c'était si tentant de manger toutes ces choses, la jeune fille ne pouvait pas s'empêcher de piocher un peu partout et de s'en mettre plein la panse. On pouvait clairement dire que c'était un paradis !

Malheureusement tout ne se passait pas comme prévu, alors que le roi faisait son bain de foule pour parler un peu au peuple. Une bande d'invividus renversa Akuma et l'un d'entre les personnes fit tomber une de ses brochettes par terre. Les yeux humides de larmes et brillants, la jeune femme chauve-souris regarda avec peine sa brochette piétinée par la horde de malpolis. Ses sourcils retombèrent à plat et elle prit une expression d'indifférence avant de tapoter l'épaule d'un fêtard à l'apparence sobre. À peine une minute plus tard, Akuma sauta en l'air et envoya son pied à l'arrière du crâne de celui qui l'avait renversée, l'envoyant au sol en une fraction de seconde.


-T'AS FAIT TOMBER MA BROCHETTE PAR TERRE, SALE CON ! J'VAIS TE LA FAIRE PAYER !

C'est bien comme ça qu'on dit ?


-Ouais parfait, faut pas oublier de rajouter une insulte grossière, sinon ça n'a pas un si bon effet.

-Merci m'sieur !

-À ton service, petite !

Entretemps, la jeune fille avalait ses brochettes en recrachant les bâtonnets en bois par terre, lui permettant de s'éclaircir d'avantage la voix. Cependant d'autres bandits avaient vu l'assaut, non seulement par elle mais par un autre gars qui semblait aussi mécontent envers eux. Mais lorsque l'un d'entre eux essaya de lui faire sa fête, Akuma esquiva d'un geste en arrière et lui envoya un coup de poing sur le flanc de la tête, ce qui l'étourdit. Très vite le groupe s'en prenait aux gens afin de parvenir vers le roi, il ne faisait plus aucun doute que c'est à ce noble qu'ils en voulaient, bien plus qu'à elle. Finalement elle allait bien s'amuser cette journée, à commencer par rosser quelques pirates. Malheureusement il y en avait beaucoup, la jeune femme ne pouvait pas beaucoup attaquer, mais le nombre de pirates debout diminuait clairement avec les minutes, elle voyait une issue à se conflit. Par chance elle avait le ventre bien rempli et pétait le feu, rien ne pouvait plus arrêter sa furie une fois qu'elle était lancée. Les coups de poings s'abattaient, les pieds s'enfonçaient dans les ventres, tout le petit groupe se frappait dessus dans un nuage de saleté et personne ne pouvait dire qui allait en sortir vainqueur. Cependant une silhouette put se démarquer sur le sol entre les coups. Une paire de mains gantées, des yeux en spirale, et une paire d'ailes de chauve-souris, avec deux gros bras qui lui maintenaient les mains dans le dos en la plaquant au sol.


-Argh ils sont trop nombreux, ça va pas l'faire...

©Akuma





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Airakaz Marshall
Traqueurs Célestes ▬ Scorpion
avatar

Messages :
100
Localisation :
In The Sky !
Fruit du démon :
Hie Hie No Mi [Réservé]
Grade / Métier :
Traqueur Céleste

Feuille de personnage
Doriki: 1328
Berry's: 295 000
Réputation/Prime: 18 000 000
MessageRe: Représailles royales [PV : Airakaz Marshall]    Dim 22 Mar - 12:35







“ Bananisland ! „




C h e v a l i e r _ B a n a n e !



Une virulente bataille avait pris naissance au cœur de l’estrade. Entre temps, une jeune fille aux ailles de chauve-souris rejoignait avec bravoure et force Marshall qui lui aussi combattait pour repousser les pirates. Entre temps le noble fut évacué par son équipe de sécurité personnelle, quittant ainsi la place par une voie dérobé qui se trouvait à l’arrière de la scène. Sur la place il ne restait que le groupe d’insurgé face au jeune scorpion et à une jeune fille qui elle-même était pirate, mais un fait totalement ignoré par Marshall. Le combat devenait de plus en plus violent, le futur céleste utilisa toutes les techniques possibles à la rapière, usant en premier lieux de son « Ohayo Sasori » traduit littéralement par « Salut du Scorpion ». Marshall s'élança et sauta à grande vitesse au dessus de la tête de quatre de ses adversaires, et tel un scorpion prêt à attaquer et à fendre l'air avec sa puissante queue en aiguille le sabreur effectuerait une coupe à l’horizontale rapide et puissante de manière à trancher la tête des quatre pirates en un seul coup. Les autres criminels du groupe ne se sentaient pas plus que ça émues par la mort de leurs camardes tombés au combat juste devant eux. Ils n’étaient pas non plus effrayés de finir de la sorte et bien au contraire ils se mettaient à charger Marshall de tous les côtés.


♥ ♠ ♣ ♦


Heureusement que la jeune fille aux ailes de chauve-souris était là pour l’aider en mettant K.O un bon nombre des pirates, sinon Marshall se serait fait embroché depuis longtemps. Cette fois-ci le guerrier utilisa une technique encore plus efficace que la précédente, le  « Sasu No Sasori » ou aussi appelé « Piqûres du Scorpion ». Marshall balancerai sa rapière vers l’arrière pour drainer sa puissance de frappe et donner ainsi de l'élan à sa gestuelle pour finalement rabattre son arme en direction du dizaine d’hommes qui lui faisaient face afin d'exécuter avec la pointe de sa rapière des enchaînements de plusieurs dizaines de coups successifs extrêmement vif et rapide. Transperçant et perforant les points vitaux d’une dizaine d’homme en trombe dans une frappe salvatrice, le nombre des ennemies commençaient sérieusement à diminuer mais ce n’était toujours pas assez pour repousser la menace. Ils étaient encore trop nombreux. Nul doute que ces pirates avaient fait preuve d’organisation en acculant l’estrade de la sorte pour permettre de perpétrer un carnage conséquent. Marshall ne se laisserait pas déborder pour autant et continua le combat avec hargne et rage, hurlant pour se donner du courage au cœur de la petite bataille tandis que la jeune fille s’adressa à Marshall tout en étant plaquer au sol par l’un des pirates, lui exprimant le fait qu’ils étaient trop nombreux. Sans attendre Marshall se dirigea vers le pirate qui avait neutraliser Akuma et d'un coup sec, il enfonça la pointe de sa rapière dans la gorge du criminel, relâchant par la même occasion l'étreinte qu'il avait sur Akuma. Il aida ensuite cette dernière à se relever et il s'écria :



« Il n’y aucune voie de sortie, continue de les repousser on à pas le choix pour le moment ! »


Rétorqua qu’il tout en tranchant violemment l’un de ses adversaires qui l'avait pris en chasse. En effet, il n’y avait aucun moyen de se frayer un chemin pour fuir étant donné que les pirates bloquaient les accès avec leurs corps. Marshall tenterait de créer une brèche en utilisant encore une fois l’une des techniques de son répertoire de sabreur. Il utiliserait cette fois-ci son « Do Ryu Sen » dit aussi  « Éclat terrestre » consistant avec une force surhumaine, d’entailler le sol avec sa rapière. Une fois cela fait d’un geste de la main, Marshall envoya les blanches de bois qui seraient extraite du sol de la scène pour envoyer le tout contre le groupe qui reculerait en recevant ces dernières. Par ce procéder il avait réussit à faire reculer le groupe de quelques centimètres mais ce fut en vain, immédiatement les criminels se mettaient à repartir à la charge en direction du traqueur céleste. Et en vrai guerrier, Marshall contre-attaqua encore une fois avec son « Sasori Kan Sen »,  l’Éclat du Scorpion. Technique qui consistait à passer sournoisement à côté de ses adversaires en faisant mine de le rater pour finalement frapper ces derniers dans le dos après les avoir feinté et tromper. Bon nombre d’entre eux tomberaient dans le piège pour finalement succomber face à la lame du bretteur.


♥ ♠ ♣ ♦


Malheureusement, le cauchemar allait continuer, car en effet les pirates avaient reçu des renforts de la part des brigands de l’île qui voulait profiter de la cohue général. Les mercenaires déboucheraient sur le flanc droit de Marshall. Sentant le danger imminent d’être pris au dépourvue, le jeune scorpion rengaina rapidement sa rapière dans son fourreau pour se préparer à utiliserait sa plus puissante technique, à savoir le Sasori Death, dit littéralement « Scorpion Mort ».  En position d’Iaïdo, il dégaina d’un geste vif et unique sa lame pour ensuite trancher une vingtaine d’homme sur son passage de part et d’autres en visant aléatoirement des parties du corps de ses victimes. Ces derniers tomberaient l’un après l’autre après le « clic » émit lorsque Marshall rangea de nouveau sa rapière. Mais même cette attaque n’avait pas suffit à diminuer le nombre des pirates, ils étaient encore une bonne trentaine. Marshall était épuisé et c’est alors qu’un miracle apparut. En effet, une surpuissante lame surgit de nulle part pour trancher en deux l’estrade, faisant par la suite tomber les pirates à la renverse. Marshall se tenait hors de portée de cette attaque fulgurante. Quelqu’un avait fait en sorte de ne pas toucher le jeune scorpion ni la fille chauve-souris.



« Banana Split !! »



Cette lame de vent surpuissante avait anéantit en un instant la menace pirate. Marshall dressa la tête vers sa gauche pour apercevoir une étrange silhouette qui se rapprochait de lui et de la jeune fille qui l’avait aidé dans la bastonnade. Sortant d’un épais nuage de poussière qui s’était soulevé dans le brouhaha, un homme en armure camouflé, ou plutôt déguisé en banane fit une entrée fracassante. Une lourde épée en main, et de l’autre un bouclier. Marshall comprit immédiatement qu’il s’agissait du légendaire « Chevalier Banane ». Le bretteur avait une chance phénoménale de pouvoir faire face à un tel personnage, non seulement mystérieux mais puissant au vu de l’attaque qu’il venait de nous concocter. Ce dernier s’avança fièrement d’Akuma et de Marshall et s’écria d’une voix chevaleresque :


« Nom d’une peau de banane fripée ! Merci pour votre aide jeunes écuyers ! Vous avez fait preuve de courage en affrontant ces forbans ! »



« Vous avez la gratitude éternelle du « Chevalier Banane » ! Que la force…euh…que la banane soit avec vous ! Yaahhaaaa !! »


Tel un preux chevalier, le chevalier banane quitta les lieux mystérieusement en jetant une boule de fumée jaunâtre faisant rappeler la couleur de la banane. Les yeux de Marshall avaient pris la forme d’étoile tellement il était impressionné et admiratif, il ne manquait plus que le « Suguééééé » pour allait avec le tout, mais il se retiendrait de l’exulter hors de sa bouche pour ne pas se faire passer pour un fan hystérique de ce cosplayeur de banane raté. Tout était rentré dans l’ordre, juste après le départ du chevalier banane, une troupe de la marine vint sur les lieux du conflit afin de capturer les pirates encore vivant en les attachants et en les emmener vers les cellules de la base marine la plus proche. Marshall s’éloigna discrètement des lieux pour se rapprocher de la jeune fille aux énormes gants :


« Salut, merci pour ton aide, moi c’est Marshall…Airakaz Marshall ! T’es plutôt douée pour une nana. »


Dit-il en souriant et tendant sa main pour serrer celle d’Akuma. Maintenant que les troubles étaient dissipés, le festival allait pouvoir reprendre son cours normal, les habitants de l’île seraient prévenus de la fin de cette escarmouche afin que tous sans exception puisse de nouveau reprendre part à la fiesta ambiante qui régnait sur l’île de la banane.














Codage fait par Byby, pour Shinji et Ed. Ne pas recopier. Merci !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Akuma Yueki

avatar

Messages :
22

Feuille de personnage
Doriki: 290
Berry's: 20,000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Représailles royales [PV : Airakaz Marshall]    Dim 22 Mar - 20:45







† Représailles royales †
•Airakaz et Akuma contre les pirates•

L'air de rien, son collègue combattant se débrouillait bien dans l'affrontement qu'il menait contre la bande de pirates qui voulait tuer le roi. Par chance ses gardes du corps l'avaient évacué depuis quelques minutes et mis en lieu sûr pour qu'il ne soit plus en danger. C'était d'ailleurs une chose très censée de leur part, Akuma approuvait totalement ce choix, même si elle se fichait un peu de la royauté pour le moment. Elle n'en voulait plus trop au bandit de lui avait renversé sa brochette, du fait qu'il avait encore la bosse fumante sur le crâne à cause de son coup de pied. De plus elle se trouvait aplatie par des pirates bien baraqués, Akuma ne pouvait que s'incliner devant leur surnombre. Il valait mieux ne pas les contrarier, tant qu'ils tenaient ses bras dans son dos. Sait-on jamais qu'ils pourraient avoir envie de les tordre si jamais elle venait à les critiquer.

De là où elle se trouvait, Akuma avait une bonne vue sur le combat, et elle trouvait le grand type bien doué pour se battre. C'était clair que comparé à la jeune fille, il se battait carrément normalement, bien qu'elle ait pu remarquer à plusieurs reprises que son style était vraiment efficace. Au moins il partait au combat dans la confiance, il ne fallait pas beaucoup plus pour faire pencher la balance en sa faveur, même avec le surnombre. D'ailleurs il n'avait pas eu grand chose à craindre d'eux depuis quelques temps déjà, comme si il contrôlait parfaitement la situation. Mais il risquait d'être moins serein avec l'arrivée des bandits locaux qui voulaient recevoir leur exp en donnant leur coup de poing dans la mêlée. Ce n'était pas bien utile, mais au moins avec leur nombre il y avait de quoi effrayer, mais par chance Akuma se trouvait en sécurité sous une paire de gros bras, personne ne risquait de s'attaquer à eux, donc pas non plus à elle. Logique quand tu nous tiens.

Mais c'est alors que surgit une épée énorme des flots du port, si grande qu'elle n'avait fait qu'une bouchée d'une grande partie des forbans en coupant la mêlée en deux. Par chance Akuma ne se trouvait pas dans la trajectoire et ne reçut qu'une couverture de poussière sur elle. C'est dans un toussotement qu'elle plissa les sourcils en se disant que c'était craignos d'être prisonnière sur le sol, il aurait mieux fallu être debout pour pouvoir se planquer derrière l'un d'entre les bandits. Mais bon, ce n'était que de la poussière, ce n'était pas bien méchant. Un homme s'était d'ailleurs présenté après l'attaque, déguisé en banane, de façon attendue, mais il ne tarda pas dans les parages et disparut aussi sec pour ne pas qu'on le remercie ou autre chose.

C'est alors que le grand gaillard vint tuer les pirates qui la maintenaient contre le sol. Bien petite proie qu'elle représentait, au fil du combat contre l'indomptable adversaire, Akuma restait au sol en regardant l'homme tuer des pirates avec le fil de son épée. Agitant les jambes, la jeune fille l'observait sans bien beaucoup d'intérêt, si ce n'est qu'il était efficace, elle n'était pas une grande fanatique des combats, et en plus elle avait déjà eu sa vengeance. Tout ce qu'elle espérait à présent, c'est que le festival reprenne une fois les corps ramassés et débarrassés, sinon ce serait frustrant. Une fois sa petite baston terminée, l'individu se dirigea vers Akuma, qui se releva alors en un zip et se tapota les habits pour enlever la poussière, avant de se présenter face à lui comme si rien ne s'était passé.


-Ah, euh moi c'est Akuma Yueki, ravie de faire ta connaissance. Je trouve pas que je sois douée pour le combat, j'aime pas trop ça en fait, je voulais juste rosser celui qui avait renversé ma brochette, mais ça a vite dégénéré...

©Akuma





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Airakaz Marshall
Traqueurs Célestes ▬ Scorpion
avatar

Messages :
100
Localisation :
In The Sky !
Fruit du démon :
Hie Hie No Mi [Réservé]
Grade / Métier :
Traqueur Céleste

Feuille de personnage
Doriki: 1328
Berry's: 295 000
Réputation/Prime: 18 000 000
MessageRe: Représailles royales [PV : Airakaz Marshall]    Dim 22 Mar - 21:54







“ Bananisland ! „




L e _ D é p a r t !



Très rapidement le festival avait reprit de plus belle comme-ci il ne s’était jamais rien passé. La marine avait nettoyé la zone et les organisateurs de la grande fête passeraient en mode Vigipirate : code rouge. On pouvait assister à un vrai déploiement de force dans toute l’île. Chacun des soldats de la marine qui avaient été déployés se posteraient au niveau des points stratégiques pour la sécurité des habitants. D’ailleurs les rumeurs avaient très vite fait le tour de la ville au sujet de l’apparition du Chevalier Banane qui avait fait sensation au point même que Marshall lui même soit tombé dans l’admiration à l’égard d’un cosplayeur raté mais pourtant très puissant.


♥ ♠ ♣ ♦


Bref, on pouvait voir les stands de nourriture de nouveau affluer un peu partout sur la place centrale. L’estrade brisé par la lame de vent du héros banane avait été emporté pour être réparé et une autre estrade avait été emmené jusqu’à la grande place pour remplacer l’ancienne donc. On pouvait voir des techniciens s’affairaient à remettre en place les instruments de musique pour que le concert puisse reprendre part et que la musique résonne de nouveau dans toute l’île. Le noble était également réapparut et remercia chaleureusement Marshall d’une poignée de main pour s’éclipser rapidement vers son staff qui l’entourait de plus près maintenant suite à cette agression.


♥ ♠ ♣ ♦


Marshall esquissa un sourire sans rien dire, se contentant d’observer de nouveau les mouvements des foules. Les habitants de l’île se baladaient de nouveau dans les rues en étant rassuré de voir autant de troupe de la marine à chaque coin de rue. C’est ensuite que de nouveau la jeune fille aux ailes de chauve-souris prit la parole et se présenta enfin. Elle s’appelait Akuma Yueki et elle expliqua qu’elle n’avait aucun don ni même aucun goût pour le combat en lui-même. Elle c’était seulement défendue et bien entendu tout cela l’avait amené dans une escalade de violence interminable.


♥ ♠ ♣ ♦


Elle ne semblait pas avoir confiance en ses propres capacités et pourtant elle avait un certain potentiel malgré qu’elle fasse preuve de nonchalance. Marshall ne pouvait plus s’attarder dans les lieux, avec cette histoire d’attaque de pirate il avait perdu un temps fou. Bientôt le navire qui se rendait sur l’île de Perdiga mettrait les voiles et ca le futur traqueur céleste ne pouvait pas se le permettre. Il devait à tout prix se rendre à cet entretien qui l’attendait avec l’un des meilleurs soldats des îles célestes, l’ange guerrier Samwell. C’était même lui qui avait donné rendez-vous à Marshall après avoir vu en lui un grand potentiel malgré son statut de simple humain. Marshall d’un sourire rétorqua simplement à Akuma :



« Enchanté Akuma. Tu devrais avoir plus confiance en tes capacités, car voyager sur les mers n’est pas de tout repos. C’est tué ou être tué, ne l’oublie jamais. Bon, ce fut un plaisir, mais je ne peux pas rester plus longtemps ici, le navire que je dois prendre s’apprête à mettre les voiles. Qui sait, peut être qu’on se reverra, alors d’ici là tâche de devenir plus forte. Sayonara ! »


Suite à ce petit monologue, Marshall tourna les talons en esquissant un sourire en coin et en saluant Akuma d’un geste de la main pour lui dire au revoir. Le jeune scorpion se mettrait ainsi à courir à travers la foule pour se diriger rapidement vers le port. Lorsqu’il arriverait sur les quais, il monterait sur le navire qui le mènerait jusqu’à l’île de Perdiga, là ou son destin ferait de lui un traqueur céleste et bien plus tard encore il rencontrera son ami de toujours Tenshirou Tachibana. Montant à bord du grand navire marchand discrètement, le jeune guerrier se dissimulerait dans la cale du navire pendant tout le voyage afin de ne pas être repéré.


♥ ♠ ♣ ♦


Il n’avait pas les moyens de se payer le voyage et il allait devoir se mettre dans la peau d’un clandestin voyageur jusqu’à son arrivé. Il se nourrirait des caisses de nourriture présente dans la cale, on y retrouvait des mets déjà préparé, des plats tout fait avec les spécialités de l’île de Bananisland tel que de la glace pilée au sirop de banane, des brochettes de viande sautée à la banane, ou encore des beignets à la banane et même des chips à la banane. De quoi tenir tout le long du voyage tout en se régalant, c’était du bénef. Nul doute qu’un jour Marshall reviendrait sur l’île pour profiter un peu plus de l’ambiance bananesque de l’île.


♥ ♠ ♣ ♦


Marshall ne le savait pas encore mais l’île de Perdiga serait pour lui le véritable commencement de son aventure et de son voyage à travers les mers de North Blue, il rencontrerai énormément d’obstacle, mais par la suite il deviendra plus fort en compagnie de son coéquipier qui lui sera assigné bien plus tard après Perdiga, sa rapière serait à son service pour un long moment, pour le meilleur et pour le pire. Le navire marchand quitta définitivement l’horizon de l’île de la banane pour faire cap maintenant vers l’île sous la gouvernance des anges. L’île qui serait à l’origine de la naissance du véritable scorpion qui dormait profondément en Marshall, tel un démon en sommeil prêt à se lever pour faire preuve d’éclat et de fracas.



Spoiler:
 













Codage fait par Byby, pour Shinji et Ed. Ne pas recopier. Merci !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Akuma Yueki

avatar

Messages :
22

Feuille de personnage
Doriki: 290
Berry's: 20,000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Représailles royales [PV : Airakaz Marshall]    Mar 24 Mar - 19:02







† Représailles royales †
•Retour à la normale•

L'air de rien, cela faisait beaucoup de pirates inconscients qui agonisaient sur le sol, une fois que le grand bonhomme était passé. Il n'en restait pas un seul debout, Akuma et le combattant étaient les seuls rescapés de la mêlée, même si elle aurait voulu l'éviter. Se venger aurait été suffisant, mais on a voulu faire une escalade de violence et tout était parti en grosse bagarre générale entre eux deux et une bande de forbans belliqueux. Par chance la marine ne tarda pas à arriver avec un stock bien gros de menottes en poignets métalliques pour les mettre tous en état d'arrestation. C'était bien fait pour eux, oser faire tomber sa brochette de banane sautée au monstre marin, c'était un sacrilège, presque autant que de renverser du bon rhum. Akuma n'était pas très fan d'alcool, c'est entre autres pour ça qu'elle ne savait pas qu'on ne pouvait pas gaspiller ça sans avoir tout le monde sur le dos, mais ça allait de soi quand même.

Petit à petit, le festival retrouvait son rythme, il n'était pas question qu'une simple bataille locale affecte le déroulement de l'événement. Les bandits encore en vie étaient tranquillement escortés dans la base, tandis que les morts étaient évacués en-dehors de la ville pour être enterrés dans le plus grand anonymat. C'était la punition pour avoir osé s'en prendre à un roi, ils ne méritaient même pas une prime, juste une mort idiote. Heureusement la terre ne mit pas longtemps à recouvrir les traces de sang, ainsi que son odeur, avec les traces de pas et leur frottement. La jeune fille pouvait à présent s'en aller des ruines de l'estrade pour continuer de profiter du festival dans la paix et l'harmonie. Son ex-compagnon de combat revint alors vers elle pour ce qui semblait être un au revoir dans les bonnes formes. Mais il ne semblait pas trop aimer faire les choses simplement, si bien qu'il se mettait à lui faire la morale sur sa faiblesse et sur son manque de confiance. C'était normal de ne pas avoir confiance, elle savait qu'elle n'était pas forte en combat, au même prix que certains ne savaient pas cuisiner.


-Y a pas que le combat dans la vie, je me moque bien d'être faible physiquement. M'enfin je t'en veux pas trop, alors...à la revoyure !

Sur ces mots, le duo se divisa, et tandis que l'homme se dirigeait vers le port, Akuma avançait vers les stands encore debout après le passage de la tornade pirate. Il restait évidemment plein de mets délicieux et la jeune fille ne se privait pas de se remplir de nouveau la panse. Après s'être bien défoulée pendant une seconde et demie et s'être débattue pendant dix minutes, il lui fallait récupérer l'énergie brûlée et par conséquent refaire le plein de munitions. La journée avait été très chargée, et Akuma avaient beaucoup bougé, mais le navire marchand menaçait de repartir sans elle. Il fallait qu'elle reparte vite avant qu'il ne quitte le quai, mais par chance elle serrait contre sa poitrine un bel éventail de brochettes et d'autres viandes pour la route. Il était évident que le voyage allait encore être long, alors comme il n'y avait plus grand chose comme provisions dans les caisses, il fallait économiser. C'était ça de voyager clandestinement.

La jeune fille se pressa alors de monter dans une des caisses encore un peu remplies, alors que le soleil menaçait de se coucher d'une minute à l'autre. Une fois le couvercle bien remis comme il faut, elle se laissa transporter par les marchands, alors que les autres étaient presque toutes acheminées vers le bâteau. Il ne restait plus qu'elle et une petite série avant que tout soit parti, tout un tas de caisses vides qui allaient être encore remplies pour le lendemain. C'était vraiment un métier dynamique et fatiguant, surtout si ils devaient défendre leur marchandise contre les pirates. Heureusement grâce à l'intervention du type à l'épée et de la marine, ce n'était plus une menace d'actualité, et le peu qui avait pu échapper à leur autorité n'oseraient sûrement pas s'attaquer à eux sans renforts.

Un petit ricanement s'échappa alors de la bouche de la jeune fille, alors qu'elle se reposait tranquillement dans sa caisse, en pleine cale du navire. Elle avait la chance d'être souple et petite, entrer dans une caisse moyenne était facile. Par contre ce qui lui plaisait moins était qu'une fois l'air pur reniflé, elle trouvait que son ventre avait trop reçu de produits à base de bananes. Une chose était sûre, Akuma ne risquait plus d'en avaler avant quelques jours, vu tout ce qu'elle avait ingurgité. Mais elle était loin d'avoir tout découvert, tant de goûts n'attendaient qu'à franchir les portes du palais buccal, tant de nouvelles merveilles à observer, mais surtout d'autres aventures à vivre !


Spoiler:
 

©Akuma





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageRe: Représailles royales [PV : Airakaz Marshall]   
Revenir en haut Aller en bas


 Représailles royales [PV : Airakaz Marshall]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: North Blue :: Bananisland-