Mission Plomb BlancVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Airakaz Marshall
Traqueurs Célestes ▬ Scorpion
avatar

Messages :
100
Localisation :
In The Sky !
Fruit du démon :
Hie Hie No Mi [Réservé]
Grade / Métier :
Traqueur Céleste

Feuille de personnage
Doriki: 1328
Berry's: 295 000
Réputation/Prime: 18 000 000
MessageMission Plomb Blanc    Jeu 19 Mar - 15:24







“ La Cité Blanche ! „




D é c o u v e r t e _ W T F !



Après un échange philosophique intéressant et digne de sagesse, les deux célestes à bord du Zeppelin arrivaient enfin au dessus du royaume de Flevance. Lieu de la nouvelle mission des deux traqueurs qui décidément travaillaient à temps pleins ces temps-ci. Pas de repos pour des aventuriers, l’élite même de leur camp. Le pilote avait remit aux deux agents deux feuilles de routes contenant l’intitulé de cette nouvelle mission, les objectifs, les attentes mais aussi les dangers que pourraient rencontrés les deux frères d’armes. La mission était la suivante, trouver un moyen d’extraire un extrait de plomb blanc afin que ce même échantillon soit remis entre les mains du dit Dieu Valefor. Extrêmement simple, pour une fois Marshall pourrait peut être se la couler douce cette fois-ci contrairement à ce qu’il avait pu endurer sur Perdiga ou précédemment sur l’île de l’hécatombe marin. Il fallait simplement trouver un moyen d’extraction et ramener un échantillon du plomb blanc. Après avoir pris connaissance de la mission, Marshall plia la feuille de route qu’il plaça ensuite dans l’une des poches de sa veste en cuir. Cette fois-ci pas de parachutage expresse, le pilote avait fait simplement descendre une corde sur laquelle les deux agents devait se servir pour descendre en se laissant glissé sur celle-ci tout en la tenant fermement pour ne pas tomber à la renverse.


♥ ♠ ♣ ♦


Marshall s’avança le premier vers le bord de la sortie du navire volant et saisissa la corde pour se laisser tomber en glissant le long de celle-ci doucement à la manière des commandos. Le sabreur déposa ensuite pied sur le sol après être totalement descendu jusqu’en bas. La première chose qu’il pouvait voir c’était du blanc…beaucoup de blanc, un paysage blanc et des ruines blanches, tout était en miette, complètement détruit, mais d’un blanc pur, comme une sorte de paradis abandonné. Il n’y avait pas âme qui vive en plus de cela, un silence morbide régnait sur les lieux. En effet le royaume de Flevance était surnommé la « Cité Blanche » ou « Ville Blanche » du fait de son blanc de saturne, le fameux plomb blanc rare qui est la caractéristique majeur de l’île. Malheureusement jadis, cette particularité de l’île ce transforma en « trésor maudit » pour les habitants. En effet ce plomb blanc pouvait être très toxique et virulent après une trop grande exposition sur le long terme, provoquant la maladie du saturnisme. Et pourtant, une centaine d'années avant l'arrivée de l'industrie, le Gouvernement Mondial et la famille royale avaient à l’époque découvert que ce plomb était mortel pour l'homme. Ces-derniers avaient choisi de n'en pas informer le pays et on continué à tirer profit de ce commerce mortel, donnant naissance à ce saturnisme qui a ruiné le pays.


♥ ♠ ♣ ♦


Le Saturnisme était et est toujours une maladie non contagieuse et héréditaire. Elle est causée par l'accumulation de Césure dans le corps de la victime suite à son exposition à l'extraction du minerai et des produits fabriqués avec ce dernier. Il n'y a pas de symptômes particulier au début de la maladie, elle demeure ainsi imperceptible au début et lorsque que l'individu est peu atteint. Ses effets sont néanmoins observables avec les générations qui suivent, la maladie étant héréditaire, les individus qui suivent la descendance du malade sont ainsi atteints et ont une durée vie plus courte. Ainsi, au fur et à mesure, la famille est vouée à disparaître. Lorsque la maladie atteint un niveau inquiétant, des signes et des symptômes sont visibles sur la victime. Des taches blanches sur la peau apparaissent sur le corps de la victime. Peu à peu tous les citoyens tombèrent malade et finirent par mourir inévitablement, en voyant cela, la famille royale quitta lâchement le royaume en laissant son peuple livré à lui-même mourir par ce fléau. Les pays voisins, craignant que la maladie arrive jusqu’à eux per effet d’épidémie, décidèrent d’un commun accord définitif et impitoyable de mettre en quarantaine l'île et de tuer tous les immigrés et tous les survivants de Flevance. Amenant ainsi ces derniers jusqu’à la destruction même du royaume.


♥ ♠ ♣ ♦


Profitant du magnifique paysage blanc nacré quasi angélique et éclatant à nul autre pareil, Marshall remarqua rapidement qu’il n’y avait absolument aucune trace de vie, pas un seul animal. C’était plutôt rassurant dans le sens ou cette fois-ci il n’y aurait aucune chance de croiser des monstres ou des créatures marines contrairement à la précédente mission. Son regard se dirigea ensuite vers l’ouest, une immense tour blanche se distinguait de tout le reste des infrastructures en ruine et attira l’attention du jeune scorpion. Son instinct lui dictait irrésistiblement de s’y rendre, comme un appel farouche et indomptable. Une fois que Tenshirou serait à son tour descendu par la corde, le vaisseau volant quitterait les lieux pour revenir bien plus tard. La feuille de route indiquait cinq jours. Les deux célestes avaient cinq jours pour ramener un échantillon du plomb blanc et une manière de l’extraire qui devait être expliqué dans un rapport. Ce délai était largement suffisant même un peu trop, étant donné qu’a première vue il n’y avait aucune menace quelconque, puisque aucune de trace de vie n’était reparut depuis cette triste tragédie. Marshall s’adressa ensuite à Tenshirou pour prendre en main les rennes de la mission, non pas qu’il avait l’étoffe d’un chef mais étant donné qu’il était descendu le premier il voulait faire part de son idée :



« Je propose qu’on cherche chacun de son côté la localisation du plomb ou d’une technologie permettant d’extraire le plomb, comme ça on recouvrira plus de terrain et on sera plus efficace. Et on à de la chance, l’île est complètement abandonné, il n’y a plus que des ruines maintenant. On va pouvoir bosser tranquille. »



« Je vais l’ouest et voir ce qu’il y a dans cette grande tour bizarre là-bas. On se retrouve ici dans quatre heures pour faire le bilan de nos recherches. Bon, à tout à l’heure. »


Sans attendre Marshall quitta sa position actuelle afin de se diriger vers l’ouest du royaume abandonnée. Il na savait pas quelle direction prendrait Tenshirou, mais peu importe, après tout il n’y avait aucun danger et il était inutile de fouiller à deux au même endroit, l’île était assez grande et il ne fallait pas perdre de temps. En se dispersant les deux célestes pourraient quadriller plus de terrain et donc avoir deux fois plus de chance de tomber sur une mine ou des outils abandonnés permettant l’extraction du plomb blanc. Sur le chemin menant à la tour blanche, le sabreur pouvait constater l’ampleur des dégâts, des ruines, des débris, les ossements d’un temps passé et révolu qui se perdait dans cette blancheur immaculé et silencieuse. Même le souffle du vent semblait timide en ces terres ravagées et pourtant cela n’enlevait rien à la majesté et la beauté de l’île, une beauté bestiale qui faisait vibrer Marshall. Il se disait qu’il aurait voulu habiter dans un endroit aussi beau malgré la malédiction du saturnisme. Le scorpion après une longue marche finit par arriver au pied du prestigieux édifice blanchâtre, semblable aux défenses d’un éléphant dressé sur pied. C’était sans doute la plus importante construction de l’île, puisqu’elle surplombait tout le reste. La tour était principalement composé plomb blanc et renforcé par de l’acier trempé blanchit avec du colorant blanc. C’était quasiment irréel, on aurait dit un pont céleste menant vers Dieu et son paradis.






Malgré les dégâts qu’elle avait subit par le vieillissement de sa structure et de la végétation blanchie qui avait repris le dessus, le très grand bâtiment avait survécu aux caprices du temps et des aléas de la météo. Marshall leva la tête pour tenter d’apprécier et d’examiner la distance qui le séparait du sol et du sommet de la tour et il se disait qu’il y avait très largement plus de cent mètres de hauteurs. De quoi lui donner le tournis. Sans plus attendre il entra dans la tour par une porte brisé et grande ouverte. A l’intérieur on pouvait constater des bureaux et des chaises renversées mais aussi des ossements humains, symbole d’une ancienne activité au sein de cette enceinte devenu macabre. Sans s’attarder dans le hall d’entrée, Marshall continua sa marche pour monter les escaliers qui menait à l’étage au dessus. Il devait y en avoir un paquet à monter et à vérifier, il n’avait pas de temps à perdre. Pendant près de trois heures et demi le guerrier céleste fouilla chacune des salles, chaque recoin, chaque couloir et chaque étage de la tour jusqu’à atteindre le dernier étage portant le nombre 144. Oui il y avait 144 étages et pourtant Marshall n’était ni agacé, ni ennuyé, ni même épuisé par son parcours. Il était tellement fasciné par ces ruines et par le mystère qui entourait cette tour qu’il n’avait même pas vu le temps passer. Il ne lui restait qu’une demi-heure devant avant de retrouver Tenshirou comme convenu.


♥ ♠ ♣ ♦


Au 144 ème étage, Marshall se dirigea vers la dernière porte qui une fois ouverte menant à un très long couloir isolé étrangement de tout le reste de la tour. Comme ci cette partie de la tour avait été rajouté secrètement par les architectes de l’époque. Puis sur ce même couloir, il figurait un grand plan  de la totalité de la tour et sur ce même plan il était inscrit « Salle Des Réserves ». Cette salle interpella l’attention du jeune homme qui décida de s’y rendre sans plus attendre, l’excitation était grande pour le guerrier céleste. On aurait dit un enfant qui était sur le point de découvrir une grotte ou une cabane secrète que lui seul connaîtrait. Dévalant les marches quatre par quatre à très grande vitesse il finit par arriver devant une autre porte massif mais détruite partiellement. Marshall se contenta de pousser cette dernière, et le tas de ferraille tomba lourdement au sol dans un fracas assourdissant, fissurant par la même occasion le sol sur plusieurs mètres. Et quel fut sa stupeur et sa surprise lorsque la porte s’effondra…En effet il ne s’agissait absolument pas d’une salle de réserve mais d’un gigantesque complexe. Plus précisément un très grand laboratoire qui avait l’air technologiquement aussi avancé que cette cité sous-marine découverte par les deux célestes sous l’île de l’hécatombe marin. Marshall entra, il avait trouvé le jackpot, il observa chaque objet, il y avait des machines étranges qui étaient encore en état de fonctionnement, mais ce n’était pas tout. On pouvait trouver des fioles, des bocaux et toute sorte de produit chimique en tout genre. Et au fond de la salle une femme, mi-humaine, m-robot, une sorte de cyborg se trouvait là, siégeant dans une machine encore plus étrange. Marshall écarquilla les yeux, pris de surprise, bouche bée il était resté figé tellement il ne savait pas quoi faire et c’était encore pire quand cette même femme pris la parole  dit faiblement en direction de Makkura :



« S’il vous plait, aidez-moi…J’ai mal. Pitié, délivrez-moi… »



Qui était cette femme qui avait l’air de souffrir ? Qu’est ce qu’elle pouvait bien foutre ce trou perdu là, livré à elle-même ? Était-ce une arme bio-cybernétique qui était jadis en cours de projet et qui avait été abandonné ? Un projet fou ? C’était plutôt une atrocité humaine et rien d’autre à première vue au vu de l’état d’agonie dans lequel se trouvait cette personne. A ce moment là Marshall exprima du dégoût du fait de la laideur de l’apparence de la chose. Mais également un ressentiment profond de pitié et de compassion envers cette dernière. Marshall s’avança vers cette pauvre femme dans le but de lui apporter de l’aide tout en ayant le temps d’examiner cette dernière. Mais à peine quelque pas fait vers l’avant que quelqu’un d’autre fit une apparition soudaine en surgissant d’une autre porte à hublot. Cette personne était vêtue d’une écharpe verte autour du cou et d’une combinaison blanche propre aux scientifiques et d’un masque à gaz qui recouvrait la totalité de son visage en laissant seulement transparaître des cheveux blancs.




« Yo ! »



Marshall nerveux, sursauta sur le coup et par réflexe il dégaina sa rapière immédiatement en la dressant en face de l’homme au masque à gaz qui avait l’air totalement décontracté et serein. Analysant rapidement la situation à chaud, Marshall comprit que cette femme devait être sous le joug ou sous la charge de cet homme qui au vu de la voix qu’il avait devait être assez jeune. Le céleste tomba des nues, pensant que l’île était jusqu’à maintenant inhabité, il ne se doutait pas un seul instant qu’il pouvait y trouver quelqu’un, surtout cette chose en fabrication mi humaine, mi cybernétique et cet étrange jeune homme masqué qui ressemblait étrangement dans l’attitude à Tenshirou, mais pas que, physiquement, il avait exactement la même taille et la même couleur de cheveux. D’ailleurs pendant une fraction de seconde le jeune scorpion pensait qu’il s‘agissait de son ami le frelon mais il n’en était rien. Le début de cette nouvelle mission commençait avec un mystère des plus excitants. Qu’allait-il se passer ? Et du côté de Tenshirou qu’en était-il ? Avait-il trouvé quelque chose d’aussi insolite ? A suivre…














Codage fait par Byby, pour Shinji et Ed. Ne pas recopier. Merci !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Mission Plomb Blanc    Ven 20 Mar - 4:21


" Épisode 2 : Matériaux "






Feat. Aikaraz Marshall




C'est seulement après avoir bu un grand verre de lait et de s'être entièrement changé que Tenshirou se reposa sur le lit tranquillement en attendant la prochaine mission, lisant quelques livres d'histoire. Il adorait notamment les aventures de Naruto et les Chroniques des Dragon Balles. C'était des livres avec des dessins dedans partout et un peu de textes seulement. Bien entendu, il n'avait pas pu lire la partie où Itachi meurt que la prochaine mission allait bientôt commencer. Le Zeppelin en pleine vitesse, ils arrivaient bientôt à la prochaine île : Le royaume de Flevance. En se levant d'un bond, Tenshirou regarda autour de lui et haussa les épaules avant de mettre son masque et de se diriger sur le lien de rassemblement comme prévu. Il n'y avait rien d'intéressant, comme prévu également. On lui avait donné simplement une carte et une feuille sur laquelle les informations de la mission sont inscrites. Le but était donc de récupérer du plomb blanc, une matière importante pour leur chef. Bien qu'il ne tenait pas spécialement au chef, le Frelon accepta la tâche sans exprimer spécialement d'émotion, mettant son masque, prêt pour la mission.

Il prit alors la corde et se laissa glisser tout le long en ne tenant que la corde avec sa main. Une fois en bas, il fit quelques pas rapides, dépassant Marshall pour aller regarder autour de lui, comme émerveillé par ce nouveau paysage. C'était un paysage magnifiquement mortel, comme on peut le dire, puisque la couleur blanche serait apparemment dût au plomb très dangereux de ce pays. Il voyait une grande ville, mais personne visiblement. Se grattant un peu la tête, il regarda Marshall.

"C'est pas dangereux pour nous de rapporter ces trucs ?"

Après avoir écouté l'idée de Marshall, n'ayant aucune opposition, il hocha la tête et partit donc rapidement de son côté. Il fouilla alors les maisons une à une. Celles-ci ne contenaient que des choses pourris ou encore des cadavres, rien de bien joyeux pour le jeune Frelon qui avait déjà assez vu d'horreur sur l'île juste avant. Se grattant la tête, il se mit alors à fouiller dans toutes les salles des maisons sur son chemin, ne trouvant même pas l'ombre d'un indice. Gardant en tête son objectif, il se dirigea vers la tour à la place, mais vit une sorte de grotte à gauche, sur son chemin vers la tour. Voyant qu'il était encore réellement tôt, il décida donc d'y aller faire un tour, au cas où il trouverait quelque chose d'intéressant là-bas !

Fonçant droit en courant vers la tour comme il s'impatientait de voir ce qu'il y avait à l'intérieur, il entendit des bruits étranges venir de cet endroit-là. En entrant dans la grotte, il a pu confirmer ce qu'il entendait, c'était une sorte de bruit de machine qui travaillait. Ça semblait être des pirates qui avaient quelques tours de mécanique, des machines beaucoup moins sophistiqués qu'il n'y paraît. De simples leviers et des cordes qui montent des gros cailloux blancs. L'objectif semblait relativement simple, ils se servaient d'une grosse massue pour briser le plomb en petit morceaux qui tombent ensuite sur un petit chariot qui va être soulever par une corde. Les cailloux étaient transportés directement dans des grosses boîtes de bois. Tenshirou regardait le spectacle en se disant qu'il serait bien s'ils pouvaient en voler une boîte à ces pirates. L'ennui, c'est que les pirates étaient nombreux à cet endroit, il serait donc très difficile pour eux de s'infiltrer comme ça, en plus de cela, ces boîtes semblaient relativement lourdes, le Frelon tout seul n'avait pas la force physique pour le faire, il lui fallait Marshall pour faire cela, c'est certain. Tout en réfléchissant, il se fit interrompre par un pirate qui arriva derrière lui.

"Hey ! Tu fais quoi ici, morpion ?"

Tenshirou fut surprit par derrière, mais sans attendre, il regarda derrière lui. C'était un gros pirate qui faisait probablement la taille de Marshall, il ne reste donc plus qu'une seule option : fuir ! En voyant le pirate derrière lui, il fonça à vive allure avec un Direct Link, directement le pied dans les bourses du gros pirate ! Un cri retentissant se fit alors entendre à travers toute la grotte, laissant tous les pirates venir rapidement vers l'endroit du cri, armés jusqu'aux dents !

*Oups, c'est peut-être pas une bonne idée finalement d'avoir recours au moyen le plus rapide de se débarrasser d'un seul.*

Sur ces pensées, le Frelon le laissa souffrir et se mit donc à courir à travers la ville pour tenter de s'enfuir. Le bruit et la poussière soulevée par ses pas le trahissait largement, les pirates le poursuivit alors rapidement. Manque de bol, il s'était passé seulement 2 heures entre le départ et maintenant, et Tenshirou ne voulait pas attirer les ennuis jusqu'à la tour, cela serait très peu intéressant de se trimbaler ces pirates plus longtemps. Attrapant en chemin quelques cailloux de plomb sans réfléchir, il s'arrêta à un coin de rue avant de leur lancer dessus. Bien entendu, les pirates n'étaient pas stupides non plus, ils savaient que ce plomb était drôlement dangereux. Une fois touchés, ils se sont donc mis à paniquer comme des malades. Un Direct Link et le Traqueur se retrouva hors de leur vue, puisque le chemin menait à deux voies. Arrivant dans l'une des deux voies, il a pu se cacher dans une maison pendant un certain temps, le temps de regarder par la fenêtre les environs et de fouiller un peu dans la maison. C'était vraiment sale et très déplaisant pour Tenshirou, qui est un maniaque de l'hygiène, cet endroit n'avait pas été nettoyé depuis longtemps. Il utilisa un balais trouvé dans la maison pour nettoyer un coin et une chaise avant de s'y asseoir pour récapituler.

*Bon, alors voyons voir ... je sais comment récupérer le plomb, mais je ne peux pas le faire tout seul, pendant ce temps-là, Kaz a dût avoir trouver quelque chose de son côté également, ces pirates, je ne sais pas s'ils resteront là longtemps, mais je doute qu'ils abandonnent ma course juste comme ça. Autrement dit ... je pourrais tous les attirer maintenant qu'ils m'ont vu. Et si je les attirais pendant que Marshall en profite pour déplacer une petite boîte de plomb et se mettre à l'abri ? Ça me semble faisable comme plan.*

Sur ces pensées, il sortit alors de la maison avant de repérer la grande tour. L'heure n'était pas encore venu, mais il se décida de s'y rendre quand même.

Une fois à l'entrée, il a pu observer tout l'endroit avant de s'y précipiter en courant, d'un sursaut d'excitation. En regardant le hall d'entrée, il a pu comprendre qu'une civilisation vraiment sympa et avancée vivait ici. Les murs et le plafond étaient franchement magnifiques. La fouille allait donc commencer, il a pu prendre quelques biens qu'il trouvait en chemin avec lui, se disant que si personne n'en avait besoin, il pourrait vendre ça sur le marché des îles célestes et se récolter un peu d'argent en plus. Tout en les transportant, il monta les étages et prit quelques trucs par étage avant d'avoir les bras pleins au bout du 5ème étage seulement. Il décida alors de monter les étages 10 par 10, car celles-ci se ressemblaient beaucoup trop. Cependant, il n'y avait pas de changement qu'il a pu remarquer dans les étages. Au bout d'une heure, il s'était rendu à l'étage 144.

C'est alors qu'il a pu entendre un bruit venant d'une salle. "Salle de Réserve", qu'il lu sur l'entrée de la porte avant de lâcher tous les bijoux dans ses bras et regarder la femme sur le lit.

"C'est quoi ça ?"

À ce moment-là, il aperçu également l'autre type masqué à une autre entrée ainsi que Marshall.

"Tu as découvert quelque chose ?"


Un grand merci à Mwet pour ce codage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Airakaz Marshall
Traqueurs Célestes ▬ Scorpion
avatar

Messages :
100
Localisation :
In The Sky !
Fruit du démon :
Hie Hie No Mi [Réservé]
Grade / Métier :
Traqueur Céleste

Feuille de personnage
Doriki: 1328
Berry's: 295 000
Réputation/Prime: 18 000 000
MessageRe: Mission Plomb Blanc    Sam 21 Mar - 21:59







“ La Cité Blanche ! „




H u m i l i a t i o n !



Le jeune homme au masque à gaz dégageait une aura très intimidante qui en avait presque paralysé Marshall. En réalité il s’agissait d’une aura meurtrière ou plus communément appelé aussi « Saki ». Le jeune scorpion ne savait pas quoi faire dans cette situation inattendue et insolite. Il ne s’attendait pas à rencontré des gens sur une île abandonné depuis des années et surtout pas cette chose, cette femme à moitié humaine et à moitié machine. Quelque chose de très louche et de grave se passait ici. Juste après l’entrée du jeune scientifique, Tenshirou vint à sa rencontre en faisant irruption dans le laboratoire. Le frelon remarqua également avec stupeur l’étrangeté féminine tout en se questionnant sur cette dernière. Marshall ne pouvait pas lui répondre étant donné qu’il n’en savait pas plus que lui, mais nul doute qu’il s’agissait d’une expérience glauque. Voyant que l’inconnu aux cheveux blancs n’avait aucune intention de nuire au deux célestes, le jeune scorpion rangea sa rapière tout en restant silencieux. En voyant la scène, Tenshirou demanda au sabreur s’il avait pu découvrir quelque chose. Le guerrier claque sur ses jointures et d’un hochement de tête rapide de la droite vers la gauche il exprima un « non » catégorique. A vrai dire la seule découverte faite se trouvait devant lui et elle était inexplicable.


♥ ♠ ♣ ♦


Sur le bras métallique de la pauvre femme, gravé sur une plaque, il était inscrit en gras et en grand caractère « Prototype C-18, Cyborg Monster ». Marshall écarquilla les yeux, il avait déjà entendu, ou plutôt il avait déjà lu ce terme de « Cyborg Monster » dans un livre d’histoire. On dit qu’en 1584, le début d‘un projet vu le jour, le projet « Cyborg Monster » qui n’avait qu’un seul but, celui de Créer des unités militaires mi-vivante mi-machine susceptible d'intimider les ennemis par la peur, par leur apparence et leurs réputations. Une arme de dissuasion massive mise au point par l’unité des scientifiques du gouvernement mondial. Les nombreuses batailles qui précédaient la création de ces monstres cyborg furent d’une rare violence, opposant les célestes aux forces gouvernementales, chacun usant et développant sans cesse de nouvelles technologies pour exterminer leur adversaire. Marshall recolla peu à peu les bouts de puzzle de sa tête et finit par comprendre qu’il venait de tomber dans l’antre d’un laboratoire secret appartenant au gouvernement mondial. Et cet homme au masque à gaz ne devait être qu’un des hommes de science qui composait cette unité de scientifique du gouvernement. Il n’y avait pas d’autre explication possible. Du moins c’était sa théorie pour le moment, théorie qui allait être renforcé par l’entrée soudaine de quatre personnes.



« Y a un problème Doc’ ? Vous connaissez ces deux là ? Ils sont avec vous ? »

« Qu’est ce que tu raconte Jess ? Tu sais bien que le Doc’ travaille toujours seul. Et puis le royaume de Flevance est censé être une nation maudite et abandonné par l’humanité, jamais personne n’oserait venir ici sans une raison précise. Qui êtes-vous !? Qui vous envoie ici ? »



« Je suis d’avis qu’on les tues maintenant, ils ont en trop vu. »

« Non ! On est du CP6 je te rappel. Nous sommes seulement les gardes du corps du Doc’. L’assassinat on laisse ça à ces zozos du CP7 et du CP8. »


Dirent-ils l’un après l’autre en observant longuement le scorpion et le frelon. Marshall quant à lui, ne pu s’empêcher de soupirer grandement, encore une fois il devait tomber nez à nez face aux forces du gouvernement mondial. Contrairement au bataillon rencontré sur l’île de l’hécatombe marin, ces quatre agents là eux avaient l’air particulièrement fort. Ils faisaient tous preuve d’une confiance hors norme envers leurs propres capacités. Le jeune scorpion ne voulait pas prendre le risque de se confronter une nouvelle fois au gouvernement mondial. Il rengaina sa rapière et recula de quelques pas sans dire un seul mot tandis que le scientifique se rapprocha des deux célestes afin de prendre la parole à travers son masque à gaz. Masque qu’il n’avait même pas pris la peine de retirer, sans doute pour garder l’anonymat et éviter d’être reconnu. La voix qui s’échappait du filtre à air du masque rendait cette dernière légèrement étouffé, presque effrayante à chaque respiration et expiration faite par le « Doc’ ». Nul doute que ce scientifique possédait la force réunis des quatre agents qui l’entouraient. Son niveau de doriki devait facilement avoisiner plus ou moins le nombre 2500, peut être même plus. Dans tous les cas, Tenshirou et Marshall n’avait pas la capacité, ni puissance suffisante pour s’opposer au groupe gouvernemental qui se tenait face à eux.


« Je suis l’un des élèves du Sous-Chef de la Brigade Scientifique Assaid Sitrikk. Et malheureusement pour vous, par le plus grands des hasards, vous êtes tombez dans un des laboratoires secret du gouvernement mondial. J’aurais pu donner l’ordre à mes hommes de vous tuer, mais j’ai horreur de la vue du sang. »



« Alors on va conclure un deal. Premièrement, je voudrais tout d’abord que vous gardiez le silence sur ce que vous avez vu ici. Si jamais vous ne gardez pas le secret, je ferais en sorte que vous soyez chassez par le gouvernement mondial et vous deviendrez immédiatement des pirates aux yeux de la justice. Ça serait une fâcheuse situation n’est pas ? Tout le monde aimerait éviter cela, vous les premiers j’en suis intimement convaincu, huhuhuhu. Deuxièmement, j’aimerais que vous me débarrassiez des pirates présents sur l’île, et en échange vous pourrez repartir librement d’ici, vivant bien entendu. Huhuhuhuhu ! »


A la grande surprise du guerrier, le surnommé « Doc’ » était donc l’un des élèves d’un autre scientifique de renom, le sous-chef de la brigade scientifique Assaid Sitrikk rien que ça. Marshall ne le savait pas mais celui qui était surnommé « Double-Arm » était le numéro deux dans le monde scientifique après bien sur l’illustre Shimina Hiehashi, lui-même Chef de la brigade. Les deux célestes avaient à faire à du lourd et il était inutile de créer du trouble avec des gens de ce calibre. Marshall se contenta d’accepter la proposition du Doc’ en acquiesçant de la tête sans rien rajouter d’autre. Le sabreur tourna les talons pour se diriger vers la sortie tout en saisissant sur son passage le bras de son ami le frelon pour le faire également sortir du laboratoire afin que ce dernier ne puisse pas rétorquer et attiser par la suite la colère de ces hommes. Toujours silencieux Marshall descendrait la totalité des étages de la tour au côté de Tenshirou. Une fois en bas dans le hall d’entrée de l’édifice blanc, le guerrier céleste s’arrêta net. Son cœur avait sombré dans une colère noire, il n’avait pas accepté la manière hautaine adopté par les agents du gouvernement. Le jeune homme bien remonté, s’adressa à Tenshirou avec une voix sombre et imposante tout en lui faisant dos afin de cacher sa frustration :


« Quelle humiliation…On ne peut pas refuser le deal de ces types, nous n’avons pas le choix…Sinon c’est la mort pour nous. J’ai pu le sentir rien qu’en étant en face d’eux. Il faut qu’on devienne plus fort. Oui, bien plus fort que ces types du gouvernement et lorsque qu’une telle scène se reproduira, on pourra leur casser la gueule et être libre de nos choix. La liberté, c’est ça le vrai pouvoir. »



« Et toi alors, ta découvert un truc ? Est-ce que tu as croisé des pirates sur cette île ? Faut qu’ont les trouve et qu’ont les prennent en chasse. Une fois qu’on aura fait ça on s’occupera de prendre un extrait de plomb blanc et on attendra sagement la venue du Zeppelin. T’es ok ? »


Marshall avait du mal à digérer le fait qu’il était obligé d’obéir par faiblesse et par impuissance à des inconnues. Pour lui, cela avait eu le même effet que d’avoir été la cible d’un racket. Ne supportant pas son impuissance il voulait vite terminer cette mission en oubliant cette humiliation qu’il avait subit. Une humiliation qui avait fait naître chez lui une haine et une colère vorace à l’encontre du gouvernement mondial et de la marine. Au fond de lui il était même quasiment presque prêt à franchir le pas en devenant pirate juste par opposition envers le gouvernement mondial. Tenshirou se rendrait sûrement compte des sentiments éprouvés par Marshall, même si ce dernier faisait tout pour cacher sa frustration. Cette même frustration qui amena le jeune scorpion à vouloir obtenir plus de puissance, plus de force et plus de renommée afin de ne plus jamais être pris de haut. Dans un sens c’était un mal pour un bien, cette colère permettrait à Marshall de la diriger vers ces pirates qui avaient fait escale sur l’île, il se déchaînerait sur eux pour se défouler et exprimer toute sa rage à travers sa rapière. Cette fois-ci, c’était à Tenshirou de prendre en main le nouvel itinéraire. A suivre…














Codage fait par Byby, pour Shinji et Ed. Ne pas recopier. Merci !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Mission Plomb Blanc    Dim 22 Mar - 8:29


" Épisode 2 : Matériaux "






Feat. Aikaraz Marshall




À peine arrivé, il comprit que Marshall non plus n'en savait rien au final. On aurait dit que tout allait de travers sur cette île. C'est alors que quatre agents du gouvernement arrivèrent pour blablater et faire genre ils sont trop forts alors qu'en faite c'était des tafioles de première. C'était des tronches que Tenshirou trouvait vraiment marrant, ces mecs-là avaient des têtes de caricatures selon le Frelon. Celui-ci trouvait tout ça plutôt amusant. Il avait pour conviction que l'on reproduit aux autres ce qu'on a reçu, autrement dit, pour parler de façon aussi hautaine et aussi connard, ils devaient eux-mêmes s'être fait humilier un bon nombre de fois, ce qui amusait totalement le Traqueur albinos. Sur ces pensées, Tenshirou entendit le reste de la conversation. Le scientifique leur proposa un deal, en échange de se débarrasser des pirates, il allait leur offrir la vie sauve. C'était un deal honnête, personne n'y perdait quoi que ce soit. Du point de vue du Frelon, c'était même le meilleur deal qu'un ennemi pouvait offrir, bien mieux qu'il aurait jamais espéré. C'est alors qu'il hocha la tête en guise d'approbation au deal et se fit emmener par Marshall qui semblait clairement énervé par tout ça pendant qu'il descendait les escaliers. Les escaliers étaient longs, 144 étages, ce qui laissait le temps amplement aux gens de discuter.

Marshall semblait trouver cela écoeurant de se faire traiter de la sorte par le gouvernement et par des gens plus forts sans pouvoir rien faire, mais Tenshirou ne pouvait pas le laisser être en colère comme ça, il s'était promit auparavant de faire sourire Marshall, c'est ce qu'il ferait alors par les paroles qu'il répondit.

"Lorsqu'un lion se trouve devant une chèvre et lui offre de pouvoir s'en aller vivant, je trouve que c'est une assez belle liberté, la liberté fondamentale même : la liberté de pouvoir rester en vie. C'est à partir de cette liberté qu'on trouve toutes les autres libertés. Les forts écrasent les faibles, c'est une vérité universelle, pourtant, eux, ils nous ont laissé la vie sauve et ils ne nous ont au final rien fait. Leurs petits mots ne reflètent au final que leurs propres complexes intérieures."

Rigolant à vive voix et donnant une petite tape amicale dans le dos de Marshall, comme pour repousser toute la haine accumulée en lui d'un coup de lumière.

"C'était nos ennemis et pourtant ils ont choisit de nous épargner quand ils auraient pu choisir de nous tuer. À quoi sert la liberté ? À faire ce qu'on veut ? Si c'est ça, j'appelle ça plutôt "céder à ses propre caprices". Non, la liberté est une garantie que l'on peut choisir de vivre et pouvoir atteindre nos objectifs. Notre mission n'est pas compromise, aucun de nous deux n'est mort ni blessé, dans ces conditions-là, que notre liberté soit remise en cause ou non, ça ne me fait ni chaud ni froid, puisqu'après tout, tout le monde va bien. Si tu comptes leur casser la gueule la prochaine fois, je serais là pour t'aider à mettre le paquet, mais en attendant, la loi de la jungle s'applique ... s'il y a des forts pour nous écraser, il y a des faibles qui attendent d'être écrasés par nous ... Et on y arrive."

D'une simple logique, il venait d'inverser la loi de la jungle en faveur des deux célestes en parlant des pirates. Tenshirou se dirigea alors rapidement en hochant la tête au plan de Marshall. C'est alors qu'ils arrivèrent tous les deux devant le bateau qui allait bientôt partir, il ne restait plus qu'une grosse boîte remplie de plomb blanc à faire monter. Tenshirou regarda alors une maison au loin qui semblait bien positionnée et bien éloignée.

"Je ferais diversion, toi, essaies d'attraper la boîte que tu vois et de l'amener à cette maison-là bas, on se rejoindra-là. Et ... fais attention aux deux cons derrière nous qui pense que je n'ai pas entendu leurs bruits de pas ni sentit leur agressivité."

La dernière phrase prononcée par Tenshirou était munit d'un calme extrême, comme s'il prononçait l'évidence même, parlant comme s'il n'était même pas humain tellement ce qu'il disait avait une allure normale. C'était également une sorte d'impression qu'on pouvait avoir de lui, comme s'il était ... différent et qu'il n'est plus tout à fait humain dans sa tête. Sur ces mots, il arriva alors à découvert devant le bateau ennemi en souriant et en criant d'un coup.

"Hey ! Bandes de gros lards ! Vous abandonnez déjà ? Ça fait une heure que je vous attendais dans ma cachette ! Quelle bande de naze ! Je vais vous donner un indice cette fois-ci : Je ne vais plus me cacher !"





Il se retourna et regarda Marshall, caché derrière leur rocher de tout à l'heure, avec un regard qui était différent de son habitude, une sorte d'intention meurtrière jamais ressentie auparavant fit surface sur son visage.

"J'ai changé d'idée, Marshall ! Massacrons-les jusqu'aux derniers, Ufufufu !"

Refaisant face aux pirates, il avança avec une grande confiance en lui-même. Les pirates étaient environs une vingtaine, ils entourèrent donc rapidement Tenshirou avec des épées et des lances. La graine de la folie venait de se planter dans l'innocence pendant que la graine de la compassion se plantait dans la haine. Quel destin peut bien attendre les deux jeunes hommes désormais ?



Un grand merci à Mwet pour ce codage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Airakaz Marshall
Traqueurs Célestes ▬ Scorpion
avatar

Messages :
100
Localisation :
In The Sky !
Fruit du démon :
Hie Hie No Mi [Réservé]
Grade / Métier :
Traqueur Céleste

Feuille de personnage
Doriki: 1328
Berry's: 295 000
Réputation/Prime: 18 000 000
MessageRe: Mission Plomb Blanc    Mar 24 Mar - 16:29







“ La Cité Blanche ! „




O b j e c t i f _ A t t e i n t !



Tenshirou déballa sa conception de la liberté, pour lui être épargné par plus fort que soit était une forme de liberté. Chose à laquelle au fond de lui Marshall n’était pas d’accord puisque si l’on est épargné par quelqu’un ce n’est pas par principe de liberté mais bien parce que celui qui épargne fait preuve de pitié ou de miséricorde selon la personnalité du type en face. Et il était encore plus sceptique lorsqu’il entendu cette métaphore sans sens entre la comparaison avec le lion et la chèvre et d’en tirer la conclusion qu’il s’agissait de la liberté de rester en vie. Cela n’avait aucun sens pour Marshall car si la liberté dépendait des forts, alors il s’agissait tout bonnement d’un esclavagisme de pur jus exercé par un plus fort que soit. Cette manière d’enjolivé la réalité par des métaphores et des contre-vérités ne tenant sur aucun principe philosophique avait définitivement créé chez Marshall un « non. » ferme. Non il n’était absolument pas convaincu par les propres tenues de son coéquipier. Ou alors était-il trop bête pour comprendre, ou peut être encore trop jeune et trop inexpérimenté. En tout cas la seule chose sur laquelle il pouvait être d’accord c’était sur le fait que les forts écrasaient les fiables sur leurs passages. Et justement Marshall voulait faire partit des forts, il voulait être assez fort pour qu’on ne décide pas à sa place de quelle liberté il avait le droit de jouir ou non.


♥♠★♣♦


Tenshirou par la suite tapota le dos de Marshall comme pour le rassurer et pour tenter d’apaiser la colère qui sommeillait en lui, une colère qui se transformait à chaque seconde en une haine dévorante. Le frelon continua dans son long monologue à expliquer son point de vue sur la liberté, laissant Marshall perplexe et sceptique encore une fois puisque selon lui Tenshirou se trompait lourdement. Sa vision du monde et de la liberté était tout bonnement et simplement de l’ordre du conte de fée. Mais le jeune traqueur céleste de peur de froisser son ami masqué, décida de se taire et d’acquiescer bêtement tout en faisant semblant de boire les paroles de Tenshirou. Et puis il ne voulait surtout pas se lancer dans un débat soporifique et philosophique sur le sujet, ce n’était ni le lieu ni le moment d’ailleurs. Marshall était plutôt terre à terre et il n’allait pas se défiler sur ce qu’il ressentait. Oui c’était une humiliation et non une forme de liberté quelconque. La seule chose qui rassura est qui réconforta le jeune scorpion, c’était le fait de savoir que Tenshirou proposa son aide le jour ou Marshall voudrait se venger de cette humiliation. Des paroles qui avaient fait arracher un petit sourire au sabreur. En effet un léger rictus qui se dessinait timidement sur les coins de ses lèvres tandis que finalement les deux combattants arrivaient enfin au navire appartenant aux pirates.


♥♠★♣♦


En examinant la configuration du terrain, Tenshirou proposa son plan d’attaque. Ce dernier ferait diversion tandis que Marshall devait s’occuper de voler la boite pour ensuite la transporter jusqu’à une des maisons abandonné et en ruine plus loin. Un plan plutôt intéressant, mais qui se voua immédiatement à tomber dans l’oublie. Tenshirou semblait peu à peu changer d’humeur lorsqu’il repéra deux hommes du fait du bruit causé par leurs pas. Sans aucune explication, le frelon devint soudainement lunatique, il avait comme fait place à un autre Tenshirou, plus sombre, plus froid et plus effrayant. Marshall pouvait ressentir le niveau de « Saki » de ce dernier augmenter à vitesse grand V, son aura meurtrière était quasiment palpable dans l’atmosphère. Marshall ne comprenait rien, il se demandait pendant quelques instants si il s’agissait bien du Tenshirou qu’il avait connu, ce jeune homme si sensible et fragile d’apparence sans son masque. L’amoureux des animaux et de la nature devenait maintenant le démon ogre mangeur d’homme, plus précisément ici, mangeur de pirate. Toujours dans cette folie inexplicable, Tenshirou se leva pour montrer sa présence avec audace et arrogance en défiant directement tous les pirates présents en usant d’insultes et de provocations qui ne manquerait pas de faire effet.


♥♠★♣♦


Marshall n’avait plus le choix, il se montra à son tour malgré lui tout en regardant curieusement Tenshirou qui exprima son souhait de littéralement massacré tout l’équipage pirate sans attendre en dégageant une aura encore plus effrayante qu’il y a quelques secondes. Il s’avança suite à cela d’avantage vers l’avant avec une lueur démoniaque dans les yeux. Puis immédiatement il se retrouva entouré d’une vingtaine d’hommes armés jusqu’aux dents. L’un des pirates s’occupa de faire monter la boite contenant des extraits de plomb blanc à bord du navire. Le premier objectif de Marshall serait de récupérer cette boite dans les plus brefs délais, afin que la mission soit un succès, il avait dans l’idée de laisser Tenshirou tirer avantage de cette folie passagère et de faire éclater sa rage meurtrière pour s’occuper des pirates qui l’entouraient. Tout compte fait, Tenshirou allait tout de même faire diversion malgré lui. Il était inutile pour Marshall de résonner son ami du fait qu’il était plongé dans un état second, du même type qu’une personne qui serait bipolaire, voir skyzophrène. Cette démence passagère était peut être du au stress de la mission ou peut être était-ce le fait d’avoir été humilié par ces agents du gouvernement. C’était tout à fait possible, après tout l’esprit humain était aussi secret que la localisation du One Piece lui-même.



** Je n’ai jamais ressentit quelque chose d’aussi brutal jusqu’à maintenant…Son aura meurtrière à un atteint un niveau démentielle…Qui est tu vraiment Tenshirou !? **



Pensif, Marshall ne savait plus quoi penser d’un tel changement de personnalité. Alors qu’il avait perdu du temps à rester immobile sur sa position, le navire commençait à se décaler peu à peu de la rive avec au bord du navire le capitaine qui abandonnait tout bonnement les hommes formant son équipage. Marshall ne pouvait pas se permettre de voir cette boite disparaître sans rien faire. C’est ainsi qu’immédiatement il ignora Tenshirou et les vingt hommes qui l’entouraient pour sauter jusqu’à la rampe du navire, puis pour ensuite s’y accrocher et monter à bord en une grimpée athlétique. Il faisait face au capitaine pirate qui dégaina un sabre de grande taille, prêt à en découdre pour protéger sa collecte de plomb blanc. Marshall serait de même te dégainerait sa rapière en un geste vif et élégant. C’est alors que les deux hommes se lanceraient dans un duel au sabre, le capitaine pirate utilisait l’art du kendô, tandis que Marshall se défendrait avec son art de l’escrime. Les claquements des deux lames retentissaient à bord du navire qui quittait peu à peu les rives du royaume de Flevance. C’était mauvais, Marshall ne devait pas trop s’éloigner de l’île au risque de laisser Tenshirou livré à lui-même face à toute cette racaille qui le débordait de chaque coin. Le jeune céleste utilisa sa technique du « Ohayo Sasori » traduit littéralement par « Salut du Scorpion ».

♥♠★♣♦

Marshall s'élança et sauta à grande vitesse au dessus de la tête du capitaine pirate, et tel un scorpion prêt à attaquer et à fendre l'air avec sa puissante queue en aiguille, le sabreur effectuerait une coupe à la verticale rapide et puissante de manière à trancher tout l’axe méridien du corps de son adversaire en un seul coup net, précis et dévastateur. L’ennemi du guerrier céleste ne pu en réchapper et sombra dans une mort quasi instantané. Marshall rengaina son arme et se retourna pour saisir la boite…Mauvaise surprise…La boite n’était plus là, elle avait disparut. Au cours du duel, la boite avait été éjectée suite aux coups violents que s’étaient échangés les deux sabreurs. C’est ce que Marshall en avait conclu du moins, et immédiatement il se jeta en mer pour vérifier si son hypothèse était la bonne. Et en effet elle l’était. Il pouvait clairement voir la boite blanche s’enfonçant doucement mais sûrement dans les profondeurs des eaux. Marshall se mit à nager rapidement, il avait gagné en expérience dans ce domaine grâce à son escapade sauvage sur l’île de l’hécatombe marin ou il n’avait fait quasiment que cela. Au moment ou le guerrier s’apprêtait à poser sa main sur la boite dans le but de la saisir et de la ramener à bord, un gigantesque requin avait fait son apparition en avalant d’une seule traite non seulement la boite mais également Marshall avec.





Ingéré à l’intérieur du titanesque requin blanc, le jeune céleste ne comptait pas finir en casse-croûte. Depuis l’intérieur de l’estomac de la bête légendaire, terreur des mers depuis des lustres tout comme c’était le cas de la pieuvre géante, le sabreur utiliserait la Technique la plus rapide et la plus puissante qu’il possédait dans son répertoire de combat en utilisant son surpuissant « Sasori Death » qui puisait sa force dans l’art de dégainer et de trancher pour tuer l’adversaire en un seul coup. Il transperça sauvagement l’estomac du gigantesque requin blanc en un fracas sanglant. On pouvait voir maintenant nager librement au grée des courants et des flots marins des organes et des intestins ornés puis entourés d’une grande marre de sang qui se mélangeait au bleuté de l’océan. Marshall saisi enfin la boite pour de bon et remonta avec en nageant avec force et vigueur pour enfin atteindre la surface. Le sabreur pouvait s’apercevoir que le navire maintenant vide était très loin, il avait été emporté par les vagues marines et finit par se confondre avec le vaste horizon. Marshall n’avait pas le choix il allait devoir nager jusqu’à la rive de l’île pour de nouveau rejoindre Tenshirou en plein combat actuellement. Il aura fallu une quinzaine de minute pour enfin atteindre de nouveau l’île et pour y déposer la boite sur la terre ferme pour ensuite remonter à son tour.


♥♠★♣♦


Épuisé, Marshall reprenait son souffle après avoir fait autant de brasse. La nage c’était fatiguant, particulièrement lorsqu’on tirait derrière lui une boite remplit de plomb blanc. Ce n’était pas un, mais plusieurs extraits que les agents célestes avaient en main à présent. Et la technique pour extraire cette matière était simple et serait rédiger sur un rapport qui serait livré avec la boite. Encore une fois la mission avait réussit et les traqueurs célestes pouvaient se pavaner à moitié de la réalisation de cette mission. A moitié du fait qu’ils avaient été tout de même humiliés par des agents du gouvernement. Marshall n’avait pas oublie et il n’oublierait pas de si tôt, créant en lui, du plus profond de son cœur une rancune vorace envers le gouvernement mondial. Si le mouvement révolutionnaire existait encore, nul doute qu’il aurait directement embrassait ce camp et rejoint la doctrine de ce groupe qui n’était maintenant plus qu’un lointain souvenir dans l’histoire de ce monde. Bref à peine son souffle retrouvé que Marshall se dirigea vers Tenshirou qui avait fait un véritable massacre. Les cadavres saignant et encore chaud des pirates s’empilaient tout autour de lui. Le frelon avait fait preuve d’une rare barbarie. Ce dernier ne semblait pas avoir retrouvé son état normal même après ce massacre. Marshall se rapprocha de Tenshirou et d’un air sérieux il s’écria :



« C’était quoi ce bazar ? Je t’ai jamais vu comme ça auparavant…T’étais normal, t’avais ficelé un bon plan qui limiterait les casses, puis d’un coup, t’as comme qui dirait pété un câble. Ça t’arrive souvent ces petites folies passagères comme ça ?



« J’aimerais bien savoir avec qui je bosse bordel… »


Dit-il tout en s’allumant un cigare mouillé qu’il eu à peine le temps de profiter en tirant une seule fois dessus pour finalement jeter le tout sur le côté. Bien que la mission soit une réussite Marshall était remonté aujourd’hui, il ne comprenait plus Tenshirou et il voulait savoir si ce genre de folie passagère serait du domaine du quotidien. Il devait à tout prix connaître parfaitement son coéquipier, car connaître son ami, son compagnon d’arme était la clé de la réussite de ce duo et des prochaines missions à venir. Peut être que son camarade souffrait de lésion psychologique du à un passé trouble, ou alors peut être que Tenshirou avait l’âme d’un psychopathe caché au plus profond de lui, peu importe les raisons Marshall s’en foutait, il voulait seulement en apprendre plus sur Tenshirou afin de ne plus être surpris à l’avenir par ce genre d’événement inattendue. Maintenant que l’objectif était enfin atteint, à savoir collecter un extrait de plomb blanc, il ne restait plus qu’à atteindre l’arrivée du Zeppelin qui devait les récupérer. Maintenant la nuit commençait peu à peu à tomber, le soleil faisant place à la clarté de la lune scintillante. Le navire volant devait arriver dans trois jours. Un temps libre considérable pour les deux agents célestes. A suivre…














Codage fait par Byby, pour Shinji et Ed. Ne pas recopier. Merci !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Mission Plomb Blanc    Mer 25 Mar - 6:42


" Épisode 2 : Matériaux "






Feat. Aikaraz Marshall




Comme si toute gêne avait disparut en lui, le Frelon s'avançait toujours, juste avant qu'un pirate armée d'une massue en bois vienne le cogner dans le dos. La massue se brisa face à son armure aussi solide que l'acier, mais il en ressentit tout de même une légère douleur. Se retournant, il fit face à son adversaire, le dévisageant en haussant un sourcil, comme pour le provoquer, pour lui demander "Tu m'veux quoi, enculé ?". C'était un regard extrêmement malpoli, qui n'allait pas du tout avec le caractère pacifique de Tenshirou, son visage avait une allure horriblement laide à ce moment-là, et le masque n'y était pas pour grand chose. En s'avançant vers son ennemi qui constatait comme un idiot que sa massue était brisée, le Traqueur vient sauter d'un grand bond de Direct Link pour foncer droit vers lui et lui donner un grand coup de pied dans l'entrejambe. Le Tenshirou actuel semble se souvenir de tout ce qu'il s'est passé, le fait d'avoir visé les couilles rendait la scène particulièrement ridicule. En se retournant, il vit venir vers lui un bout de lance qu'il esquiva de justesse, celle-ci taillant tout de même un petit peu son masque. Il attrapa ensuite la manche de la lance et la cassa.

"Critical Hit ... Crush !"

D'un geste de la main, il écrasa le bois mince dont était constitué la manche de la lance du pirate, brisant ainsi son arme et peut-être bien même son estime. Les autres racailles semblaient relativement impressionnés et avancèrent alors d'autant plus. Regardant autour de lui, il fronça davantage les sourcils, réfléchissant un petit peu, se rendant compte qu'il était bien dans la merde quand même. C'est alors qu'il se baissa en ayant vu du coin de l'oeil une lame qui allait le trancher, juste avant de sauter d'un second Direct Link vers le pirate qui tenait l'épée, oubliant donc celui qui tenait une lance brisée. Suite à son saut, il était directement au dessus de la tête de ce pirate et donna donc un coup puissant sur son crâne, l'assommant plus ou moins. Suite au saut, il prit pour appuie le corps géant du pirate afin de se propulser et d'atterrir à terre, dehors du cercle qui l'entourait. Cette fois-ci, c'était une flèche qui revolait sur son dos, la flèche n'a pas put perforer son armure, mais elle a réussi à le déformer néanmoins.

"Ahhhhhhhhh !"

Criant de douleur, Tenshirou se retourna et regarda les pirates, mais en réfléchissant un peu, il se rendit compte qu'il devait bien prendre l'initiative et les attaquer pour les tuer tous directement. Pris d'une envie folle de voir du sang couler, envie alimentée par la douleur qu'il venait de ressentir, il fonça donc en courant vers le tas, se baissant face au premier pirate pour donner un coup de pied bien placé, encore entre les jambes. Sa logique était simple : S'il continuait à viser des endroits plus vitales, il finirait par prendre des dégâts, donc autant commencer par mettre hors d'état de nuire tous les pirates avant de les tuer réellement. La folie continuait à se propager en lui comme un virus. Son coeur battait très vite et il ressentait les pulsions. Sautant à côté pour s'approcher d'un autre pirate désormais, il se mit à viser les couilles de chaque adversaire. Au bout de quelques minutes, il était venu à bout de tous ses adversaires en usant de cette méthode. C'est alors qu'il les regarda avec un regard victorieux et moqueur, tandis que les pirates étaient plus ou moins tous à terre, entrain de tenir leurs bourses entre les deux mains, grinçant les dents dût à la douleur.

"Si vous aviez prévu d'avoir des enfants un jour, sachez que je les ai tous tués !"

Sur ces paroles, il ramassa une épée avant de s'approcher et trancher la tête d'un pirate rapidement, ce qui créa pour effet d'intimider tous les autres, les faisant reculer d'un bond. Cependant, il ne les regardait pas, il regardait le sang couper du corps de sa première victime.

*Ce sang ... si rouge, si abondant, si vive ... C'est une sensation si unique d'en voir ... c'est ... une couleur si belle dans cette ville si blanche. Je n'ai jamais ressentis tout cela, je vais tout de suite aller chercher plus de peintures*

Sur ses pensées, il regarda de nouveau ses futures victimes, avançant d'abord lentement, puis, de façon imprévisible, il accélérait soudainement vers une cible avant de l'empaler avec une lance ou de le décapiter avec une épée. Son armure devenait de plus en plus rouge au fur et à mesure. C'était une folie meurtrière insatiable, tout ce à quoi il pouvait penser, c'était que les pirates étaient des ennemis et qu'il devait les faire payer, mais de quoi ? Il n'en avait aucune idée et il ne voulait pas le savoir.

Après son massacre, il regarda autour de lui et retira son masque en respirant d'un grand coup. L'atmosphère venait de s'échauffer un peu plus dût à tout ce sang coulé. Le sang de ces pirates était chaud et c'était quelque chose de très rare à voir pour Tenshirou. Cependant, en regardant son masque de nouveau, il y vit la petite déchirure fait par un couteau d'un pirate. En caressant cette déchirure, il eut soudainement un léger mal de tête. En regardant la déchirure de plus près ... il venait d'avoir une nouvelle pensée.

*Mais qu'est-ce que c'est ? Cette déchirure me rappelle quelque chose ... on dirait ... oui, les déchirures chez moi, lorsque ma mère a disparut ... attends, quoi ? Ma mère a ... disparue ? C'est quoi ce bordel ? Tout ceci est si étrange ... Et puis, qu'est-ce que je suis entrain de faire, moi ?*

Revenant doucement à ses esprits, il vit alors Marshall lui parler de façon plutôt précipité. Il entendait ce que le Scorpion disait, mais il ne s'en souvenait que vaguement, c'est alors qu'il répondit en souriant et en se grattant la tête.

"Ne dis pas de bêtises voyons, je n'ai pas pu péter un cable juste comme ça. Enfin, que m'est-il arrivé ? Et ces pauvres pirates, que leur est-il arrivé ? C'est toi qui as fait tout cela ? Ma foi ... tu étais vraiment très en colère, on devrait faire une partie de sport pour te changer les idées en rentrant !"

Souriant comme à son habitude, Tenshirou regardait Marshall qui semblait parler de folie ou quelque chose dans le genre, mais il ne se souvenait plus vraiment, ou à vrai dire, c'est comme si quelque chose ou quelqu'un ne voulait pas qu'il s'en souvienne. Cependant, il remarqua le sang sur son armure et il sentait que son battement de coeur était bien plus rapide et puissant que d'habitude, pourtant, il n'était pas du tout fatigué. Même si Marshall n'avait pas mentionné les meurtres, lui, il comprenait peu à peu la situation.

"Je ne sais pas trop de quoi tu parles, mais maintenant que j'y pense, je crois avoir la sensation d'avoir fait tout ce carnage. Cependant, je pense que même lorsque j'étais dans cet humeur différente, je pouvais plus ou moins raisonner, je me souviens d'avoir pensé à des stratégies, à l'instant, je n'étais pas fou réellement ... c'était plutôt comme ... des Pulsions d'une origine inconnue."

Haussant les épaules, il vit la boîte avec Marshall et lui fit un gros signe du pouce pour le féliciter d'avoir accompli la mission. C'est alors qu'il se dirigea vers l'endroit prévu pour la rencontre, il restait néanmoins quelques temps avant que le Zeppelin ne revienne. Tenshirou ne comprenait pas pourquoi il était devenu comme ça, mais il n'en avait pas vraiment peur, car il est convaincu qu'il se contrôlait. L'origine de sa folie est encore inconnue, mais une chose est certaine : Elle reviendra. Ce que Tenshirou disait n'avait rien de bien rassurant, mais bon, le doute, n'est-ce pas au final une simple épreuve pour tester la confiance mutuelle ?


Un grand merci à Mwet pour ce codage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Airakaz Marshall
Traqueurs Célestes ▬ Scorpion
avatar

Messages :
100
Localisation :
In The Sky !
Fruit du démon :
Hie Hie No Mi [Réservé]
Grade / Métier :
Traqueur Céleste

Feuille de personnage
Doriki: 1328
Berry's: 295 000
Réputation/Prime: 18 000 000
MessageRe: Mission Plomb Blanc    Mer 25 Mar - 16:56







“ La Cité Blanche ! „




D i r e c t i o n _ L u v n e e l !



Marshall venait de comprendre que la folie passagère et intempestive de Tenshirou n’était pas voulu, mais bien quelque chose qu’il ne pouvait ni contrôler ni même prévoir. Et par-dessus le marché il ne se souvenait d’absolument rien ou seulement de quelques bribes de souvenirs éparpillés dans sa tête ici et là en se concentrant. Nul doute que pour subir ce genre de psychose passagère, il fallait avoir subi de très lourd traumatisme durant l’enfance. Tenshirou avait du sans doute du endurer des épreuves extrêmement difficile par le passé. En voyant les cadavres déchiquetés, le jeune scorpion se demandait si Tenshirou était capable sans le vouloir de s’en prendre à lui dans ses moments de folies. Et si jamais un jour cela arrivait, Marshall devait-il le combattre et le neutraliser ou seulement fuir en attendant qu’il se calme ? Pensif, le sabreur ne savait plus quoi penser de cette situation délicate. Un médecin n’y changerait rien d’ailleurs, seule le frelon pouvait s’en sortir tout seul. Il devait affronter ses propres démons et aller de l’avant pour ne plus subir ce genre de transformation subite de la personnalité. En voyant de nouveau le sourire chaleureux et doux de Tenshirou, Marshall avait du mal à imaginer qu’une telle cruauté et qu’une telle sauvagerie pouvait sommeillait dans les abysses psychologiques du frelon, tel une ruche habité par le démon.


♥♠★♣♦


Cette ténébreuse psychose lui rappelait son père qui par le passé jadis était atteint justement lui aussi d’un trouble bipolaire à caractère aggravé. Et dans cet état terrifiant le père de Marshall avait pour habitude de réciter un étrange poème qui n’avait à première vue aucun sens, le voici tel qui suit : « Joli nuage, tu me rappelles ma fille chérie, qui s’exprime, elle, avec furtivité dans d’intenses regards, pour répondre à mes mots et mes chants, dans sa folie. Les mots sont des véhicules pour ma pensée, et des invités de choix dans mon cœur .Certains sont durs et d’autres doux, comme pour  » Les oiseaux  ». Les mots sont nos serviteurs quand nous les respectons avec tous leurs caractères, et surprenants dans leur liberté d’existence, suivant l’interprétation de chacun. Merci pour ce rêve éveillé, cette conscience active du rôle de l’esprit sur la matière, sur la vitalité des sentiments et impermanence des émotions. Et bravo pour cette victoire rayonnante de l’âme « de mois elle  » sur cette folie enivrante. Magnifique leçon de savoir-vivre et triomphe de l’humour ! ». Et à chaque fois que son défunt père récité ce texte si étrange, il ne pouvait s’empêcher de tuer tout ce qui bougeait, famille, ami, ennemi, peu importe, tout ce qui avait une âme et du sang bleu…euh…rouge. Marshall connaissait donc ce genre de folie et il comprenait le cas de Tenshirou.


♥♠★♣♦


Ne préférant pas remuer le couteau sur la plaie en parlant encore de ce fâcheux incident, Marshall préféra s’occuper de rédiger le rapport de mission. Il allait inscrire en premier lieux la quantité de plomb blanc approximatif récupéré, mais aussi la manière dont on pouvait l’extraire sans oublier le fait que cette matière première faisait encore la convoitise de certains, tel que ces pirates. Le guerrier céleste n’allait cependant pas mentionné le fait qu’il existait ici un laboratoire secret tenu par le gouvernement mondial étant donné que Marshall avait donné sa parole sur le fait qu’il garderait le secret après convenu à ce petit deal avec les agents du Cipher Phol et le responsable scientifique du labo. Sa plume dansait, bougeait sur la feuille maintenant emprunt d’encre noir et d’un texte qui résumait au mieux la situation sur le Royaume de Flevance. Le crépuscule commençait à se dissiper pour laisser place à une nuit éclairé par la lune. Profitant de l’intense clarté de cette dernière, Marshall put terminer librement son papier. Passé cette nuit et il ne resterait plus que deux jours avant l’arrivée du navire volant. Après cela, aucune mission n’était prévue pour le moment, ils auraient quartier libre pour quelques jours sans doute avant la prochaine mission. Bref, tout en finalisant son texte, le guerrier céleste s’adressa à Tenshirou :



« Après cette mission on aura quartier libre pour quelques temps. On va pouvoir en profiter pour s’entraîner quelque part en attendant la prochaine mission. »



« Je me vois bien t’affronter en duel un de ses jours…Ça serait un bon entraînement justement tu ne trouve pas ? »


Après avoir terminé, il plia le papier et accrocha le rapport sur la boite afin qu’il accompagne celui-ci tel une notice. L’écriture  de ce rapport lui avait rappelé son passé en tant que soldat de l’armée du royaume sur lequel il était natif, l’île d’Al Zalarîm. A l’époque il en avait bavé à formuler tous ses rapports pour le compte de l’armée royale. Des longs rapports qui précédé une mission périlleuse d’infiltration. Il avait réussi à tromper tous les hommes d’un certain Seidi et envoyer son message sans soucis, maintenant il fallait attendre l'arrivée des renforts de la part de l’armée. Ça allait être dur qui sais combien de temps, cela mettrait surtout qu'il savait que trop bien, que Seidi pourrait le détruire en peu de temps au vu de son niveau, un homme de son envergure en était largement capable. Tant mieux pour le sabreur il fallait dire, il était au moins tranquille de ce coté là. Pour ne pas trop le défier il valait mieux rester dans son coin et attendre que le rapport qu’il avait envoyé via un pigeon voyageur fasse le boulot. Et c’était ce même rapport qui lui avait sauvé la vie, avertissant le reste de l’armée qui l’avait secouru des mains de ce puissant Seidi. L’ironie était qu’un simple bout de papier lui avait sauvé la vie in extremis. Conclusion : faite bien vos devoirs aussi futiles soit-ils, et vous en récolterez les bénéfices aussitôt.


« Tenshirou, prend le temps de te poser durant ces deux jours qu’il nous reste. Médite sur toi-même et réfléchis à ce que tu peux faire et à ce que tu ne veux pas faire. Les démons du passé nous rattrapent toujours lorsque l’on décide de ne pas les affronter. Aucun avenir, ni aucune destinée ne se construit sans sacrifice et sans combat car en réalité l’homme a été crée pour une vie de lutte. »



« Je vais faire le tour de l’île et je reviens ici dans deux jours…Je te laisse la garde de la boite. A plus tard ! »


Sans attendre Marshall s’éclipse en pleine nuit sous la lune éclatante. Il voulait laisser Tenshirou tranquille un moment pour que ce dernier puisse réfléchir sereinement sur sa propre personne et sur ce qui lui était arrivé, cette fameuse folie passagère. Le jeune scorpion pensait qu’en laissant seul Tenshirou livré à lui-même il se souviendrait de quelque chose ou trouverait-il un moyen de trouver la réponse à ses folies passagère dont il semblait régulièrement victime. Peut être que la méditation lui apporterait une certaine paix intérieure. La paix de l’âme était l’unique chose qui amenait à la sérénité d’une existence et donc à la tranquillité de toute une vie. Marshall quant à lui se reposerait tout simplement en se demandant si cette vie de traqueur allait durer longtemps. Sa soif de puissance le conduirait peut être à faire des choix difficile, mais pour le moment il voulait profiter au maximum du présent et de l’expérience qu’il pouvait acquérir auprès des célestes. L’homme parmi les anges voulait surpasser les cieux et marquer son nom à jamais dans l’histoire du monde d’en bas mais aussi d’en haut. Pour cette nuit il trouva refuge dans une des très nombreuses maisons en ruines du royaume abandonnée. Ce n’était pas si déplaisant de s’endormir dans un paysage aussi féeriquement blanc que Flevance.


♥♠★♣♦


Cette première nuit sans la présence de Tenshirou à ses côtés fut bizarre pour Marshall, qui gouta de nouveau à la solitude des temps premiers, mais tellement reposante. L’aube s’était présentée et les premiers rayons du soleil battaient de leur plein rayonnement en illuminant la cité blanche. Durant ses deux jours Marshall se contenterait de marcher pour visiter l’île vide, les mains dans les poches, telle une tranquille et paisible randonnée de vacance. Il n’avait pas croisé Tenshirou en cours de route qui devait s’affairer à des choses sans doute dont Marshall ignorait la teneur. Bien que cette marche fût totalement anodine, elle avait eu le don de renforcer quelque peu l’endurance physique du sabreur. D’ailleurs Il ne se rendait même pas compte que cette promenade de longue durée et cet effort fournis lui apportait le plus grand bien, tant bien même au niveau de santé que mental. Et la vision de cette couleur blanchâtre venait égayer le moral du guerrier céleste. Une couleur qui inspirait beaucoup de chose dans les pensées de Marshall. Pour lui le blanc signifiait la virginité, la pureté, la justice et son triomphe, mais également le froid avec la neige qui recouvre tout et donne une atmosphère de désert et d'infertilité. Une couleur donc à deux extrêmes. Une couleur qui lui rappelait aussi le blanc de la tonalité lunaire, cette couleur du reflet de l'Absolu.


♥♠★♣♦


Elle revêt le triomphe des élus comme dans certain écrit sacré on pouvait le lire : "Celui qui vaincra, sera vêtu de Blanc ". Bref, après deux jours de découverte et de marche mais aussi de repos et de sommeil bien mérité, Marshall décida enfin de rejoindre de nouveau Tenshirou à l’endroit convenu. Il ne savait pas si son camarade avait eu le temps de bien réfléchir et de méditer ou même de faire autre chose de son temps libre. Il aperçut le frelon près de la boite et du rapport qui y avait été rattaché. Tenshirou avait l’air d’avoir bonne mine, il avait peut être régler son problème…ou pas. Bref dans tous les cas au loin le Zeppelin une arrivée des plus bruyante, ce petit bijoux de technologie provenant tout droit des îles célestes attisait toujours autant chez Marshall un émerveillement non dissimulé. En approchant de son compagnon d’arme, Marshall tapota ce dernier au niveau du dos comme pour le saluer chaleureusement après ces deux jours passés sans l’avoir vu Auprès de lui. Juste après le pilote depuis le vaisseau volant, jeta deux cordes afin que les deux agents célestes montent à bord. Le sabreur avait maintenant l’habitude de ce petit rituel de fin. En saisissant l’une des cordes avec poigne il accrocha cette dernière sur la boite afin que le pilote tire dessus pour faire remonter le tout.






Le surnommé scorpion en saisissant la seconde corde avec force remonterait en se hissant jusqu’en haut à bord du navire volant, talonné sans doute juste après par Tenshirou. Une fois que le pilote remonta bien à bord la boite qui contenait le rapport et les extraits de plomb blanc, il tira sur la sur la corde pour faire remonter plus vite les deux célestes. Une fois tout ce beau monde à bord, le pilote reprendrait les commandes pour quitter de suite le royaume de Flevance avec pour prochaine direction le Royaume de Luvneel. Le lieu ou les deux traqueurs célestes seraient déposés, pour profiter du leur quartier libre étant donné qu’aucune autre mission leur avait été confié pour l’instant. Un temps de répit vital qui permettrait aux deux combattants de se reposer, mais également de s’entraîner durement pour palier à leur faiblesse et pour devenir plus fort. Les prochaines missions ne seraient peut être pas aussi simple que cette dernière effectué et il était primordiale d’être au top physiquement et mentalement pour affronter n’importe quel obstacle. Le duo avait encore de beau jour devant eux, il fallait juste renforcer et améliorer le travail d’équipe pour faire preuve de plus d’efficacité. La survie se basait sur l’entraide et l’entraide amenait à la pérennité.  A suivre prochainement au « Royaume De Luvneel ».



Spoiler:
 














Codage fait par Byby, pour Shinji et Ed. Ne pas recopier. Merci !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Mission Plomb Blanc    Sam 28 Mar - 17:36


" Épisode 2 : Matériaux "






Feat. Aikaraz Marshall




La discussion fut plutôt bizarre et originale du point de vue de Tenshirou. C'est la première fois qu'on lui disait qu'il avait fait quelque chose de ... mal ? Il n'en était plus tellement certain, mais regardant ses vêtements pleins de sang, il se trouvait drôlement répugnant et enleva rapidement son uniforme avant de le plier et de soupire tout en écoutant ce que Marshall avait à dire. La solitude serait donc selon lui une solution au problème de Tenshirou ? C'est peut-être le cas en effet, en tout cas, il comptait bien essayer de faire quelque chose au sujet de sa folie. En ayant fini la discussion, il se contenta de hocher la tête, sans répondre à sa demande de duel car il en avait marre de se battre pour le moment, avant de partir dans une direction différente, vers la forêt. Il méditait alors tout en se mettant proche d'une rivière sur ce qui s'était passé. Tenshirou se souvenait brièvement qu'ils étaient sur le point de réaliser un bon plan d'attaque et c'est là que tout a cloché. Il n'y avait pas de raison particulière, mais Tenshirou se sentait bizarre, de plus en plus, à force d'y penser justement.

En enlevant ses habits et en entrant dans l'eau pour les laver et se laver, il continuait à réfléchir. Les petites vagues de la rivière étaient tellement paisibles par rapport au massacre. Il retrouvait plus ou moins son calme habituel, mais il avait désormais un sentiment de vide, comme si quelque chose n'allait pas. Bien entendu, si les supérieurs le savait, ça serait très problématique, mais bon, il imaginait difficilement Marshall aller faire un rapport comme ça, le Frelon décida donc de lui faire confiance et de ne pas le mentionner de si tôt.

*Pourquoi quelque chose d'aussi bizarre m'est arrivé ? On aurait dit que j'endure une sorte de stress depuis longtemps et que ça m'a comme dirait libéré d'agir de la sorte. Les pauvres pirates morts, c'est pas très drôle pour eux, mais bon, c'était des méchants et transporter un plomb si dangereux n'était surement pas la chose la moins belliqueuse à faire. Mais dans ce cas, en quoi est-ce que moi et Marshall sommes différents d'eux ? Parce que nous, on fait partie d'un camp différent ? C'est totalement stupide comme raisonnement. Non, la seule différence c'est que nous étions plus forts ... beaucoup plus forts. Dans ce cas, il faut absolument que l'on reste sur le droit chemin, nous en écarter causerait la perte de notre raison d'être et surtout, notre cause n'aurait plus aucune légitimité. Mais d'abord, je dois trouver la raison de cette folie.*

Après son petit bain, il plaça son uniforme au bord de la forêt. La nuit venait de tomber une nouvelle fois. Tenshirou observa alors les environs et donna un puissant coup de poing sur le tronc d'un arbre, comme pour exprimer sa colère. Il était vraiment très effrayé mais aussi frustré de lui-même. Il se mit alors à donner une rafale de coup de poings sur l'arbre, comme pour se défouler un maximum, juste avant de se calmer, en respirant profondément, quelques heures plus tard.

Regardant ses mains, il eut alors une petite idée de ce qui s'est passé. Regardant l'arbre qui était en piètre état, il vient alors caresser les traces de poing en soupirant d'aise. Il s'était sentit plutôt bien, c'était des notions qu'il ne connaissait pas mais qu'il venait de découvrir, la notion du "stress".

*Et si c'est à cause de ça ? Dût à l'éducation que ma mère m'a donné, je ne fais que faire semblant d'ignorer ce que les autres me font en endurant le tout, mais récemment, sa disparition, tous ces combats, tous ces entraînements, ils m'ont laissé comme un arrière goût d'injustice et d'insatisfaction. Mais cela fait tellement longtemps que je met ces sentiments de côté pour ne pas faire d'histoire qu'on dirait qu'ils se sont évolués en pulsion meurtrières ... comme si au fond de moi-même, j'étais plus que trop pressé de la retrouver. Néanmoins, mon aventure ne fait que commencer, je dois absolument me noyer dans les travaux et dans tout ce qui peut me défouler afin de ne pas laisser cette folie revenir ... surtout que cette fois-ci, je suis sûr que ces gens du Cipher Pol en sont pour quelque chose !*

Il se mit alors à frapper les arbres et à dormir durant le reste du temps jusqu'à aller au point de rendez-vous pour rejoindre le Scorpion. Il se sentait très comblé à ce moment-là, il avait comprit pourquoi sa folie lui procurait autant de plaisir. Pour cette raison, il regarda le Scorpion sans dire grand chose, mais son sourire était devenu serein. Prenant une corde après Marshall, il monta dans le Zeppelin afin de se rendre sur les lieux de la prochaine mission. Il s'aventura alors dans les couloirs, ayant très faim, afin d'aller se chercher de bonnes ailes de poulet à grignoter. C'est alors qu'il vit Marshall en chemin avant de lui répondre.

"Je suis pas tellement fanatique des combats, mais je suis prêt à m'entraîner avec toi."



Un grand merci à Mwet pour ce codage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageRe: Mission Plomb Blanc   
Revenir en haut Aller en bas


 Mission Plomb BlancVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: North Blue :: Royaume de Flevance-