[EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ Falling Skies

avatar

Messages :
19
Message[EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)    Sam 4 Avr - 19:08
Tout semblait tranquille durant cette magnifique journée, c'était d'ailleurs un miracle que la météo ne se soit pas planté en racontant qu'il ferait beau sur toutes les mers des blues. Pour ce qui était de grand line, on s'en foutait un peu, prédire le temps là bas se relève du miracle.
Et pourtant, cette journée ne va pas être de tout repos pour vous aujourd'hui. Vous ne le savez pas encore, mais l'île sur laquelle vous vous trouvez abrite un commandant des Pirates de l'Amour, et surtout plusieurs de leurs soldats.

Ils ont déjà commencé à diffuser le parfum de Miss Lova un peu partout grâce à des dials. C'est peut être pour cela que tout le monde est en train de tomber amoureux de la première chose s'approchant. Leurs desseins sont toujours inconnus, mais il va falloir rapidement trouver les responsables de ce désastre si vous voulez vous en sortir indemne et ne pas subir une honte éternelle après avoir tringlé une chaise pendant trois-quarts d'heure en pensant qu'il s'agissait là de l'amour de votre vie.
Oh, nous n'avons rien contre cet amour, à dire vrai, cela ne nous regarde pas, mais votre amour-propre lui en prendra un coup.

Vous vous retrouvez ainsi sur LogueTown, à chercher l'équipage gênant obligeant la population à faire n'importe quoi avec n'importe qui. C'est une totale mascarade, et vous êtes le seul à pouvoir empêcher cette situation. Bon, le Gouvernement mondial, les amiraux, tous ces cons là peuvent intervenir, mais ils en ont un peu rien à foutre en fait, trop occupé à faire des choses plus importantes...
Non, sans déconner, les officiers des îles où vous venez de débarquer sont dans le pétrin, même si de leur point de vue c'est plutôt pas mal. Ça dépend qui ils sont en train de séduire quoi...

Arriverez vous à venir à bout de Sainte Valentine et ses hommes ?





Sainte Valentine


Nom : Valentine
Prénom : Vénus
Surnom : Sainte Valentine
Age : 26 ans
Bio : Passionnée par l'amour et les romans à l'eau de rose, Vénus a rejoint très tôt l'équipage du pingouin, le  trouvant mignon. Elle aurait pu rejoindre la marine mais elle souhaitait un monde de liberté où elle pourrait aimer celui qu'elle aime... A ce jour elle ne l'a pas encore trouvé mais elle compte bien réussir grâce à son équipage. Et surtout trouver le beau gosse musclé qu'elle puisse rendre amoureux d'elle.
Aphreudite l'a tout de même prévenu, si elle est pas bien dans la vue de sa cible, celle-ci risque de tomber amoureuse de la mauvaise personne, chose.
Fruit du démon : /
Armement : Deux pistolets
Capacités : Tireuse chevronnée.
Doriki : 869
Prime : 10 000 000




Citation :
Ordre des réponses :

- Ein Téheim
- Sung Weoo
- Naru Sämatsukii
- Nagoshi Usami
- PNJ

N'oubliez pas, vous avez 48h pour poster, et vous pouvez utilisé un bonus de 24h supplémentaire une fois. Sinon votre tour sera sauté. S'il est sauté une fois, vous serez éliminé de l'event.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ein Téheim
L'androgyne tatoué
avatar

Messages :
11
Fruit du démon :
Numa numa no mi (réservé?)
Grade / Métier :
Cartographe

Feuille de personnage
Doriki: 450
Berry's: 1 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)    Dim 5 Avr - 23:48


Cela faisait déjà une semaine que Ein était arrivé à Loguetown. Désireux de trouver des gens prêt à se rendre sur Grand Line, évidemment si c'étaient des chasseurs de primes, cela serait parfait. Mais le jeune homme n'espérait quand même pas trop et se contenterait donc d'un navire marchand ou pourquoi pas, voyager avec la Marine. Même si comme il s'en doutait, la Marine ne voudrait surement pas de lui à bord d'un vaisseau militaire. Normal, on prend pas de civil quoi. Il était donc dans une chambre d’hôtel à boire un café et manger des petits gâteaux pour le petit déjeuner. Oui: il était quatorze heure passé et il venait de se lever. Vous avez un problème avec ça? Et bien pas lui, au contraire. Et pour ceux qui sont du genre: l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, il répondrait: pendant que tu te couches tôt et que tu dors, moi j'sors et je me tape ta meuf.

Mais inutile de nous éloigner du sujet principale. Ein s'alluma une cigarette et observa par la fenêtre l'animation de la grande rue. Les gens semblaient étrange, certains faisaient des déclarations à d'autres, pire il avait vu un homme se frotter à un lampadaire alors qu'une femme courait après un chien avec un bouquet de fleurs. La première pensée du chasseur de primes fut: "Mais... Dafuq!?" Sa curiosité lui donnait envie de sortir, d'aller voir ce qu'il se passait dehors et de comprendre. Mais d'un autre coté, il ne se sentait pas de mettre le nez dehors pour se retrouver affublé d'un mec ou d'une nana qui voudrait se le faire. Pire encore: qu'il soit aussi victime de cette fièvre et tente de séduire le chariot en face de l'hôtel ou alors de draguer le fleuriste qui lui lançait déjà souvent des regards malsains car il devait s'imaginer des trucs.

Terminant son café: après tout, rien ne pressait, on était pas aux pièces ni sur le point de voir éclater une guerre civile. Ein se souvint alors du journal qu'il avait lu quelques jours plus tôt: un équipage étrange qui répandait "l'amour" sur son passage. Et si c'était justement un coup de cet équipage? Sur ce, il attrapa sa longue veste en cuir qu'il jeta sur ses épaules, glissant rapidement ses bras dans les manches. Là, il prit son poing américain posé sur la table de chevet et le passa à ses doigts de la main gauche. A son autre main, comme toujours il y avait un bandage qui tenait l'impact dial dans sa paume de main. Il ouvrit alors la porte à la volée, fonça dans le couloir, dévala quatre à quatre les marches d'escaliers pour se retrouver enfin dans le hall d'entrée. C'est là qu'il vit une scène des plus étranges. Le réceptionniste tentait de faire un prix à un pot de fleur en lui disant que depuis qu'ils se connaissaient, c'était dommage qu'ils ne soient pas plus intimes et donc, il lui proposait une nuit quasiment gratuite -geste commercial oblige- pour qu'ils la passent ensemble et qu'ils apprennent à se connaitre plus en... Profondeur. Ein eut un léger haut le cœur en imaginant le réceptionniste: un homme de la cinquantaine, petite moustache et une calvitie prononcée, sans oublié le ventre proéminent, qui déversait toute sa frustration sexuel sur ce pauvre ficus.

"Je crois que je ne pourrai rien voir de pire..."

Cette phrase sortit presque tout seule de la bouche de Ein qui la regrettait déjà. Car aux vues de la situation, il risquait justement de voir pire à son plus grand regret. Il détourna les yeux de l'homme et sa plante pour se diriger vers la porte de l'hôtel. Il l'ouvrit alors et fut un peu éblouit par le soleil, levant sa main au dessus de ses yeux. Une odeur étrange lui parvint alors aux narines et avant de se dire que c'était peut-être du gaz ou du poison ou tout autre truc louche, il en avait déjà prit une longue bouffée. Durant une ou deux seconde, il fut prit d'un vertige, son cœur s'emballait alors que ses mains devenaient moites, sa gorge était étrangement sèche aussi. Posant une main contre le mur, il prit un instant pour que le vertige passe et releva alors la tête pour voir ce qu'il s'était passé dans la rue depuis qu'il avait quitté la fenêtre de sa chambre. Ignorant encore qu'il allait tomber amoureux de la première personne ou chose qu'il verrait...

Restait donc à savoir de qui ou quoi il allait tomber amoureux. Chanceux ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Sung Weoo
蛟龙 - Jiao Long
avatar

Messages :
50
Localisation :
Las Camp
Fruit du démon :
Hito Hito no mi : Modèle Daibutsu ( Réservé )
Grade / Métier :
Sbire de Luther

Feuille de personnage
Doriki: 410
Berry's: 21 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)    Mar 7 Avr - 13:22
Par amour !
feat. les autres types. [EVENT]
Il ne respecte que le bifton.. Weoo

« Atchoo ! » 

Les premières paroles prononcées sur cette île, l'arrivée ici bas sur East Blue changeait totalement de l'ambiance de Las Camp, après tout, ici rien à voir avec l'ambiance constante, cette impression permanente d'avoir un pistolet pointé sur le torse, non. Ici déjà sur la mer on se sentais déjà en toute sérénité, j'en avais même enlevé mes chaussures pendant le voyage, c'est dire !

Être capable d'apprécier le vent, l'odeur de la mer, pour une fois ça ne fait pas de mal, au lieu des épices et l'odeur des Wcs non débouchés. Enfin, ça c'est seulement les mardis ! Arrivé au port avec seulement une moitié de bateau qui flottait tel un malheureux pirate je mis pour la première fois, le pied a terre sur East Blue.

La petite ville portuaire de Logue Town, j'en avais entendu parler, mais était-ce réellement un endroit viable ? Qu'est-ce que des sbires de marcus viendraient faire ici ? Le boss avait vraiment pété un plomb c'est sur ! En tout cas, ce n'était pas Las Camp c'est sur, mais la situation ici était bien bizarre, des « je t'aime » volaient a tout les coins de rue et bien avant que je ne m'en rende compte, je m'étais mis a sautiller au lieu de marcher normalement, un grand sourire niais jusqu'au coin des joues, je m'engouffrait dans les rues non familières de cette île.

Porte fermées, fenêtre également, cris de joie plutôt prononcé et des Sung heureux comme pas deux ! Enfin, ouais heureux mais cherchant a remplir ce sentiment de vide dans son cœur,  je n'avais jamais ressenti ça auparavant, j'avais beaucoup d'amour a donner, mais personne pour le recevoir !

J'étais donc en train de déambuler dans les rues vidées de Logue Town, cherchant l'âme sœur, la mission de Luther ? Elle pouvais bien attendre un petit peu ! Après tout, on parlait d'amour ! L'amour pardi ! J'avais bien tenté de faire la cour a une porte, mais ce n'était visiblement pas la meilleure idée, les plantes ne parlaient pas, non ! Il me fallait de la femelle !

Pas n'importe la quelle ! Pulpeuse, belle, magnifique même ! Une véritable déesse sur terre ! Enfin, ça c'était juste avant que je ne trébuche et tombe dans une cave a moitié ouverte.

Mon nez était tombé droit dans cette poudre blanche. L'imbécile que j'étais, avait bien entendu renifler de toute ses forces, tel un éléphant qui boit dans la rivière avec sa trompe. Fort heureusement, ce n'étais que de la farine. Mes yeux se levèrent avant de se poser sur un coquillage, camouflé ici comme si personne ne voulait qu'on le trouve.. bon, par contre je n'avais rien réalisé, a part un haussage d'épaule inutile je n'avais rien fait dans cette cave. J'avais bien entendu repris la recherche de l’âme sœur

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Naru Sämatsukii
Atout complètement inutile
avatar

Messages :
10

Feuille de personnage
Doriki: 410
Berry's: 70 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)    Jeu 9 Avr - 8:02



Naru poussa un bâillement sans fin tout en étirant allégrement ses bras. Yeux à moitié ouvert, elle resserra ses bras contre son énorme peluche en regardant la scène qui se déroulait devant elle. Un marin ne cessait de s’agiter en faisant des nœuds et en déroulant des cordes. Ses mouvements incessants fatiguaient Naru qui se leva pour déambuler sur le bateau en trainant son doudou. Cela faisait plusieurs jours qu’elle et Nagoshi étaient sur ce bateau, Nagoshi avait reçu une mission dont Naru n’avait strictement rien compris. Selon ce qu’elle avait entendu ils devraient combattre l’amour. Pour une Naru qui aimait tout ce qui existait sur cette Terre il lui semblait inconcevable de vouloir combattre le sentiment le plus heureux qui existait en ce monde. Elle avait donc décidée de bouder Nagoshi. Bouder pour elle signifiait ignorer une personne pendant au moins 5 min, et quand il s’agissait de bouder Nagoshi cela relevait de l’exploit.  Elle en fut d’ailleurs incapable, et lui avait sauté au cou après 2 minutes pour attirer l’attention de son dieu. Cependant, la petite fille prit la décision de tout faire pour empêcher son protecteur et ses amis de détruire l’Amour et elle avait déjà commencée à concevoir des plans infaillibles. Elle appela cette opération l’opération scarabée poilue ! En effet le scarabée poilue bien que peu attirant avait pour habitude de lier de vrais liens avec sa ou son partenaire qui pouvaient rester en couple jusqu’à leur mort. D’ailleurs un éthologiste nommé Rudolf Frönsetrich avait réussi à prouver que certains scarabées pouvaient parfois passer leur vie avec un de leur semblable du même sexe. Ou encore qu’il avait observé un scarabée poilu tomber profondément amoureux d’une noix et mourir pour elle en tentant de la protéger d’un  écureuil.

C’est ainsi que, debout sur la proue du bateau, la main serrant sa peluche et l’autre protégeant ses yeux du soleil, Naru fit le point sur ses plans pour contrer la destruction de l’amour en observant l’horizon. Déjà, il fallait qu’elle sourie à tout le monde et fasse encore plus de câlins. Ensuite il lui fallait déceler le moindre signe de mauvaise humeur ou de rage pour l’anéantir dans le flan ! euh… dans l’œuf ! Naru ouvrit grand ses yeux lorsque soudain elle vit la terre à l’horion. Elle explosa de rire en lâchant son doudou et  partit en courant, hurlant sur tout le bateau :

«  TERREEEEEEEEEEEEEEE, ON EST ARRIVEEEEEEEEEEEEES !!!! BOUGEZ VOS FESSEUUUUUUUUUUUUUUh !!!! »

Naru sautillait de joie ravie de découvrir encore une nouvelle île. De plus il s’agissait de l’île ou Gold D Roger avait péri et lorsque Naru avait appris ceci son excitation s’était trouvée multipliée. La petite fille possédait une véritable admiration pour Roger, en plus d’avoir une belle moustache ce dernier parlait de trésor. Et Naru aimait les trésors, moins que le scarabée à taches jaunes mais presque autant que les phasmes papyrus ! Elle avait d’ailleurs attrapé un scarabée cornu pour le déposer en offrande sur le lieu de la mort de son héro. Elle souri à l’île qui se rapprochait en se retournant pour chercher Nagochi du regard. Elle le vit non loin d’elle et lui sauta dessus en lui prenant la main et en le tirant vers la proue :

« Regarde, regarde, regarde on voit l’île de logue Tann !!! Tu crois qu’on peut encore voir la tête de Roger ? Dis tu penses que qu’il souriait à la mort ? Möa je suis sure que oui ! Il est trop super classe après tout! »

Naru serra un peu plus la main de Nagoshi et lui offrit le regard le plus mignon qu’il lui était possible de donner :

« Pas autant que toi quand même ca c’est sure ! »

Bien qu’elle le pensait vraiment ces paroles faisaient partie de l’opération scarabée poilu, son plan était en marche, elle allait prouver que l'amour était bien plus réconfortant et bienvenue que la guerre et la rage. Les marins s’affairaient autour d’eux le bateau n’allait pas tarder à amarrer. Naru lâcha la main de Nagochi et bondit en direction de l’endroit ou l’escalier allait être placé, voulant être la première à descendre sur l’île. Elle fut donc l’une des premières à observer un comportement étrange sur l’île. Les habitants étaient prit d’une frénésie inhabituelle et certains fuyaient d’autre alors que quelques uns s’embrassaient langoureusement. Naru cru qu’il s’agissait d’une fête et n’en fut que davantage ravie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PNJ Falling Skies

avatar

Messages :
19
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)    Lun 13 Avr - 1:21
Sainte Valentine préparait ses divers plans, elle avait déjà fait mettre et planquer dans des endroits insolites de petit dial qui diffusait le parfum d'amour. Cependant, ce n'était pas assez pour emporter dans l'ouragan de l'amour toutes les personnes habitant l'île de Logue Town. Fort heureusement notre dame qui adorait tout ce qui était mignon avait une petite collection animale tout aussi « kawaii » qu'un bébé phoque, cependant moins gay que ceux-là... Equipés de masque à gaz et de dial diffuseur du parfum, tous ces animaux s'apprêtaient à vagabonder partout dans la ville, ainsi tout le monde goûtera à l'amour. Clébard, chat, piaf et même macaque étaient éparpillés dans la ville, diffusant la jolie fumée rose.

- Heu ... Sainte Valentine ... !

- Quoi encore ?! Vous n'êtes pas capable de diffuser le parfum ?

- ... Seulement y'a une gamine ...

- Et alors ?

- Bah elle est toute mignonne la petiote et penser qu'elle pourrait être victime d'un de ces mecs en rut...

- Mignone ? Montrez-moi ça ! ... KYAH ! Je la veux ! Ramenez là moi de suite !

A l'aide d'un Den Den Mushi, les pirates avaient montré qui était la petite. Valentine adorant les choses mignonnes, ne pouvait passer à côté d'une telle « chose ».

- Y'a aussi un beau mec aux yeux bleus, au cas où vous cherchez toujours votre bourreaux des cœurs...

Petit résumé, des animaux diffusent le parfum partout sur l'île, pour y mettre fin, attrapez ou tuez-les. Des hommes de mains débarques pour kidnapper Naru Sämatsukii. Ein Téheim fait la rencontre de Sainte Valentine en personne, voulant voir le "beau mec aux yeux bleus" d'elle même. En gros, de l'action prévus dans vos Rp. Bon Rp a tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ein Téheim
L'androgyne tatoué
avatar

Messages :
11
Fruit du démon :
Numa numa no mi (réservé?)
Grade / Métier :
Cartographe

Feuille de personnage
Doriki: 450
Berry's: 1 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)    Mar 14 Avr - 19:53


Pendant un instant Ein écarquilla les yeux. Il n'arrivait pas à croire le ridicule de ce qu'il avait sous le nez: un singe, enfin un chimpanzé se grattait le derrière tout en tenant un dial dans l'autre patte. Son esprit aurait certainement réussi à faire le rapprochement en temps normal: c'est-à-dire comprendre que le dial qui répand le gaz est donc lâché partout sur l'île via des animaux et que c'est probablement ça la cause de toute cette cohue. Mais au lieu de ça, il s'accroupit devant le singe, croisa ses bras autour de ses jambes et observa le simiesque avec attention. Ce poil soyeux, ce regard vif et plein de fourberie. Tout chez cet animal semblait tenir du rêve! Ein n'avait jamais vu un animal aussi beau! Il se redressa alors pour attraper le singe afin de le prendre dans ses bras mais l'animal ayant comprit ce qu'il se passait, avait déjà prit la fuite.

S'en suivit donc une course poursuite endiablée. Ein pourchassait le chimpanzé qui libérait toujours du gaz pour le répandre en ville. L'animal avait bondit pour grimper sur des caisses puis sur le toit d'une échoppe pour continuer d'avancer en bondissant de maison en maison. De son coté, le jeune homme courait dans la rue sans se faire distancer mais toutefois très impressionné par la grâce et la sensualité avec laquelle le singe se déplaçait. Mais à cette allure, il allait perdre cet créature idyllique et ne pourrait peut-être jamais la revoir. Son cœur se serra dans sa poitrine à cette pensée. Il ne pouvait accepter ça, il ne pouvait vivre sans ce singe! Ein fléchit alors ses genoux et bondit à son tour pour arriver à mi-hauteur du mur d'un magasin, il prit appuie dessus pour sauter plus haut afin d'arriver sur les toits. Il glissa sur quelques tuiles avant de s'immobiliser afin d'observer où était passée Cheeta mais aucun signe de sa présence, malheureusement. Un vide se creusa alors dans l'estomac du chasseur de primes, il crut même que son cœur allait se déchirer en deux. Qu'allait-il faire à présent? A quoi sa vie ressemblerait s'il n'arrivait même pas à garder en vue l'amour de sa vie?

Voulant alors se laisser tomber à genoux pour pleurer, tout ne se passa pas comme prévu: ses genoux heurtèrent les tuiles oui, mais il glissa et dévala le toit dans la même foulée. Quelques secondes plus tard, ou quelques mètres plus bas -à vous de voir ce qu'il vous plait le plus- Ein gisait sur plusieurs tonneaux qu'il avait fracassé en tombant. Sa tête tournait un peu et il avait quelques douleurs, certes rien de méchant, hormis la douleur cuisante d'avoir perdu de vue son singe adoré et d'être tombé comme un idiot. Il espérait toutefois que le chimpanzé ne l'avait pas vu se couvrir de ridicule. Mais petit à petit, son esprit semblait un peu moins embrumé, il se releva donc lentement et massa sa nuque douloureuse. Deux questions lui trottaient à présent dans la tête. La première était simple: où était passée Cheetah et comment lui avouer son amour? Sauf que petit à petit, il trouvait cette idée ridicule et n'arrivait pas encore à comprendre pourquoi. La seconde question était déjà plus intéressante, voir plus productive même: comprendre qui utilisait les animaux pour répandre ce gaz et surtout pourquoi? Preuve que son état revenait surement à la normale, il tentait même de s'y accrocher mais les larmes commençaient déjà à se déverser sur ses joues à cause du sentiment d'abandon et de rejet qu'il ressentait. Elle l'avait abandonné! Enfin elle, peut-être il? Ein reconnaissait qu'il n'avait pas vraiment épié les parties intimes du macaque pour savoir s'il s'était éprit d'un mâle ou d'une femelle. Quelle importance après tout? L'animal avait disparu, brisant ainsi ses rêves d'amours, ses longues nuits paisibles à manger des bananes sur la plage en s'échangeant des regards coquins avec l'être aimé.

Il ne réalisa pas tout de suite qu'une jeune femme, fort agréable à regarder pourtant, se dirigeait vers lui. C'est seulement quand elle fut à quelques pas qu'il la remarqua. Des cheveux roux, des yeux bleus très beaux un peu comme les siens pensa-t-il. Sa tenue en revanche avait quelque chose de officielle, une membre de la Marine peut-être? Si c'était le cas, elle devait être ici pour s'assurer que la situation était sous contrôle ou alors, elle interrogeait les gens pour voir s'ils savaient quelque chose. Bien sur, il ne pensa pas un instant qu'on pourrait l'accuser, il était chasseur de primes, il représentait presque autant qu'elle la Marine donc. Et évidemment, il ne se doutait pas non plus qu'elle pouvait être dans le coup et surtout être la chef du groupe qui répandait le gaz. Prenant une longue inspiration tout en passant sa main dans ses cheveux pour les remettre plus ou moins correctement, il posa son regard sur cette charmante jeune femme et lui fit un sourire.

"Oui mademoiselle? Vous désirez quelque chose peut-être?"

Aider la Marine à attraper le coupable était dans ses cordes, surtout qu'il y toucherait forcément quelque chose. Restait à voir si elle voulait de son aide ou simplement l'interroger. La véritable question serait plutôt: combien de temps lui faudra-t-il pour comprendre qu'il fait totalement fausse route?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Sung Weoo
蛟龙 - Jiao Long
avatar

Messages :
50
Localisation :
Las Camp
Fruit du démon :
Hito Hito no mi : Modèle Daibutsu ( Réservé )
Grade / Métier :
Sbire de Luther

Feuille de personnage
Doriki: 410
Berry's: 21 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)    Jeu 16 Avr - 18:20
Par amour !
feat. les autres types. [EVENT]
Il ne respecte que le bifton.. Weoo

Posé sur une pierre, à réfléchir quoi faire.. c'était bizarre, je n'avais croisé personne depuis mon arrivée sur cette île, à croire qu'on leur avait tous fait passer le mot, S'ils avaient peur de moi, ils n'avaient qu'à laisser un mot au port ! Au lieu de laisser des bateau vides ! Ma femme devait m'attendre, là, quelque part ! C'était certain ! Je le sentais, je respirais l'odeur de l'amour ici. Brune, plutôt grande.. visage de sal.. Qu'est-ce qu'un putain de singe faisait ici ?

Mon regard vint se poser sur le macaque qui me fixait lui aussi dans le blanc du nez.. à cause de la farine. Dans ses mains.. Un autre coquillage similaire a celui rencontré dans cette cave se tenait dans ses mains.. Peut être qu'il y en avais plusieurs à collectionner, c'était ce qui me semblait le plus proche de ce qu'on devait faire avec ça. Faisant mine d'oublier le singe, j'attendais qu'il tourne sa tête et lorsqu'il tourna sa tête dans ma direction a nouveau, j'étais face a lui. Jambe armée prêt a dégommer ce foutu macaque ! Au moment ou mon pied s'approcha de sa tronche, il s'enfuit de panique, faisant tomber son coquillage

Petit sourire au lèvres, je me saisissait du dit objet, il secrétait un parfum doux, agréable, qui me faisait encore plus penser a la fameuse brune au visage de sal.. Oh ! Mais attendez, ce n'étais pas le premier que j'apercevais ! Rebroussant chemin jusqu'à la fameuse cave pour me saisir de l'autre coquillage.. L'odeur s’amplifiait encore plus et le fait de penser a cette femelle aux cheveux bruns commençait a me faire voir rose.. D'ailleurs mes yeux étaient réellement rose, le blanc des yeux avait laissé sa place a une couleur vraiment naze, mais bon. Pour cette femme ! Peut importait la couleur des yeux ou bien des cheveux.. tant qu'elle était brune !

Deux coquillage en ma possession, j'avançais comme un zombie je ne respirais plus que l'odeur qu'ils secrétaient et à force, c'était comme respirer normalement. Mon corps semblait bouger de lui même et ce n'est que lorsque j'arrivais en confrontation avec le troisième coquillage posé simplement en dessous d'un banc en plein milieu de nul part que j'avais réalisé deux ou trois chose.. la première, c'était que celui qui avait caché ça ici, n'était qu'un imbécile complet.. et la troisième c'était qu'un nuage de parfum se créait autour de moi comme une brume vengeresse.. mais qui donnerait envie d'aimer.. en soit, c'était plutôt nul ! Mais l'impression de me rapprocher de plus en plus de la femme que je convoitais semblait de plus en plus proche au fur et a mesure que je respirais ce concentré de parfum d'amour ! Il m'en fallait plus ! PLUS ! PLUS D'AMOUR !

Ça agissait comme une drogue, je n'arrivais plus a m'en passer et mon corps m’amenait vers le centre ville lentement, mais sûrement, la brume rose qui m'accompagnait ne me faisait pas passer inaperçu, je ne voyais pas plus loin qu'à trois mètres devant moi mais en regardant bien j'arrivais a ne pas me manger les arbres et ce qui servait de décor dans cette ville.

Il ne me restait plus qu'à ne pas me perdre en route.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Naru Sämatsukii
Atout complètement inutile
avatar

Messages :
10

Feuille de personnage
Doriki: 410
Berry's: 70 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)    Jeu 16 Avr - 23:38

Sans plus tenir compte de ses compagnons qui s’activaient sur le pont pour l’amarrage, Naru sauta sur le sol de l’île dès qu’elle le put. Elle mit ses mains sur ses hanches, leva son visage et y afficha un sourire éclatant observant l’île qu’elle allait enfin découvrir. Impatiente elle sautilla en poussant un cri et en s’élançant en avant, décidée de trouver la place de son héros. Naru ne faisait pas vraiment attention au comportement des gens sur l’île. Elle les trouvait juste très vivant et bruyant mais rien ne lui semblait bizarre dans le fait qu’une vieille dame embrasse un chiwawa, elle trouvait cela même adorable. Mais Naru ne s’attarda pas sur les passants. Sans plus se préoccuper des comportements alentours, Naru pénétrait la rue principale de la ville. Alors que sa petite tête disparaissait dans la foule, un jeune homme de l’équipage marine dans lequel était Nagoshi  la remarqua et, ne voyant pas Nagoshi s’élança dans la foule pour ne pas perdre Naru de vu. Cette dernière chantonnait en se dirigeant vers ce qui lui semblait être le centre de la ville : la fameuse place ou se trouvait l’échafaud de Gold D Roger.

« Les petits poissons dannnnnnnnnnnnns l’eau nagent nagent nagent nagent nageeeeeeeeeeeeeent. Les petits poissons dans l’eauuuuuuuuuuuuu nagent auuuuussiiiiiii bien que les grooooooooooooooos ♪»

Naru ne remarqua pas l’homme qui, se jetant par terre jaillit devant elle et elle n’eut que le temps de pousser un petit cri avant de lui foncer dedans et de rebondir pour tomber sur ses fesses. L’homme ne réagit pas. Il avait les mains en coupe et offrait un regard emplit d’amour à une…. Une… SAUTERELLE ? Naru ouvrit de grands yeux et oublia en un éclair la petite douleur qui lui lançait le derrière. Elle s’agenouilla face à l’homme et observa avec le même regard amoureux la sauterelle. L’insecte n’avait rien de spécial, mais Naru remarqua en un éclair le trait marron qui parcourait l’abdomen de l’animal.

« OUAAAAAAAAAAAH !!! Une… Une Listroscelidinae !!!! C’est trooop cooooooooool ! En plus d’être presque rare c’est les seules sauterelles ronivores ! Si si je vous jure elles bouffent des fourmis et tout et en plus elles secrètent un poison qu’elles récupèrent à partir du venin dans les fourmis et tout ! DIIIIIIIIIIIIIITES vous me la donnez ????  Même que Rudolf il dit qu’elles peuvent manger leur propre bébé et qu’elles volent que quand l’air est suffisamment humide ! Ah ouais en faite peut être pas c’est les Meconematinaeca je crois ! »

L’homme n’avait toujours pas réagit. Une goutte perlait le long de son front et longea son arcane pour se perdre dans la barbe qui recouvrait ses joues. Ses yeux semblaient figés comme s’ils avaient peur de perdre de vue le trésor qu’il couvait de ses mains. Naru s’impatienta et, d’un geste plein de ferveur tenta d’attraper la sauterelle. Avant même que sa main ne frôle l’insecte l’homme poussa un grondement puissant tout en éloignant brutalement la main de la petite fille et se leva en s’éloignant. Accroupit il observa autour de lui d’un regard meurtrier, posa un dernier coup d’œil à la fillette puis disparut dans la foule. Naru se releva en massant son bras endoloris et hurla à la silhouette de l’homme qui disparaissait déjà.

« Bah même que de toute façon ta sauterelle elle est même pas bicolore !!!! Pis elle a une patte en moins et elle est même pas bellleuuuuuuuuuuuuuuuh !!! »

Naru tourna ostensiblement le dos à ce qui venait de se dérouler puis reprit sa marche le dos raide et une expression vexée sur le visage. Cependant sa colère fut balayée tel un grain de sable l’est par le vent. L’échafaud était là. Imposant, tout de bois vêtu et emplit de son incroyable histoire. La scène surgit du passé pour se dérouler devant ses yeux. Un homme géant, puissant et immortel, mains attachés dans le dos, une épée au dessus de sa tête mais un sourire dévoilant sa dent d’or. Sortant du néant ses paroles emplirent la tête de la rêveuse » Mon trésor ? Je vous le laisse si vous voulez. Trouvez-le ! Je l'ai laissé quelque part dans ce monde ! ».  Alors que la fillette ne bougeait plus, n’osant s’avancer devant cette magnifique relique du passé une main agrippa son épaule, la faisant sursautée.  

« Et bien petit chat sauvage, on essaie de fuguer ? »

Il s’agissait du marine qui l’avait suivit à sa descente du bateau. Naru tourna son visage vers lui, stupéfaite et muette ne trouvant de mot pour exprimer ce qu’elle ressentait. Le marine, nommé Torf s’agenouilla pour se mettre à son niveau et l’observa avant de regarder l’échafaud.

« Je vois, c’est le tombeau de Roger qui t’intriguait tant au point de déserter l’équipage et de te perdre sur cette île… Mais ne t’éloigne plus de moi… Il y a quelque chose d’étrange sur cette île. »

Il se releva et observa les alentours. On pouvait apercevoir une étrange fumée rose se répandre à plusieurs endroits de la place. Torf attrapa la main de Naru qui ne chercha pas à se dégager. Son regard et sa pensée était aspirés par un étrange animal qui gesticulait devant elle.  Il s’agissait d’un magnifique aigle en proie avec un vieillard qui… tentait de le caliner. L’aigle était étrange et lorsqu’il tourna la tête, Naru s’aperçut qu’il possédait un masque à gaz et qu’un étrange parfum rose sortait de l’écharpe qui lui enserrait le cou. Torf l’aperçut aussi, il était au courant de la mission que possédait l’équipage mais n’avait en faite strictement rien compris… Il ne se doutait pas de l’effet de cette étrange brume rose et lorsqu’il aspira une bouffée, ce fut avec délectation qu’il laissa l’amour s’emparer de lui. Le nuage n’atteint pas Naru, cette dernière étant trop petite. Et elle fut surprise quand elle remarqua le changement de comportement de son compagnon. Ce dernier lui avait lâché la main et s’était dirigé vers une jeune femme devant eux qui leur tournait le dos. Libérée de son gardien, Naru reprit ses esprits et courut pour rejoindre l’estrade. L’illusion qui l’avait prise plus tôt avait disparut et il ne restait plus qu’un assemblage de planches soutenus par d’épais pieds métalliques. Naru sourit à Roger et lui offrit le scarabée qu’elle lui gardait. Elle ne sentit pas la présence dans son dos. Elle n’entendit pas les fortes respirations produites par la difficulté de respirer avec un masque à gaz. Elle ferma les yeux pour envoyer un message d’amour à Gold D Roger en lui disant qu’elle allait suivre son exemple même si elle s’en moquait un peu du trésor et qu’elle voulait juste s’amuser en vivant une grande aventure et en découvrant le monde. Trois paires de mains plongèrent sur elle. Naru se retrouva soulevée du sol avant même avoir rouvert les yeux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PNJ Falling Skies

avatar

Messages :
19
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)    Jeu 30 Avr - 20:30
Spoiler:
 

La quête de la charmante demoiselle aux cheveux roses commençait ! Elle allait avoir cette gamine mignonne, et le beau mec tatoué serait en option ! Et elle était prête à trouver cet individu en se trimballant partout sur l'île ! C'est là qu'elle tomba nez à nez avec ce charmant jeune homme... Mais il n'était malheureusement pas assez musclé à son goût. Oh, certes, il était pas trop mal, mais un peu maigrelet. Elle commença alors à éclater de rire.

"On m'avait dit qu'il y avait un beau mec, mais t'es à peine plus épais que mon string ficelle !"

C'était donc une déception pour la tireuse. Elle venait par ailleurs de sortir ses armes et regardait ce probable futur adversaire. Il gênait le plan de son équipage adoré, il fallait donc l'éliminer. Elle prit alors en joug Ein Teheim et commença à tirer en rafale dans sa direction. Son arme tirait des balles en forme de coeur. Ou de fesses, suivant l'angle où on les  regardait.
Elle ne vérifiait même pas si elle touchait son adversaire ou non, qu'un autre individu s'approchait. Il était entouré de la magie de Miss Lova, tout un nuage rose autour de lui et semblait totalement drogué, mais il n'avait visiblement encore pas posé les yeux sur l'objet, l'animal ou la personne qui le ferait réellement craquer.

De toute façon, à l'heure actuelle il devait y avoir peu de parfum restant, et il fallait simplement récupérer les richesses de toute la ville tandis que tout le monde était occupé.
On pouvait même pillé le QG de la marine actuellement.. Oliver Haton,  le colonel Roustache, était en train d'offrir un verre à une tortue domestique. Assis au bar, il ne s'occupait pas de l'île. Un homme de sa trempe se faisant avoir par ce pouvoir fantasque étonnait la pirate... Mais d'un côté, c'est ce qui était prévu. Heureusement pour Vénus, sinon pas de doute que lui ou sa lieutenante l'explose d'un seul coup.

Trois de ses hommes arrivèrent alors près d'elle et posèrent devant elle la gamine susdites quelques temps auparavant.

"KYAAAAAAAAAAAA ! ELLE EST TROP KAWAI !"

C'était le cri très féminin de la demoiselle pendant qu'elle tirait sur les joues de Naru, en la serrant contre sa poitrine opulente. Elle voulait garder cette gamine pour son équipage.
Pendant ce temps, tous ses hommes restant et animaux s'était réunis sur la place de l'échaffaud quand l'un d'eux s'écria :

"Sainte Valentine ! On a rempli notre bateau de bijoux et tout ce qu'on a pu trouver. Mais j'ai l'impression que le parfum a de moins en moins de pouvoir, certaines personnes reviennent à la normale..."

"Hum... Miss Lova doit être en difficulté. On va peut être partir alors. Oh, et on prend la gamine elle est trop KAWAIIIIIIIIIIIII !"


Naru, tu es actuellement dans les mains de l'ennemi !
Vous apprenez aussi qu'ils ont une cale remplies de trésor, ceux des habitants de l'île bien évidemment. Attention, le parfum peut commencer à s'estomper, les deux PNJ's de l'île ont été atteint, mais ils peuvent toujours voir si vous piquez les trésors à un moment donné.
En attendant, vous êtes sur la place entouré d'adversaire, et une bataille royale va sûrement s'engager entre vous et tout ce beau monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)   
Revenir en haut Aller en bas


 [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT Ein Téheim, Sung Weoo, Naru Sämatsukii, Nagoshi Usami)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: East Blue :: Loguetown-