[EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ Falling Skies

avatar

Messages :
19
Message[EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Sam 4 Avr - 19:10
Tout semblait tranquille durant cette magnifique journée, c'était d'ailleurs un miracle que la météo ne se soit pas planté en racontant qu'il ferait beau sur toutes les mers des blues. Pour ce qui était de grand line, on s'en foutait un peu, prédire le temps là bas se relève du miracle.
Et pourtant, cette journée ne va pas être de tout repos pour vous aujourd'hui. Vous ne le savez pas encore, mais l'île sur laquelle vous vous trouvez abrite un commandant des Pirates de l'Amour, et surtout plusieurs de leurs soldats.

Ils ont déjà commencé à diffuser le parfum de Miss Lova un peu partout grâce à des dials. C'est peut être pour cela que tout le monde est en train de tomber amoureux de la première chose s'approchant. Leurs desseins sont toujours inconnus, mais il va falloir rapidement trouver les responsables de ce désastre si vous voulez vous en sortir indemne et ne pas subir une honte éternelle après avoir tringlé une chaise pendant trois-quarts d'heure en pensant qu'il s'agissait là de l'amour de votre vie.
Oh, nous n'avons rien contre cet amour, à dire vrai, cela ne nous regarde pas, mais votre amour-propre lui en prendra un coup.

Vous vous retrouvez ainsi sur L'île plate, à chercher l'équipage gênant obligeant la population à faire n'importe quoi avec n'importe qui. C'est une totale mascarade, et vous êtes le seul à pouvoir empêcher cette situation. Bon, le Gouvernement mondial, les amiraux, tous ces cons là peuvent intervenir, mais ils en ont un peu rien à foutre en fait, trop occupé à faire des choses plus importantes...
Non, sans déconner, les officiers des îles où vous venez de débarquer sont dans le pétrin, même si de leur point de vue c'est plutôt pas mal. Ça dépend qui ils sont en train de séduire quoi...

Arriverez vous à venir à bout de Miss Lova et ses hommes ?





PNJ's de l'events


Nom :
Prénom : Aphreudite
Surnom : Miss Lova
Age : 28 ans
Bio : Détentrice du fruit du parfum, Aphreudite n'a jamais réussi à sécrété un parfum autre que celui de l'amour... Elle pense que le parfum qu'elle produit est un parfum de séduction. Pourtant, malgré son pouvoir elle n'a jamais trouvé quelqu'un qu'elle aimait, ni même se faire aimer de quelqu'un. EN fait, les gens tombaient amoureux de ceux qu'elles rencontraient. Puis un jour arriva Keup Ydon. Et elle le trouva tellement kawai qu'elle ne pu résister. Alors, elle tomba amoureuse de cet homme à l'apparence de pingouin dont tout le monde se moquait. Et avec lui elle décida de transmettre l'amour.
Ils commenceront par les mers blues... Elle a récemment réussi à garder son pouvoir dans des aroma-dials... L'équipage va donc en transmettre partout où il va passer pour mettre le monde dans le chaos torrentiel qu'est l'amour ♥
Fruit du démon : Le fruit de Parfum (Modèle Love) qu'elle maîtrise... moyennement.
Armement : Un Pistolet-Aroma-dial.
Capacités : Vous faire tomber amoureux de l'être vivant le plus proche.
Doriki : 1069
Prime : 30 000 000




Citation :
Ordre des réponses :

- DeathRock
- Nakano D. Retsu
- Jinshu Amazaki
- PNJ

N'oubliez pas, vous avez 48h pour poster, et vous pouvez utilisé un bonus de 24h supplémentaire une fois. Sinon votre tour sera sauté. S'il est sauté une fois, vous serez éliminé de l'event.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Dim 5 Avr - 16:39



Love For Ever Forever Love




Il me fallait un bateau, l'île Plate était donc le lieu idéal. Il y avait juste un petit détail, le lieu était contrôlé par le gouvernement mondial, et ça allait être pour moi la misère dans mes petites balades. Des connards allaient encore venir m'emmerder. Comme d'habitude en fin de compte. C'est pas grave, j'avais ma HEAVY METAL AXE GUITAR dans mon dos et l'envie d'en découdre avec le premier venu. Me baladant tranquillement dans les marchés de la ville, j'en imposais un peu beaucoup avec ma taille. Tous les regards étaient tournés vers moi. Héhéhéhé c'était le moment de jouer un petit morceau.

Je sortais alors la guitare tandis que la foule, qui semblait avoir l'habitude de voir jouer toute sorte de musicien se demandait ce qu'un géant au visage étrange pouvait bien jouer avec un instrument aussi étrange.
Pour ma part, je dirai qu'il est sophistiqué. Je passe alors mes doigts de métal sur les cordes pour laisser échapper un son brutal, un son hardcore. Je test un peu le public pour voir si je ne vais pas encore me faire fustiger une nouvelle fois, mais rien. Ils sont plutôt bon public par ici et c'est bon à savoir. Je recommence à jouer alors et j'entonne un petit chant sympathique, pas trop brutal, d'une voix mélodique en racontant l'histoire d'un taxidermiste qui a perdu son chat.

♫ C'est l'taxidermiste qui a perdu son chat!♫


La foule ne m'insulte toujours pas. Non, en fait ils ont l'air ici tous un peu perdus, les yeux dans le vide et le regard pointé dans ma direction. Ma musique venait de franchir un palier... soit j'aspirais la vie des badauds, soit j'arrivais à endormir les gens avec mon son. QUE NENNI ! PUTAIN ! PREMIERE FOIS QUE CA ARRIVE !
Mon public est en délire, ils m'acclament, j'entends même des gens hurler « DEATHROCK JE T'AIME ! ». Là, j'vous dis, j'suis pas peu fier de moi, je suis enfin reconnu pour ma musique. Tous ceux qui me regardaient juste avant sont alors en train de se bousculer, de délirer, et moi je continues de jouer en apercevant une substance nuageuse rose qui se dissipe peu à peu à hauteur du visage de la foule.

Un homme arrive alors à se dégager de la troupe et commence à enlacer la jambe et à... simuler... IL EST EN T RAIN D'ESSAYER D'ENCULER MA JAMBE OUI ! Je secoue mon membre inférieur droit pour envoyer valdinguer ce dérangé du ciboulot et j'arrête la musique pour mieux observer ces olibrius a l'air ahuris qui continuent de tenter de m'approcher de plus en plus. Je ne dois mon salut qu'à leur nombre, qui les empêche de trop se mouvoir dans ma direction. Tout ce peuple semblait drogué comme je l'avais remarqué un peu plus tôt, je jurais même voir des cœurs à la place de leurs yeux, ils avaient été charmés par quelque chose où quoi ? En tout cas, ils avaient l'air de connaître mon nom. Mais ça ne m'étonnait qu'à moitié étant donné que mon avis de Recherche était placardé sur certains panneaux d'informations sur ce marché.

Je pris alors mes jambes à mon  cou pour pouvoir m'enfuir de... comment on fait pour se barrer quand une horde de dérangés veulent vous sauter dessus. J'veux bien faire une bonne taille, mais de là à passer au dessus des gens. ET PIS MERDE ! Je prend le chemin le plus simple, je déblai le marché à coup de hache, de pied et de puissance de course en détruisant tous les étals devant moi pour me forger un chemin et enfin être tranquille. Mais la foule en délire me poursuit, une bande de fan. Ils m'ont confondus avec Zayn où quoi ? J'ai beau avoir des cheveux soyeux, je suis pas un ancien membre des Wrong Direction merde !
Dans ma folle course, j'aperçois un jeune aux cheveux roses en train d'embrasser une bassine d'eau tiède.

Je ne comprenais rien à ce qu'il se passait, quand soudain je vis deux zouaves portant un masque à gaz en train de diffuser un parfum à l'aide de dials... C'était peut être ça qui amenait les problèmes par ici. Je ralentis ma cadence, oubliant mes poursuivants et m'approchait vers eux bien décidé à les attraper. Mais... Je me retrouvais alors par terre écrasé par la foule en délire qui tentait de m'embrasser partout sur le corps. Qu'ai-je fait pour mériter ça ? J'étais bloqué par une cinquantaine de badauds habillés en rose et en rouge, en train de me déclarer leur flamme. Les deux hommes au masque à gaz ricanèrent alors et un deux sorti :

« Hahaha ! Même les mecs primés peuvent rien faire face au pouvoir de l'amour ! »


« Ouaip ! Vas-y Michel, il a pas l'air atteint, diffuse le Parfum de Miss Lova sur lui. »


Sentant le coup venir, j'utilisais toute ma force pour me dégager des fans hystériques qui hurlaient mon nom. Certains des gêneurs furent envoyer dans les airs une fois que je réussis à me libérer. Je prenais alors ma guitare dans les mains, et commençait à jouer un morceau effrayant en hurlant la plus puissante note gutturale que mes cordes vocales pouvaient lancer. La majorité de la foule tomba alors dans les pommes, je ne sais pas trop comment j'avais fait, mais la puissance de mon cri combiner à une façon de jouer atroce venait de les faire tomber raides. Trop de décibels. Tant mieux, ça me permettait de me concentrer un peu plus sur les deux charlots qui... s'enfuyaient au loin. Je continuais alors ma course pour les atteindre tandis qu'une dizaine d'amoureux et d'amoureuses continuaient de me suivre...



DeathRockNakano D.Retsu & Jinsu Amazaki


Thanks to Halloween & N-U



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nakano D. Retsu
幽霊婦人 - Ghost Lady
avatar

Messages :
98
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
Gura Gura no Mi (réservé)

Feuille de personnage
Doriki: 569
Berry's: 178 500
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Mar 7 Avr - 4:20



Je t'aime,  moi non plus.





Le paradis sur terre. South Blue, l'endroit où il fait toujours beau, le soleil étant toujours présent, les plages de sable fin et les gens les plus bobo de toutes les blues. En d'autre terme, le genre d'endroit ou Retsu n'avait rien à faire. Et pourtant, pour une raison encore inconnue, elle savait qu'elle devait venir ici. Elle savait aussi qu'elle devait attendre quelqu'un ici. Cette personne qu'elle avait rencontrée sur West Blue. Elle lui avait proposé de se rejoindre ici, s'il était vraiment intéressé et donc, elle avait pris de l'avance, en arrivant quelques jours avant sur l'ile Plate.

Au moment où elle mit les pieds sur terre, descendant d'un navire de transport civil, ou elle était rentrée illégalement grâce à la téléportation de son serpent, car oui, elle n'avait pas vraiment les moyens de payer un voyage d'une Blues à l'autre, elle pouvait observer au loin une foule de gens criant de toutes leurs forces. Voulant savoir pourquoi tant de gens étaient regroupés ici, elle commença à marcher en direction des cris. Plus elle avançait vers l'endroit en question, plus elle pouvait voir des personnes passer en courant à côté d'elle, se dirigeant tous dans la même direction.

Ce fut au moment où elle arriva sur place qu'elle comprit, qu'à moitié, pourquoi ces gens étaient ici. Un musicien, un homme, enfin... un squelette. « Wait, what ? ». Ce n'est pas pour sa musique qu'elle était étonnée, car il faut dire que c'était difficile d'appeler ça de la musique, mais c'était surtout de voir l'aspect physique de cette... chose. Un squelette, tout ce qu'il y a de plus normal. Il pouvait bouger, même jouer de la guitare. Retsu venait de comprendre ce que les gens pouvaient ressentir quand ils la regardait. Cet aspect vide et fantomatique, bah, c'est comme ce truc en fait, ça fait tout autant peur. Ne voulant plus l'avoir sous les yeux, elle décida de continuer sa route, car finalement, il n'y avait pas grand-chose d'intéressant à voir et pour tout dire, elle ne comprenait pas pourquoi les gens étaient aussi fou de lui.

Mais au même moment, alors que Retsu était éloignée de plusieurs mètres, un énorme vacarme venait de retentir derrière elle. Elle se retourna et aperçu le squelette courant à toute vitesse, suivit par une horde de fans en délire. Elle s'écarta brièvement, pour ne pas se faire écraser, quand soudainement, une légère odeur de parfum venait de se poser autour d'elle. Quand elle sentit cette odeur, elle fut comme... changé, du tout au tout. Elle qui était si froide et distante d'habitude, et bien là, c'est tout le contraire. Elle pouvait sentir l'amour en elle. C'était surement la première fois qu'elle ressentait ce sentiment. C'est alors qu'elle se mit à courir, sans le vouloir. Comment cela est-ce possible ? Même elle, elle n'aurait pas pu vous répondre. Elle était complètement attirée, mais sans le vouloir, par... le squelette. Elle pensait devenir folle, comment est-ce que son esprit pouvait-il être à ce point attiré par une personne aussi morte ? Malgré toutes les questions sans réponses, elle était maintenant comme le reste des groupies, courant derrière cet homme.

Il y avait des femmes dans la course qui était plutôt énervée, à un point même qu'elles en venaient aux mains pour prendre de l'avance. Des insultes et des jérémiades partait dans tous les sens. Retsu était à bout, elle ne voulait plus courir et pourtant, elle ne pouvait pas s'arrêter. Elle utilisa son sabre, plus précisément le fourreau, pour dégager les quelques personnes qui étaient sur sa route. Elle voulait à tout prix rattraper cet individu, car elle était persuadée que c'était de sa faute. Courant alors à toute vitesse, elle décanilla les deux dernières groupies devant elle, il ne restait plus que le sac d'os devant. C'est alors qu'elle cria de toutes ses forces pour attirer son attention, en espérant qu'il puisse entendre : « SQUELETTE, ARRETE TOI TEMEEEEEEEEE ! »



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _




La puissance du Staff:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Jinshu Amazaki

avatar

Messages :
85

Feuille de personnage
Doriki: 523
Berry's: 84 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Mar 7 Avr - 13:00
L'île plate, voilà un bien joli nom pour une île. Je pensais à cela car nous voguions droit vers cette fameuse île. A peine sorti de l'île de Ruiin, une menace sur South Blue avait éclaté. Pour tout dire, cette menace avait éclaté sur plusieurs Blues à la fois. Des pirates s'amusaient à rendre les gens amoureux de tout et n'importe quoi. Les bases de la Marine avaient, en mon sens, sous-estimé la menace, et n'avait daigné n'envoyer qu'un seul navire, dont on m'avait laissé la direction des hommes qui l'occupait. Nous faisions cap vers cette fameuse île suite à de récentes informations parvenu de la base propre à l'île. Par chance, nous passions près de ses côtes à ce moment là, et il ne fallut pas plus de quelques minutes pour que l'ordre ne nous parvienne. Je commençais sérieusement à me poser des questions sur la santé mentale de nos dirigeants. Envoyer seulement un navire stopper des pirates établis sur quatre Blues?!
Nous accostâmes rapidement, et quand nous mîmes le pied à terre, un spectacle ahurissant nous attendait. L'intégrité des effectifs de la base de l'île plate entreprenant des activités obscènes entre elles. Je détournais vivement le regard, et ne comptant pas sur ces hommes, je demandais aux miens de me suivre. Nous devions nous faire discret pour ne pas attirer l'attention des hommes fortement virilisés par leurs actes. Une fois dans la rue, ce fut le chaos. Un squelette faillit me renverser, suivi d'une foule de groupies? En me concentrant un peu plus, je pus mettre un nom sur le visage de ce pirate: Deathrock. Un cri se distingua dans la foule, celui d'une femme à l'apparence peu commune. Préférant ne pas m'engouffrer dans cet immense bordel, j'attendais que l'action aille se canaliser plus loin pour sortir, ordonnant à mes quelques hommes de se placer de chaque coté de la rue, afin de contenir une autre fuite éventuelle.
Je devais me concentrer sur l'action en cours, et non sur le bordel qu'elle engendrait. Je repérais alors deux individus dotés de masques à gaz. Ils s'étaient approché du pirate primé, mais quand ce dernier se fut libéré de ses groupies, ils s'enfuirent... droit vers mes soldats. J'ordonnais de les mettre en joue, et au moment où ils auraient du tirer, un gaz violâtre se rapprocha dangereusement de nos narines. Je me bouchais le nez, mais une bouffée s'engouffra quand même. J'expirais violemment pour chasser le gaz de mon système respiratoire. Au bout d'une belle lutte et après avoir frôlé l'asphyxie, je me rendis compte que mes soldats, au lieu d'avoir stoppé les pirates, s'étaient pultôt préoccupés de se déshabiller en chantant un air bien trop cliché:

"In the Navy.."

Je me relevais, diminuant mon poids pour rattraper les deux fuyards. Ils n'étaient certainement que des sbires à la solde des gros poissons. Je les avais rattrapés, m'élançant en l'air, prêt à frapper quand soudain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PNJ Falling Skies

avatar

Messages :
19
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Jeu 9 Avr - 21:56
L'île était franchement trop tranquille avant l'arrivée d'Aphreudite. Elle venait de semer quelque chose de nouveau et de presque inexistant avant, eh oui, elle venait de jeter les graines de l'amour ! Si ça n'était pas suffisant, elle ordonna à ses soldats d'aller distribuer de plus en plus sur toute l'île. Suite à cet ordre, Miss Lova se promena donc autour de l'île, sans jamais aller au centre, sachant qu'elle n'avait pas besoin d'y aller et que les rares survivants allaient de toute façon venir à elle.

Rassemblant quelques soldats, elle les regarda alors en leur donnant des masques à gaz pour les protéger.

- Bien, mes braves ! Je suis certaine que le parfum n'a pas affecté toute l'île ! Trouvez les rares résistants et faites leur respirer ce parfum à tout prix ! Je ne veux pas voir quiconque se mettre en travers de mon amour !

Sur ces mots, les soldats se dépêchèrent alors d'aller en ville, partout sur l'île, afin de trouver les rares résistants, tous armés d'un Dial supplémentaire.

Leur but n'est pas de vous blesser, jeunes résistants, mais de vous offrir ce délicieux parfum. Si vous avez résisté au tour précédent, alors c'est qu'ils vous ont déjà repérés à l'heure actuelle ... comment vous défendrez-vous face à des adversaires qui n'ont même pas besoin de vous effleurer pour vous vaincre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Ven 10 Avr - 1:03



Love For Ever Forever Love




Cela faisait maintenant quelques temps que j'avais  retiré les plaques de titanes qui recouvraient mon corps... Elles avaient été largement endommagé par un membre de la marine possédant la force d'une douzaine de bataillons. Et tout cela amenait alors un problème de  taille, la plaque du torse enfoncée j'avais depuis quelques problèmes à respirer, au point ou dès que j'allais quelque part on me virait en m'insultant... Chaque fois c'était comme ça, j'entrais dans un lieu, et ma respiration sifflante ressemblant à un râle dérangeait les gens et on me disait :

Ark ! Va dehors !


C'était très chiant. Une  respiration étrange, et un petit sobriquet de Va Dehors, et à force j'avais l'impression d'être le méchant principal d'une saga escargolmographique se passant dans l'espace. Pourtant, aujourd'hui, je ressemblais à un héros poursuivi par une horde d'humains frénétiques. Certes moins nombreux qu'au début, mais c'était tout de même le bordel. Et les deux gars portant leurs masques à Gaz s'étaient enfui, ça m'emmerdait tellement. Il fallait retrouver ces deux branleurs qui... fonçaient sur la marine en les empoisonnant. Et ces cons se foutaient à poil en train de chanter une chanson et se faire des câlins les uns les autres. Ça devenait très  gênant cette situation.

Mais il fallait que je revienne à mes moutons... Une des groupies venaient de défoncer tous les autres fan en folie qui me fonçait dessus et hurlait afin que je m'arrête. Elle avait l'air un peu plus puissante que les autres celle là. FUCK DAT SHIT ! Faut que je me planque avant qu'une autre grognasse viennent me faire chier. Non, le pire qui pouvait m'arriver là, c'est qu'un truc me tombe dessus, je n'avais pu le corps aussi solide que je l'avais avant, avec mes plaques de titanes.
Je courrais alors de toutes mes forces, parcourant huit mètres à chacun de mes pas, et j'arrivais devant un bâtiment pouvant accueillir un être de ma taille. Ca ressemblait à un temple d'une religion, celle de la ville. Là, je voyais des moines en train de s'embrasser mutuellement.

C'était pas le meilleur endroit du monde finalement... j'avançais encore pour ne pu avoir cette vision et un gars au masque apparut alors devant moi et me balança un de ses dials en plein visage, tout en laissant le gaz s'échapper de son ustensile. Je fermais alors les yeux par réflexe, comme si ça pouvait m'empêcher de sentir, et courait vers je ne sais où. J'y arrivais finalement... je me posais contre un mur que je devinais, en ne sachant pas trop où j'étais et je me sentais étrange, j'allais respiré l'air vicié, mais rien ne se passait encore. Palpant ce qu'il y avait devant moi pour mieux comprendre où j'étais, je mettais la main sur de la farine, puis sur ce qui semblait être du pain. Et enfin, je tombais dans des escaliers, et me retrouvait dans la cave de cette boulangerie du temple où j'avais dû atterrir... J'entendis alors une voix me demander si ça allait, et je  regrettais déjà de l'entendre, de peur de m’éprendre d'amour pour ce bougre à la voix âgée. Ça aurait été un peu la loose, mais le réflexe d'après chute m'obligea à ouvrir les yeux sur... une vitre.

Il était alors là, l'objet que j'avais toujours désiré dans ma vie, je sentais pour ce qu'il y avait derrière cette vitre un amour impossible et pourtant si vivace ! Ce fruit... il était bleu clair, un peu blanc à certains endroits, et ses formes allant à merveille avec le métal. Je ressentais un véritable amour pour cette chose, ouvrant le contenant, je prenais cet objet et commençait à danser avec lui dans les mains tout heureux. Je ne voyais rien d'autre qui pouvait m'emplir de joie dans la vie. J'étais heureux avec ce fruit, et jamais je ne m'en séparerais ! Soudain la voix près de moi repris.

«Vous êtes là ? Je suis le grand prêtre de se temple, Beni Makka. Pouvez vous me dire ce qu'il se passe ? »


« Jamais vous ne m'empêcherez de vivre mon amour avec ce fruit ! »


Je pris alors le chemin inverse de tout à l'heure, mon fruit dans les mains, tellement heureux de vivre avec lui. Plus je le regardais et plus je me sentais amoureux de cet objet de mes désirs. Je sortais alors de ce temple et voyait la fille au loin qui me poursuivait encore... Et j'étais alors en présence de plusieurs autres personnes, une femme en rose assez étrange qui dégageait un nuage violet de ses mains, et ses acolytes, tout de rose et rouge vêtu, équipés de dials diffuseurs. Mais moi je m'en moquais totalement, j'étais avec l'amour de ma vie !


« Dîtes, Miss Lova, les gars... Ce serait pas un fruit du démon qu'il a ce truc... J'savais pas que vous pouviez réveiller les morts Miss ! »


Je n'en pouvais plus de ce fruit, il fallait que je l'embrasse. Je retirais alors le masque qui cachait mon visage meurtri, et dévoilais ma face de grand brûlé, couverte des cicatrices de mon passé à tout le monde, mais je m'en moquais. Personne ne pouvait m'empêcher de vivre mon amour avec ce fruit, alors je l'amenais à mes lèvres afin de lui tendre le baiser le plus passionné que le monde pourrait connaître, mais en même temps je voyais tous ces jaloux qui tentaient de me foncer dessus pour m'empêcher d'accomplir mon devoir d'amoureux.  Mon aimé arriva alors sur mes lèvres, et je l'embrassais à pleine bouche mais... Je fus subitement coupé dans mon élan... Son jus coulait de mes lèvres, je l'avais croqué, et même avalé un morceau. Un des protagonistes autour de moi venait de me plaquer, de me pousser, bref, de me gêner dans cet accomplisseme... PUTAIN ! C'EST FRANCHEMENT DEGUEULASSE COMME GOÛT !

« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! »


Je me relevais alors, le fruit du démon toujours dans ma main, l'esprit un peu plus lucide. Je venais juste de vivre une histoire passionnée avec un fruit, et je ne le regrettais pas. J'étais là, allongé sur le sol, je venais de recevoir une énorme décharge après avoir avalé la bouchée de cette chose. Me relevant péniblement, je sentais que quelque chose n'allait pas en moi et... J'venais de manger un fruit du démon là non ? Je ne savais même pas lequel, et... Oh la misère, j'allais faire quoi avec ce bordel, je pouvais pu nager. La responsable était là, près de moi. Cette Miss Lova ! Je la regardais alors elle et ses hommes et m'élançait dans sa direction afin de lui asséner un coup de poing et...

PAF !

Je venais juste de me prendre un mur, le tout dans une traînée bleu qui et quelques frisson accompagnait mon corps. Ce mur m'avait bien fait mal à la gueule cela dit. Je me retournais alors pour voir mes ennemis...



DeathRockNakano D.Retsu & Jinsu Amazaki


Thanks to Halloween & N-U



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Jinshu Amazaki

avatar

Messages :
85

Feuille de personnage
Doriki: 523
Berry's: 84 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Mar 14 Avr - 11:55
Je touchais le premier des lascars, mon poing fracassant son crâne et l'envoyant au sol. J'amortissais ma chute et dans la volée, usant de l'énergie cinétique, je frappais son camarade au ventre, toujours avec la même force. C'était terminé avec ces deux là, tout K.O qu'ils étaient. Je retirais leur masques à gaz, les ligotais et utilisaient leurs dials afin de les rendre amoureux de leurs liens. Maintenant que le calme opérait dans cette zone, je pouvais me concentrer das la recherche des autres pirates de leur équipage. J'allais prendre une direction quand un cri et un bruit fort se fit entendre à l'opposé. C'était là-bas qu'il fallait se rendre, si une poche de résistance opérait, je devait aller l'aider, et qui savait, peut-être tomberais-je sur le gros lot.
Après avoir vérifié que mon masque à gaz ne me jouerait pas des tours au moment de combattre, je m'avançais prudemment dans ces ruelles étroites, prêt à bondir sur quoi que ce soit qui interromprais ma route. J'aperçus alors le groupe, des pirates qui entouraient une femme, la seule d'entre eux qui ne possédait pas de dial pour tout dire, puisqu'elle produisait elle même ce brouillard rose qui embrumait l'esprit. J'aperçus également Deathrock, encastré dans un mur, vraisemblablement propulsé avec une violence inouïe.
J'entrais dans une maison, silencieusement. Une famille se cachait là, toute tremblante et blottie sous la table du salon. Je les rassurais, leur expliquant que j'allais gérer la situation. Ils me montrèrent ainsi comment accéder au toit. J'y montais, trouvant le promontoire de cet endroit, avant d'interpeller directement le chef des rookies. Il me fallait juste donner une occasion a Deathrock de les prendre par surprise:

"Hé vous là, je suis l'adjudant-chef Amazaki, tenez vous prêt à être appréhendé par la Justice!"

Sur ces mots je m'élançais droit vers la pirate, augmentant mon poids de façon phenomenale. A vrai dir je visais les deux pirate devant elle, afin qu'elle recule, puisqu'elle se desengagerait automatiquement de la position de repli que lui offrait ses hommes. J'allais impacter les deux hommes quand...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PNJ Falling Skies

avatar

Messages :
19
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Ven 17 Avr - 2:41
Un énergumène qui vient de manger un fruit du démon, spectacle rare mais intéressant pour la jeune Miss Lova. En regardant de plus près, ces types n'avaient absolument rien à voir les uns avec les autres, un semblant être un pirate alors que l'autre devait probablement être un soldat de la marine. S'allier ainsi provisoirement contre Miss Lova n'était pas au programme, ce qui la força à changer sa façon de procéder.

Elle ordonna alors à voix haute aux soldats de se rassembler autour d'elle et autour des énergumènes qui osent lui faire face en ce moment-même. Regardant Jinshu, dix soldats se regroupèrent autour de Miss Lova afin de faire une sorte de rempart.

- C'est bien, mes chers amours ! Protégez moi ! Montrez-moi toute l'étendu de votre amour envers ma personne ! Huhuhu, maintenant, il ne reste plus qu'un pauvre résistant avec un masque de merde ... ce masque ... Il est trop moche ! Au nom de l'amour, il doit être jeté dans l'eau ! Mes braves, chargez-vous en !

Sur ces mots, les dix soldats restèrent proches de leur patronne afin de lui servir de rempart, prenant les attaques de Jinshu, pendant que tous les autres entourent désormais DeathRock et Jinshu, formant un grand cercle autour d'eux.

Lequel des amours atteindra sa cible en premier ? Miss Lova s'est résolue à rester cachée entre dix bouclier humains tandis que vous êtes tous encerclés. Cependant, chaque stratégie a sa faiblesse, maintenant que Miss Lova s'est protégée, elle n'aura plus dans l'idée d'esquiver ou de fuir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Lun 20 Avr - 12:00



Love For Ever Forever Love




L'électricité. Je venais de manger un fruit me donnant des capacités électriques. Je le ressentais vivement en moi, comme un picotement, un coup de foudre plus fort que celui que j'avais eu pour le fruit en question avant de m'en nourrir. Soudainement les gardes de la diffuseuse du parfum qui nous rendait tous amoureux se mirent autour de moi. Ils pensaient réellement pouvoir m'aider ? S'il n'était pas classé haut dans la hiérarchie de leur équipage, il devait bien y avoir une raison.

J 'étais ici sûr d'être le plus puissant, et en plus de cela j'avais moi aussi des pouvoirs, je ne savais pas encore exactement lesquels, mais ils étaient pas les plus dégueulasses que j'ai vu pour le moment. Je ne savais toutefois pas encore la nature exacte de ceux-ci. Soit, j'allais le découvrir bientôt, ranafout ! Je saisissait ma hache et regardais les microbes qui m'entouraient d'un regard menaçant, me penchant légèrement en avant pour montrer qu'ils allaient subir une peine énorme.
Deux foncèrent alors sur moi, je les balayais avec aisance d'un coup latéral. Franchement, ils pensaient à quoi ces gugusses ? Que j'étais un simple mec perdu ici ? Oui bon, j'étais ici car je m'étais perdu, certes, mais je savais toujours me battre.

Alors que je frappais mes adversaires, je m'arrêtais en regardant mes mains. Je voyais que mon corps réagissait étrangement, comme si de l'électricité s'en échappait. C'était l'occasion d'essayer de m'en servir, je me concentrais sur mon corps et tendais ma main en avant et un  grand fracas se fit entendre, alors qu'une lumière bleu sortait de mon corps et atteignait une cible, le foudroyant. J'éclatais alors de rire comme un dément, ce pouvoir était magistrale. Il s'allierait de plus parfaitement à ma guitare.

Je procédais alors à éliminer le menu fretin que la demoiselle m'avait envoyé. A coup de hache, de coup de poing, ce fut fait facilement. Je me retrouvais alors devant l'utilisatrice de fruit du démon, sans prendre la situation du Marine qui semblait tomber comme une enclume du haut du bâtiment duquel il était monté, sans vraiment toucher qui que ce soit.
Pour ma part j'étais déjà en face de la pirate aux pouvoirs mystiques.





DeathRockNakano D.Retsu & Jinsu Amazaki


Thanks to Halloween & N-U



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Jinshu Amazaki

avatar

Messages :
85

Feuille de personnage
Doriki: 523
Berry's: 84 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Jeu 23 Avr - 12:02
J'atteignais mes cibles dans un fracas sans nom, leur crâne eclatant sur le sol sous la vitesse et la force de l'impact. Ce fruit m'étais fort utile, à chaque combat je découvrais un nouveau moyen de venir à bout de mes adversaires. Mon masque à gaz n'avait pas été arraché par chance, aussi je me relevais de suite, contemplant une haie humaine qui me séparait de ma cible principale. Il ne semblaient cependant pas être de gros poissons, m'occuper d'eux ne serait donc qu'une formalité. Deux d'entre eux attaquèrent, aussi je gonflais le poids de mes bras, avant d'utiliser une technique qui ferait fort bien son effet:

"Overweight: Double Strike!"

Je les touchais au niveau du ventre, les projetant avec force sur le côté. Les autres se méfièrent donc de moi, et ils commencèrent à tourner autour de moi, cherchant la bonne opportunité pour attaquer. Mes poings étaient alourdis, car je me souvenais maintenant d'un exercice effectué lors de ma légère "formation". Nous avions appris des techniques basiques de boxe, aussi j'allais à présent les utiliser. Me mettant dans une garde de boxeur, je me préparais à recevoir mes adversaires. Le premier s'approcha, et gonflant le poids de mon poing, je lui lançais un magnifique direct, enchaîné d'un uppercut. Un coup d'épée arriva, je me baissais avant d'envoyer un barrage de coup dans l'abdomen de mon adversaire. Me relevant tout en gonflant le poids de ma jambe aux alentours de 150kg , j'envoyais un fouetté magnifique à un pirate, au niveau de la tempe, suivi d'un revers pour son voisin. Puis rapidement, je m'employais à infliger un magnifique chassé au dernier de mes ennemis, son compagnon ayant balayé avec.

"Overweight: Frenchy Boxy!"

Je m'approchais alors de mon dernier adversaire, prêt comme jamais à en découdre pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PNJ Falling Skies

avatar

Messages :
19
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Mar 28 Avr - 7:23
Les soldats étaient franchement ridicules, se faisant vaincre aussi facilement tandis que la jeune dame n'eut personne pour la défendre. Se gonflant le torse, elle rigola d'un grand coup, ayant observé l'électricité et les coups du marine, deux utilisateurs de fruit du démon, à priori. Mais elle aussi, en était une, seulement, elle n'avait pas un pouvoir aussi puissant que ces deux-là. Regardant autour d'elle, étant seule désormais, elle sortit un fusil de sa poche de derrière et visa en direction du cyborg d'électricité.

- Le reste est entre tes mains ... Darling. ~ Fit-elle tout bas avant d'afficher un dernier sourire.

Elle n'avait aucune chance de s'en sortir, un des défauts de son fruit du démon étant qu'elle ne contrôle pas qui tombera amoureux de qui, mais seulement qui tombera amoureux. S'en rendant désormais compte, elle fit alors l'ultime défi en tirant vers le cyborg et vers le soldat de la marine, visant la tête dans les deux cas.

Elle tire en vos directions à tous les deux, ignorant le reste. Il reste quelques soldats qui s'approchent, mais sont encore bien loin, c'est une attaque suicide, autrement dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DeathRock

avatar

Messages :
594
Localisation :
Blues
Fruit du démon :
/
Grade / Métier :
Ingénieur

Feuille de personnage
Doriki: 1179
Berry's: 380 000
Réputation/Prime: 22.000.000
MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)    Sam 2 Mai - 16:06



Love For Ever Forever Love




Trois utilisateurs de fruits du démon se retrouvaient alors dans un combat... Dans lequel je semblais allié d'un membre de la Marine. Il pensait réellement que j'allais rester avec lui dans un combat bien sagement ? Non ! Il fallait que je fasse des actions bien orchestrées si je voulais augmenter ma prime et ma notoriété ! Éliminer cette grognasse serait la première étape de mon plan machiavéliquement pernicieux ! Je ne savais pas trop si ces mots se disaient, mais moi je les pensais ! Je m'en tamponnais le coquillard de ce que les autres pouvaient imaginer de ma façon d'être, de toute façon j'allais les foudroyer ! Prenant ma guitare devant moi, je commençais à jouer quelques notes.
C'était pas si facile, chaque coup que je mettais dessus créait une gerbe de foudre sans grande incidence sur le reste des évènements qui m'entouraient, mais en me concentrant, je pouvais tout électrocuter autour de moi, et ça, ça serait drôle !

Mais tout ne se passerait certainement pas comme je le voudrai. L'utilisatrice du fruit qui rendait les gens amoureux sorti alors une arme à feu et s'empressa de tirer dans ma direction et celle du marine. J'étais encore un peu juste pour réussir à maîtriser mon fruit du démon et m'éclipser en un éclair. J'l'avais mangé y'a même pas une heure en même temps, c'était peut être un peu normal. A l'heure actuelle, j'avais surtout peur de me gratter les couilles et des les remplir de foudre. Déjà que j'étais à peu près sûr que mes cheveux se levait tout seul à cause de l'électricité... et chauve, je devais avoir une sale gueule. Non, il fallait vraiment que j'apprenne à comprendre ce fruit ! Mais pour le moment ,je me faisais tirer dessus... Et même si mon corps avait été solide, depuis que j'avais enlevé le titane qui me gênait dans celui-ci, un headshot, je ne pouvais rien y faire.

Le projectile traversa mon crâne et... c'est tout. Rien, j'avais rien eu, pourtant j'avais senti comme des petites chatouilles dans mon front, mais c'est tout. Me retournant pour voir l'état de ce qu'il y avait derrière moi, je voyais le projectile finir un peu plus loin dans un écran de fumée rose. Oh la coquine, elle avait planqué des balles imbibées de son parfum, pour le  coup j'avais eu pas mal de bol de ne pas me faire défoncer par ça... Et... Ah. Bon, bah je venais de manger un logia. C'était logique, vu que la balle m'avait traversé. Du coup j'éclatais de rire tel le monstre que j'étais. C'était énorme.

Je repris alors ma guitare en main en jouant un morceau tout en m'approchant de la mademoiselle en détresse. J'allais l'arrêter elle et son parfum. Des petites décharges quittaient mes mains à mesure que je grattais les cordes, mais sans gravité autour de nous. Puis je m'approchait un peu plus de Miss Lova, afin de la frapper de ma HEAVY METAL AXE GUITAR, tout en tentant de lui asséner un coup de poing dans l'enchaînement, en essayant évidemment de lancer quelques éclairs en faisant cela. Je venais simplement de concentrer de la puissance dans le bout de mon bras, et la lachait dans sa direction pour tenter de la frapper avec la foudre !
Puis je regardais le Marine, et sans prêter attention ou non au fait que j'avais bel et bien touché la parfumeuse, je tentais de le frapper lui aussi avec ma hache.





DeathRockNakano D.Retsu & Jinsu Amazaki


Thanks to Halloween & N-U



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageRe: [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)   
Revenir en haut Aller en bas


 [EVENT]L'Amour, toujours l'amour. (FEAT - DeathRock , Nakano D. Retsu, Jinshu Amazaki)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: South Blue :: L'île Plate-