Des bâtons et des roues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Brand
Death Face
avatar

Messages :
11

Feuille de personnage
Doriki: 300
Berry's: 2 000
Réputation/Prime: 0
MessageDes bâtons et des roues     Ven 10 Avr - 0:04
Mmmmh... L'île des fées comme elle s'appelait, un endroit recouvert d'une gigantesque forêt vierge comme de l'huile d'olive et de maison dans des arbres regorgeant de fleur et de fruits. Cela ne faisait pas longtemps que je me suis habitué à la civilisation et ça m'arrive de vouloir trancher la gorge d'un passant mais on s'y fait. Retourner dans une forêt comme ça, c'est étrange cela me rappelle quelques souvenir lointain et pas très plaisant. M'enfin, si je suis venu ici c'était pour le travail ! J'ai trouver le moyen d'allier plaisir et travail : Je suis tueur à gage . Et pour tout vous dire cela me plait plutôt bien, pour une fois que l'auteur fait bien les choses...
Brand trébuche sur un caillou
Aie ! Ça fait mal c'est pas cool ! Surtout que cela ne va pas m'aider à passer inaperçu dans cet forêt, les gens sont étonnant :

Ils sont tous ou presque vêtu d'un pagne de feuille et de cuir de bête, avec un des peintures plein le torse et  des espèce de couronne d'os et de bois sur a tête pour les hommes et des un diadème de fleur pour les femmes. Tu aurais pas pu trouver mieux comme cliché toi derrière ton Pc ?

Alors que le ciel était clair en début d’après midi, les nuages s’amoncelèrent étrangement vite et en quelques minute seulement la pluie était au rendez vous...

Et allez de la pluie ! Je suis pas chanceux honnêtement,  mais bon il faut faire avec comme on dit... Ma cible était un certain Gorgonzola : Le chef d'une tribu de sauvage qui habite au abord de la nouvelle zone industriel de l'île. En effet il parait que l'homme d'affaire Pill Mates ne peux pas agrandir sa zone à cause du Chef de la tribu qui refuse catégoriquement de se déplacer. Un de ses hommes de mains m'a donc appeler pour  exécuter l'homme pour forcer la tribu à fuir et pouvoir reprendre les constructions. Le seul soucis c'est que l'homme en question est réputé pour savoir cracher du feu . Un drôle d'individu me diriez vous et pourtant il n'a pas usé des pouvoirs d'un fruit démoniaque c'est étrange quand même ! Un type comme lui ne doit pas passer inaperçu et surtout il doit être vachement connu dans les environs. J'ai donc décidé de chercher une espèce de taverne dans le coin ou un gîte enfin un endroit pour s'abriter et avoir quelques informations car évidemment l'auteur ne me permet pas d'avoir un entretien avec le commanditaire pour bien me faire galérer comme d'habitude, enfin ce n'est pas un problème. Au bout des quelques dizaines de minutes de recherche sous la pluie j'ai trouvé un endroit chaleureux ou il passait les informations locales sur les den den mushi . J'essayait d'écouter les conversation autour de moi quand j'ai COMME PAR HASARD entendu quelqu'un parler du cracheur de feu de la tribu de l'arbre géant. Je ne comprenait pas grand chose à ce qu'ils disaient mais j'ai compris que beaucoup de monde était de son côté mais qu'il y en avait presque autant qui était pour l'évolution de l'île en quelque chose de plus dans le temps. La mort d'un des deux pourrait provoquer un grosse panique, alors la mort des deux... Je n'imagine pas il me fallait éliminer ces deux hommes en faisant croire que c'était l'autre camp qui avait commandité l'affaire. Je me suis permis de regarder la carte de l'île pour repérer l'arbre géant de ma position avant de partir.


Il faisait presque nuit et la pluie était de plus en plus forte c'était compliquer d'avancer mais je réfugiait sous l'intense feuillage de cette forêt, heureusement que l'on ne ma pas crée avec des sensations de chaleur ou de froid parce que je sais que je serait littéralement congelé. Mais ce n'était pas le cas donc je me contentait d'avancer en direction du grand arbre tout en faisait attention de ne pas réveiller certains bestiaux des environs. J'était assez fier de moi, j'avais largement améliorer ma capacité de discrétion et j'arrive désormais à me déplacer dans le plus grand silence. Ce qui m'a permit de suivre deux homme qui semblait se diriger vers l'arbre Geant tout comme moi sans qu'il n'aient eu l'ombre d'une suspicion. Les deux hommes m'ont même montrer un passage qui menait au coeur de l'arbre géant, un endroit qui ne m'aurait était accessible que par le dessus ! L’intérieur était magnifique un village avait était bâti dans le bois jamais je n'aurais pensé voir cela ! Mais la nature y était omniprésente et cela m'a permit de me cacher dans un tronc d'arbre pour chercher ma cible qui d’après le commanditaire mesure pas loin de 3 mètre !  J'ai sorti mon fusil à longue porté et mis l’œil dans la lunette pour entamer mes recherches.
Cela ne fut pas bien long il était sur la plateforme juste en dessous !



Trop facile ! J'ai armé, visé ça grosse tête... Et mais c'est qui lui bordel !


Dernière édition par Brand le Ven 10 Avr - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Des bâtons et des roues     Ven 10 Avr - 9:23


" Épisode 7 : Similitudes "






Feat. Brand




Tenshirou venait d'achever son tour de vacance, qui n'était pas spécialement plaisant à vrai dire. Cela fait plusieurs mauvaises expériences de suite. En comparaison, ses mésaventures de missions avec Marshall semblaient presque plus intéressants. Il était donc à la recherche d'aventure, quelque chose de nouveau ! C'est pour cette raison qu'on l'a envoyé en mission afin de récupérer un certain homme sauvage qui pourrait aider les célestes grâce à sa connaissance de certains arts terrestres. Ce matin-là, le Frelon avait vite comprit la mission après qu'on lui expliqua vaguement ce que c'était. Il fallait qu'il ramène au navire l'homme en question. Pour ce faire, Tenshirou descendit donc directement dans la forêt, en se laissant glisser le long d'une corde.

Une fois atterrit, il se mit simplement à marcher dans la forêt tranquillement. Les feuilles l'ennuyaient un peu, il semblait ne jamais rien y voir, avec toute cette végétation qui cachait totalement le soleil. Néanmoins, tout ceci allait bientôt être fini, étant donné qu'il vit une lueur d'espoir lorsqu'il aperçu ce qui semble être l'entrée vers un certain village. S'arrêtant près d'un tronc d'arbre, il grimpa dessus pour observer au loin. Le village semblait animé en plus, enfin quelque chose de nouveau ! Si seulement ce village pouvait regorger d'ennemis puissants, ça ferait encore plus plaisir au Frelon qui avait désormais prit goût à l'aventure.

Sur ces pensées, il fonça droit vers le village en marchant rapidement, écoutant le bruit de la nature. Les petits oiseaux chantaient et les ailes des insectes frémissaient. Ce qui ne plut pas beaucoup à Tenshirou, cependant, c'est très certainement le bruit métallique et artificiel d'un fusil sniper, se trouvant non plus de lui. C'était le bruit d'un fusil qui venait de bouger, mais aucun coup de feu, probablement quelqu'un qui a prit soin de viser une cible. Sur cette pensée, le jeune albinos se déplaça rapidement vers le lieu du bruit avant d'y voir un homme masqué pointer son fusil vers le village.

"C'est confortable là-dedans ? Je dis ça parce que si tu tires, tu auras tué quelqu'un. On t'a jamais apprit que tuer un homme sans défense, c'est lâche ?"

Loin de lui l'idée de faire la morale ou de parler de bien ou de mal, il voulait simplement jauger son adversaire. Comme on dit, un homme se révèle entièrement seulement lorsqu'il est en colère, alors l'approcher avec un air assez énervant est une solution plutôt pas mal. Suite à ces paroles, Tenshirou attrapa le bout du fusil sniper de cet homme avant de le tordre d'un Critical Hit - Crush, le brisant complètement, afin d'avoir l'attention et de le désarmer par surprise également, ça aurait été embêtant qu'il affronte un adversaire aussi bien armé.

"Je t'en achèterais un autre plus tard si tu veux, mais pour le moment, je préfère t'éviter de tuer quelqu'un comme ça, surtout que celui que je dois ramener en vie est dans ce village."

Tenshirou disait la vérité, il n'avait aucune raison de mentir. Peut-être que les mots suffiront cette fois-ci afin de baisser la tension ?


Un grand merci à Mwet pour ce codage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Brand
Death Face
avatar

Messages :
11

Feuille de personnage
Doriki: 300
Berry's: 2 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Des bâtons et des roues     Ven 10 Avr - 19:01
Et voilà toujours des complications... Pourquoi toujours des complications bordel ! Il y avait devant moi un jeune homme au cheveux blanc, qui me ressemblait étrangement. Ce masque lui cachant son visage et ses yeux rouges... C'était troublant tout de même, bien que je savais qu'il n'était pas crée artificiellement cela se saurait. Il prit la parole pour me faire la morale, non mais on est où la !

"C'est confortable là-dedans ? Je dis ça parce que si tu tires, tu auras tué quelqu'un. On t'a jamais apprit que tuer un homme sans défense, c'est lâche ?"

J'était prêt à tirer et ce type ma complètement éclater mon fusil sniper ! J'ai du tuer une dizaine de personne pour me le payer putain ! Voilà que j'en deviens vulgaire, bravo ! Et le discours sur la lâcheté tu le fera à d'autre cela me passe au dessus. Je suis la pour remplir mon travail dans l'instant, pas envie de me salir les mains et y laisser des plumes surtout que je n'ai pas récupéré encore depuis l'incident d'il y a quelques mois. Je ne sais pas qu'est-ce qu'il y avait dans cet explosif mais je me sens faible depuis un moment et il va me falloir du temps pour regagner en force. Donc le fusil sniper m'allait très bien jusqu'à que ce type vienne de me le briser. Je me suis retourné vers lui et le regardant de mon regard agressif habituel et répondit à sa provocation de ma voix rauque et métallique qui laissait deviner que je n'était pas réellement humain.

" Je suis ici pour le travail je fait ce qu'on m'a demander rien de plus, l'honneur c'est pas pour les types comme moi. Mais vu ce que tu viens de faire tu à intérêt à réparer ton erreur. "



Mal élevé je te jure c'est gens ! J'ai regardé rapidement ma cible qui était en train de partir, il devait surement rentrer chez lui. Et moi j'allais le suivre pour finir mon travail, pas le temps de papoter ! Mais l'homme au masque aller surement me poser des problèmes à nouveau. Il avait l'air plus calme qu'aux départ mais ce n'était pas de bonne augure.

"Je t'en achèterais un autre plus tard si tu veux, mais pour le moment, je préfère t'éviter de tuer quelqu'un comme ça, surtout que celui que je dois ramener en vie est dans ce village."

Hmmm... Je vois, pourquoi fallait t'il que nous ayons deux mission opposé ? Quoi qu'il en soit il à dit qu'il aller me repayer mon arme plus tard donc ça ira ! Mais je ne pouvais pas laisser en vie cet homme et je suis donc sorti de ma cachette et pris en filature le dit Gorgonzola. Je me suis retourné vers l'homme masqué et lui adressa ces mot :


"Je suis désolé mais cet homme doit disparaître c'est ma mission, suis moi et réfléchis à une solution qui nous arrange tout les deux."

Quand je le regardais j'avais une sensation étrange, je n'avais pas envie de le tuer. Il me ressemblait, j'avais l'impression qu'il était comme moi. Mais je savais bien que c'était faux et pourtant je n'arrivait pas à lui causer du tort. C'était bizarre je voulais en savoir plus sur lui je l'ai donc inviter à me suivre. L'homme cracheur de feu marchait tout doucement mais ne semblait pas m'avoir repérer, la pluie m'aidait beaucoup pour le coup vu qu'il ne souciait pas de regarder autour de lui, il voulait seulement rentrer chez lui. Enfin c'est ce que je croyais car il prit une tout autre direction, se dirigeant vers le tronc avant d'ouvrir un morceaux de l'arbre et de s'engouffrer dedans. Ou aller t'il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tenshirou Tachibana
Traqueurs Célestes ▬ Frelon
avatar

Messages :
52

Feuille de personnage
Doriki: 1139
Berry's: 95 000
Réputation/Prime: 0
MessageRe: Des bâtons et des roues     Ven 17 Avr - 3:26


" Épisode 7 : Similitudes "






Feat. Brand




Voyant le spectacle de l'homme ciblé qui entra dans un arbre, Tenshirou s'y dirigea donc rapidement, sachant que Brand le suivrait sans perdre un instant. Après tout, pourquoi ne le suivrait-il pas ? Étant donné que Tenshirou avait brisé son fusil sniper, cet homme masqué à la voix métallique ne lâcherait pas le Frelon d'une semelle, ce qui arrangeait beaucoup notre Céleste, étant donné qu'il n'avait pas que ça à faire de s'assurer que son compagnon ne fasse pas de bêtises. Cependant, celui-ci semblait avoir mal compris ses phrases lorsqu'il disait qu'il devait tuer son protégé à Tenshirou, ce qui n'est pas vrai.

"Calme-toi, j'ai dis qu'il était dans ce village, j'ai pas dis que celui que je devais protéger est ta cible, néanmoins, je n'aime pas jouer les justicier, mais te laisser faire un meurtre devant moi, c'est pas dans mes habitudes, non, donc restes tranquille avec tes jouets."

C'est bien son genre à Tenshirou d'appeler des armes mortelles des "jouets", afin de dédramatiser la situation et faire un petit nettoyage du degrés de sérieux de cette conversation. Ils étaient deux jeunes âmes, pas besoin de dramatiser à ce point-là la situation tout de même. En avançant vers l'arbre en question, Tenshirou s'y faufila le premier, descendant dans un sous-sol caché à partir de cet arbre géant ! Ce faisant, le Frelon atterrit enfin au centre du véritable village, c'était un village souterrain d'indigènes ! Voyant l'immensité de la place, remplit de trous de partout et que de la roche partout, le Traqueur Céleste se mit alors à avancer afin de chercher son homme. Mais quoi de plus simple que d'aller s'informer dans un petit bar ? Après tout, si c'est un homme si extraordinaire, tout le monde doit forcément le connaître. De plus, comme ça, il en apprendrait davantage à propos de la soit-disante cible de Brand. Avançant alors vers un petit stand de nourriture avant de s'asseoir à une table de roche et de faire face à son compagnon.

"Alors, comment dois-je t'appeler ? Pour les recherches, commençons par en manger un bol et écouter les conversations, nous trouverons bien des indices ! Pour ma part, tu peux m'appeler Tenshi."

Sur cette joyeuse allure, il commanda le combo numéro 1 de la maison, chose qui arriva plutôt rapidement.





En voyant la nourriture arriver, il retira son masque avant d'y plonger.

"Bon appétit !"

En se mettant à manger doucement, il entendit soudainement une conversation à propos d'un certain cracheur de feu qui était de mèche avec une petite bande de malfrat locale et qui martyrisait le "vendeur de parapluies", une description qui ressemblait fortement à celle de son protégé. Les célestes avaient besoin d'information concernant la météo sur les mers, un tel homme doit forcément au moins être en lien avec celui capable de leur enseigner la météo. Étant très intéressé, il continua alors à écouter un peu avant de manger.

"Quand il est question de tuer, ce sont toujours les plus sournois et les plus rapides, faut faire quelque chose, sérieux ! Ces gars-là sont un véritable danger pour nous !"

Entendant cela, Tenshirou n'a pas pu s'empêcher d'être de plus en plus curieux. Regardant son compagnon, il souris.

"Bon, il semblerait qu'on doit rendre visite à ta cible, allons'y dans ce cas ... Tu peux y aller en premier, je te suivrais."



Un grand merci à Mwet pour ce codage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageRe: Des bâtons et des roues    
Revenir en haut Aller en bas


 Des bâtons et des roues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Falling Skies :: L'aventure commence :: Les Blues :: North Blue :: Autres Îles-